Aller au contenu

Life (2017) Daniel Espinosa


Messages recommandés

C7aPbEWXwAAlAj0.jpg

 

L'équipage d'une station orbitale est chargé de récupérer et analyser un sample venu tout droit de Mars. Que contient- il? Un organisme unicellulaire au demeurant inoffensif, à moins que...

 

zwhd4uuqM48

 

Gravity meets Alien en moins bien.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est moins bien que Alien et Gravity (les 2 ont marqué leur epoque, je sais que tout le monde n'est pas fan de Gravity mais je suis pas sur que les jeunes d'aujourd'hui aient la patience d'apprécier Alien).

 

C'est joliment exécuté, plutot haletant, même un peu cracra (Rated R) mais les personnages sont pas super funs (Jake Gyllenhaal en cosmonaute melancolique au secours)

 

bref c'est

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 weeks later...

Bon, ben, la surprise c'est qu'il n'y a, en fait, aucune surprise.

 

On nous vend un mix entre Alien et Gravity et c'est exactement ça (avec, en plus,

un monstre cousin germain du poulpy de Prometheus

).

On devine donc, à peu près et dans l'ordre, tout ce qu'il va se passer et quasi rien ne viendra faire dévier le récit de son parcours balisé.

 

Selon son degré de tolérance et son humeur du moment, on pourra ainsi :

- s'agacer du manque d'imagination d'Hollywood qui, même lorsqu'il n'effectue pas un remake officiel, ne fait rien d'autre que régurgiter quelque chose qu'on a déjà vu - en mieux, qui plus est.

- ou afficher une relative indulgence. Étant donné qu'on ne s'ennuie pas (trop), que les acteurs font semblant de croire à ce qui leur arrive et que le réal, à défaut d'une réelle personnalité, affiche un savoir-faire qui fait, par endroits, plaisir à l'oeil (même si j'en peux plus de ce sang numérique à la con).

 

Et en parlant de plaisir de l'oeil, qu'est-ce que Rebecca Ferguson est mimi...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

Ca a le mérite d'assumer son côté bis.

Pour le reste, vous l'avez résumé: ALIEN + GRAVITY = LIFE, mais c'est inexact.

Car LIFE pompe un autre ersatz du film de Ridley Scott, c'est le FORBIDDEN WORLD (MUTANT) produit par Corman en 1982 et son enzyme de laboratoire qui bouffe tout le monde. Passé l'évidence de l'équation de base, je n'avais plus que ce film là en tête, impossible de m'en défaire tant les deux tiers de LIFE sont pour ainsi dire le même scénario avec le même genre de gloumoute (genre plus je bouffe, plus je grossis).

Donc ALIEN + GRAVITY + X = LIFE où X = FORBIDDEN WORLD

cqfd

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 months later...

Lire la référence de Kerozene à Forbidden World me fait, du coup, penser à la Bataille au-delà des étoiles de Fukasaku.

Lequel (de mémoire, car ça fait très longtemps que je l'ai vu) mettait également en scène un monstre gélatineux qui grossissait au fur et à mesure de l'avancée du récit.

Presque un sous-genre en soi, en somme...

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 years later...
  • 1 month later...

C'est pas mal. Une série b efficace et friquée, avec un casting trois étoiles, qui assume pleinement son statut de sous-Alien/Gravity.

 

Le rythme est là, les FX sont d'un bon niveau et les persos plutôt attachants et pas trop cons. Après ça reste très classique, zéro prise de risque et une absence totale de gore. L'alien a une bouille sympa sans plus, ce n'est jamais qu'une grosse pieuvre grisâtre en CGI. A bien y réfléchir c'est quand même un peu trop "sobre" a tous les niveaux je trouve.

 

Bon, on est un cran au-dessus de la plupart des blockbusters SF horrifique de ces dernières années malgré tout. C'est toujours mieux que Sunshine, Prometheus, Alien Covenant et autre Doom. Mais il est pas encore arrivé le film qui égalera Event Horizon !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme tout le monde, petite série B qui fait le job, hélas limitée par le coté vu et revu d'absolument tout ce qui se passe !

 

Le groupe est assez limité, ça défile vite, et on ne peut pas dire qu'ils soient spécialement attachants. Mais bon, c quand même joliment exécuté, ça passe bien le temps. Faut pas en attendre trop, mais ça reste sympa !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un film qui s'oublie à mesure qu'il défile. C'est pas nul, juste sans intérêt. Et j'ai trouvé la fin particulièrement malhonnête et donc débile, car rien dans le ton du film ne prépare à ça.

 

Dans un genre approchant, j'ai 100x fois plus préféré Underworld, qui assume plus son côté série B, même si ça reste aussi pété de thunes par rapport à nos bons vieux MAL et Leviathan (enfin "bon", pour Leviathan, j'exagère )

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

J'ai pas réussi à aller jusqu'au bout, ça m'a gonflé et je suis passé à autre chose.

Le film qui démarre jamais, les 15 plans sur la souris de labo, les personnages sans personnalité, le monstre qu'on nous dévoile trop vite et qui ressemble à une pauvre étoile de mer, le moment où il rentre dans le mec et tu te dis que là il va se passer un truc choquant mais non juste 3 gouttelettes de sang en cgi, les péripéties en mousse "et si on le cramait avec nos réacteurs de propulsion ? oups on dévie de notre orbite et on a plus de carburant hihi",... trop c'est trop

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...