Aller au contenu

Imperium - Daniel Ragussis (2016)


Messages recommandés

J18fzwFvUAPrBGB9ngrARcF-feIHD-T7x2MMiDnGn2foVUA0QYByUc4AICbpSgOUvDqiPJolFD8HZw8ksg3VQmhUH9_rZi-uD4fnN-xVMEiFcKXGYpdyMGMv7pa_5SbgHM0WnluA-n-R8pqn5g

Un agent du FBI, Nate Foster (Daniel Radcliffe) infiltre un groupe terroriste néo-nazi américain local pour les empêcher de fabriquer une bombe.

 

Daniel Radcliffe continue de casser son image d'Harry Potter après Horns et Swiss-Army Man. Dans celui-ci, tel un Demi Moore qui cherche à entrer dans les Navy Seals dans GI Jane, il se rase la tête d'un air déterminé devant un miroir.

Et c'est à peu près tout ce qu'il faut faire pour infiltrer des groupes neo-nazis. Car ils sont peu cons les neo-nazis qui se rasent le crâne et s'affichent, et finalement pas bien dangereux. Ils paradent, se foutent un peu sur la gueule avec des anti-fascistes, mais à part faire des camps d'été et s'entrainer avec des armes, ils font pas grand chose. Il faut plus se méfier de ceux qui sont malins et qui se cachent.

Et ça, Daniel, il va le comprendre en se baladant d'un groupe à un autre, sans se faire repérer alors qu'on voit bien qu'il est beaucoup plus malin que tout le monde et qu'il est pas net. Mais avec les nazis, faut juste dire non, et c'est bon.

Bref, on regarde le film d'un oeil torve, sans réel sursaut de suspense. C'est assez cheap avec peu de figurants. Le budget doit être passé dans les cachets de Daniel Radcliffe et Toni Colette.

 

C'est dispo sur Netflix.

 

m-Imperium.jpg

 

I3lFBq7_CPk

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 years later...
×
×
  • Créer...