Aller au contenu

Lethal Weapon - Matthew Miller (2016)


Messages recommandés

1807786_500x800x250.jpg

 

cXZdEmvcFdU

 

Roger Murtaugh, un policier vétéran cardiaque fait équipe avec Martin Riggs, ancien seal, dans les rues de Los Angeles. Le second traumatisé par la mort de sa femme enceinte a des tendances suicidaires l'amenant sans cesse à repousser ses limites et prenant des risques insensés pour mettre les criminels hors d'état de nuire. Le duo, bien qu'improbable, est efficace mais leurs aventures finissent souvent par des dégâts financiers importants au grand dam de leur capitaine, Brooks Avery. Le Docteur Maureen Cahill, psychiatre de la police suit Riggs afin de l'amener à se confier sur ces sentiments.
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 6 months later...

Tout ça mérite d'être encore dégrossi, mais ces trois premiers épisodes n'étaient pas déplaisants. Par contre il faut savoir à quoi s'attendre.

 

En l'état, on est quand même assez proche de la série Los Angeles Heat, décalque bourrine de, déjà, l'Arme Fatale, qui jouait la carte de la démesure pyrotechnique. Avec MCG aux commandes de la présente série, il ne fallait pas penser qu'il livrerait autre chose qu'une série fun, rythmée, avec des explosions et des fusillades.

 

C'est divertissant, et quelque part, une série juste divertissante (ce qui ne veut pas dire idiote), sans complot inextricable, faux semblants et autres fanfreluches, ça manquait un peu.

 

Après, pour ce qui est du respect de l'oeuvre originale, on repassera un peu. Si le trauma de Riggs est bien là -développé à coups de baston de bar et de dialogues plus ou moins balourds-, la différence d'âge avec Murthaugh n'est pas si évidente que cela. C'est pourtant ce qui faisait tout le sel de la saga, l'alchimie improbable entre ce flic éternellement au bord de la retraite et ce chien fou qui se croit dans un western. De la même manière, il y a assez peu de chance que la fille de Roger tombe amoureuse de Martin -ou alors ça ferait malaise...à voir-. Le casting, bon...il faut s'y habituer. Si Damian Wyans fait le job, le remplaçant de Mad Mel -grosse pression- a du mal à faire illusion, malgré son faux air de Johnny Depp bourré.

 

Voilà, c'est tout sauf mauvais, mais encore une fois, ne pas attendre davantage que ce que cela propose.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 10 months later...

La série se poursuit tranquillement, nous sommes à la saison 2.

Toujours une bonne impression pour ma part, celle d'un bon divertissement bière/pizza.

 

Le duo fonctionne bien et la propension des "auteurs" à mettre des moustaches aux personnages originellement sans moustache et vice/versa est un trollage amusant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 months later...

Salut c'est Lord, je reviens pour parler de cette série qui passionne le forum.

 

Partons une fois n'est pas coutume côté coulisse : il semblerait que le gars qui joue Martin Riggs ne soit pas tellement éloigné de son personnage dans la vraie vie. L'inénarable Clayne Crawford a de fait tellement pris la tête à tout le monde qu'il s'est fait viré de la série dont il est pourtant la star. Résultat : une saison 2 qui se termine de manière...radicale.

 

Riggs de côté et Murtaugh qui quitte le terrain pour le fauteuil de Capitaine, ça sentait la fin de série...pour autant, on annonce Sean William cott en frère caché du premier.

 

Bon. J'espère qu'il y aura des courses poursuites sur fond de ZZ Top.

 

Il faut reconnaître à la série un mérite, celui d'avoir finalement donné une belle épaisseur au personnage de Martin Riggs et de le faire suivre une trajectoire mentale inversement proportionnelle à celle des films.

 

Et sinon ? Damian Wyans fini par jouer comme dans Ma Famille d'Abord (ne manquent que les rires enregistrés), Leo Getz sert à rien, on sentait venir une romance avec la jolie psy qui n'arrive jamais...Malgré tout, la série n'arrive pas à être détestable, notamment en ayant su mêler le côté fun inhérent à McG avec une certaine noirceur de propos.

 

Rdv pour la saison 3.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 9 months later...

Hey salut c'est Lord, devinez je viens pour quoi ? Bah là saison 3 !

 

Alors donc on quitte Riggs pour retrouver.... Stiffler ! Nom d'une tarte aux pommes, fallait oser.

Bah ils ont bien fait parce que Sean William Scott est vraiment bien en ex black ops traumatisé. Son personnage, différent de Riggs, plus doux dingue que borderline, amène une vraie fraîcheur et la différence d'âge semble plus marquée avec Murtaugh, permettant de renouer avec un des thèmes originel de la franchise. A 'noter que Cole ne semble avoir aucune patentée avec Riggs, ce qui n'est pas plus mal.

 

Sinon, toujours pareil, y'a des explosions, des poursuites en voitures et c'est rigolo à mater en mangeant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 8 months later...
  • 1 month later...

Coucou !

 

J'ai vu les deux premiers : la fille (d'Higgins) est mignonne, Jay Hernandez en Magnum est un cataclysme, les intrigues sont bof...

 

Au rayon des surprises pas déplaisantes, il y a un petit feeling Agence Tout Risque, Magnum étant assisté par un simili-Barracuda pilote d''helicoptère (!).

 

Quitte à me faire des ennemis, je dirai que la série de base était déjà pas top : là c'est un peu la même chose, mais sans la moustache à Tom Selleck. Ce qui faisait le sel de l'original d'ailleurs, à mon sens, était la confrontation plus ou moins vacharde entre Magnum, l'indécrottable glandeur, et Higgins le collet-monté. Là, on a pas trop ça. Je passe mon tour.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 weeks later...

Salut c'est Lord, on va parler de Magnum. Ça me fait penser d'ailleurs, j'ai jamais rendu compte du reboot de McGyver.

 

En fait ma femme aime bien. Vous me direz je pourrais divorcer, mais je m'y suis attaché à force. Du coup j'enquille la série.

 

Alors est ce que c'est déplaisant ? Sans rire, non. Justin Lin producteur, il a un peu le feeling de McG : des jolies nanas, des flingues, le soleil d'Honolulu, hop, tout le monde est content.

 

Le problème, c'est que Magnum, le rôle titre, n' est pas intéressant. Jay Hernandez est pas intéressant comme acteur, le personnage est pas intéressant, sa relation avec Higgins (devenu une blondinette du MI6 qui donne des high kick) est pas intéressante...

 

Du coup que reste-t-il ? Et bien... Higgins qui pour le coup remplie toutes les cases, les deux potes à Magnum qui sont rigolo, quelques seconds rôles solides, le soleil et mer....

 

Bon...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

×
×
  • Créer...