Jump to content

Moonlight - Barry Jenkins - 2016


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Vous êtes gonflé par la hype de LaLaLand ?

Vous n'avez pas encore vu Moonlight

 

C'est le gros mystère survendu de ce début de l'année pour ma part, malgré un sujet très fort et traité avec beaucoup de délicatesse : la vie d'un garçon trop sensible au sein d'un milieu brutal. Devoir slalomer entre les dealers, les mecs violents, une mère junkie...la totale. Le problème c'est que si on a eu le malheur de voir le trailer ou de lire le synopsis (le film parcours 3 âges de Chiron), on a tout compris. À aucun moment, je n'ai été surpris par ce que j'ai vu, malgré le fait de traiter du bullying, de solitude ou de sexualité sans racolage ni pathos. En fait le film reste sur une ligne, ne décolle jamais (mention spéciale à la dernière partie, interminable), et se finit presque comme il a commencé.

Après c'est très joli visuellement, mais il faut avouer qu'on a juste l'impression de voir du Wong Kar Wai côté ghetto. Tout le cast est très bien ceci dit. Mais bon voilà, quand je lis "chef d'oeuvre" ou encore "vous n'avez jamais vu ça", je me dis que la coke fait bien des ravages

Link to comment
Share on other sites

Moi j'ai trouvé ça très bien.

C'est très beau et très bien écrit. Je ne vois pas pourquoi il faudrait que ça révolutionne le truc.

Quand au dernier tiers je l'ai trouvé plutôt cool, j'en attendais rien et il ne s'est rien passé, et tant mieux.

Je ne crierais pas au chef d'oeuvre mais ça serait con de ne pas y jeter un oeil.

 

Et ça m'a donné envie de ressortir mes dents en or.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...