Aller au contenu

Power Rangers - Dean Israelite - 2017


Messages recommandés

 

On est en est au point de ressusciter une franchise cheesy qui plagiait sans complexe toute la tripotée de Sentai japonais 10 ans après tout le monde. Inquiétant

Résultat : on dirait juste un film de super-héros en plus, et ça a à l'air faaaaaaaaaaaaade. Rendez nous le Power Rangers de Joseh Kahn (qui était trop beau pour être vrai de toutes façons).

 

Q-C4qqsgs8w

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 year later...

Vu avec mes mômes (vous pensez bien que sans eux, je ne m'y serais jamais risqué ).

Si le film passe plutôt bien pendant 40 minutes (avec plein de clichés de college movies, mais aussi quelques belles idées de mise en scène - la scène d'ouverture est d'ailleurs vraiment très bien torchée), il plonge ensuite dans la fange sans honte ni hésitation. Et il y plonge en se donnant une certaine peine - c'est dire si il va profond. La dernière demi-heure est une hallucinante accumulation de détournements marveliens où les super-héros sont remplacés par des ados stéréotypés en armure qui lorgnent vers Iron Man et qu'on essaie de nous faire passer pour le contraire en soulignant (sagement) la présence d'un personnage homo dans la bande. Le final avec ses robots-tetris composant un mécha-machin achève le tout par une bonne dose de ridicule.

Réaction grimaçante des gosses - qui n'avaient absolument aucune connaissance des Power Rangers avant ça -: "Mais c'est quoi ce film?"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 year later...

je m'endors hier soir devant Quotidien et me reveille dans un semi coma sur une scène un peu space avec un alien a l'agonie et tout grimacant. Pensant reconnaître Cranston peint en gris, je laisse sans zapper et me retrouve happé par un truc ultra convenu pour jeunes ados mais plutôt trés bien emballé dont je ne décroche pas pendant quasi 1h.

Et puis patatra, l'alien en gris qui est bien Cranston en fait (kessifoulalui ?) est de retour, il apprends aux heros qu'ils sont les power rangers et la bon, fin du scenario et je comprends enfin ce que je regarde

La dernière demi heure est complement nulle, du niveau de ce que j'ai vu de la série, mais ça démarrait plutot bien

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...