Aller au contenu

Toni Erdmann / Maren Ade (2016)


Messages recommandés

 

 

1lxWK9fv2lY

 

Winfried Conradi est un vieux monsieur qui fait des blagues un peu décalées. Sa fille est consultante pour une société chargée de réduire les ressources humaines. Elle n'aime pas trop son papa. Mais comme son chien est mort, il se dit pourquoi pas s'incruster chez elle en Roumanie histoire de lui apprendre la beauté de la vie.

 

 

La bande annonce joue la musique un peu pop joyeuse, les citations sur l'affiche annoncent une sorte de feel-good movie hilarant, mais attention Toni Erdmann, ressemble beaucoup plus à un remake des Idiots de Lars von Trier par Pialat qu'à Ma vie de chat ou à Mr Poppers et ses pingouins.

 

En gros, un mot résume le film : malaise. Ok, le personnage de l'héroïne, working girl cynique et carriériste, prête à détruire la vie de centaines de personnes et à humilier ses collègues, est pas super sympa et épanoui, mais je vois pas en quoi le fait de faire un remake de François l'embrouille va l'aider en quoi que ce soit à part la faire virer. Du coup je me suis vraiment senti mal pour elle pendant tout le film, obligée de se trimbaler son forceur de père avec ses idées à la con, et je pense avoir compris pourquoi elle a choisi de s'exiler en Roumanie (d'ailleurs, le portrait fait des roumains est vaguement condescendant, même si l'assistante de l'héroïne est ).

 

Après, je sais pas trop. Le film doit bien avoir des qualités vu l'enthousiasme de la critique, et peut-être que je surréagis parce que je suis phobique aux gens qui font de la merde dans les films. Mais avec ses couleurs grises et sa caméra troublée dégueulasse, ses bureaux gris, sa violence sociale constamment présente (tout le monde s'écrase la tête) et son père à la con qui ne comprend rien et qui la fait juste chier, j'ai trouvé le film plus proche du film d'horreur que de la comédie. Un film de frisson de la honte, en fait.

 

Au final, comme la réalisatrice parle assez bien français, je lui imagine assez bien faire un film "décalé" avec Léa Seydoux dans le futur. J'ai hâte.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ils devaient être de très bonne humeur à Cannes, parce que ça rejoint clairement la liste des films les plus surestimés de l'année. Ce n'est pas mauvais, ni raté, disons que c'est juste pas mal. Mais alors de là à le vendre comme un feel good movie qui donne envie de se taper la gueule sur les genoux, je sais pas...

 

Finalement, ce qui me gêne le plus ce n'est pas tant les personnages ou l'histoire, mais la durée. 2h40 pour ça, ça me parait aberrant, vraiment. Le film n'est pas chiant à mourir, mais entre les farces, c'est du remplissage à tous les niveaux : le gâteau au sperme, la décoration des oeufs, les scènes de bureaux, la coke...on sent que la Marinade voulait pas couper et a tout gardé. Et malheureusement, ce n'est pas si drôle que ça...ou en tout cas, ça aurait pu l'être davantage : voir la scène des menottes qui finalement ne dure qu'une minute...

Toute la partie avec le chewbacca bulgare et la "fête" est peut-être la meilleure du film : je pense même que ça aurait dû s'arrêter à la scène du parc (très belle). C'est pas hyper fin

l’héroïne corsetée au sens propre et au figuré qui craque et se met à nue devant ses collègues

mais ça reste amusant. Il y a aussi quelques gags d'arrières plans assez bien emmenés (le restaurant ) mais à chaque fois, on atteint un truc et puis ça redescend. La scène sur fond de Whitney Houston est pas mal aussi.

Mais bon voilà, y'a des qualités, pas hyper ouf à mon sens, dans un truc qui aurait mérité un format plus léger. C'est très bien aussi de mettre la plus belle chanson de The Cure en générique de fin...mais pourquoi pas sur l'épilogue ?

Franchement, ça me surprendrait pas de voir un remake américain

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...
  • 2 weeks later...
  • 2 weeks later...

Il y a un point sur lequel je rejoins tout le monde: pourquoi donc vendre ce film avec une étiquette comique? Mystère du marketing. Clair que le ton amer de l'ensemble en a surpris plus d'un. Ceci dit, vrai aussi pour quelques fulgurances comiques bien placées.

 

Par contre, et là il me semble ne rejoindre personne, c'est tout de même sans ennui, continuellement propice à la réflexion et , un tout bon film. Point, voilà qui est dit.

 

 

PS: Cyril, vrai que c'est peut-être pas le meilleur film pour emballer ....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

LE film de l'année pour moi : je n'ai pas vu passer les 2h42, impossible de deviner où va le film, une subtilité toujours sur le fil du rasoir, le "feel good movie" du malaise, bref je remercie encore cette copine qui m'a invité à le voir (à l'aveugle, le titre ne me disait rien) en croyant que c'était une comédie légère !!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 months later...
  • 2 weeks later...
×
×
  • Créer...