Aller au contenu

Message From The King (Fabrice Du Welz - 2017)


Messages recommandés

423621.jpg

 

En provenance de Cape Town, Jacob King débarque à Los Angeles à la recherche de sa sœur disparue.

 

 

Seconde incursion du réal dans le polar après Colt 45 pour un résultat, à mes yeux, encore moins convaincant.

Car il n'y a, à priori, même pas l'alibi d'un montage charcuté (ou tournage chaotique, je ne sais plus) pour cette fois-ci excuser la faiblesse de l'ensemble.

Tout, entre les situations ultra-convenues et les persos-clichés , étant tellement balisé de A à Z qu'on en vient à rapidement se désintéresser de ce qu'il se passe à l'écran (encore heureux que ça ne dure pas trop longtemps).

 

Restent quelques belles images éparses qui prouvent que Du Welz est toujours un sacré filmeur. Mais, pitié, qu'il choisisse mieux ses scénars, pour lui comme pour nous...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Car il n'y a, à priori, même pas l'alibi d'un montage charcuté (ou tournage chaotique, je ne sais plus) pour cette fois-ci excuser la faiblesse de l'ensemble.

 

suite à sa venue à Lyon au festival Hallucinations Collectives (reprezent), il a expliqué que c'était un film de commande, tourné dans l'urgence parce que chadwick boseman allait enchainer très rapidement sur l'écurie marvel etc... donc une plage de temps qui tombait vraiment short mais pile poil. il a pas réussi à imposer certaines idées et donc c'est un film de studio. après ça n'excuse pas tout mais ça explique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca reste un thriller plutôt sympa. C'êst pas parfait, mais c'est pas déplaisant non plus.

Je suis resté un peu sur ma faim en terme d'exploitation visuelle du décorum (et son explication de plans serrés à outrance lors de sa venue à Lyon ne m'a pas convaincu). Sur un même thème, c'est quand même plus solide que les "Les ballets écarlates" de Jean-Pierre Mocky

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

suite à sa venue à Lyon au festival Hallucinations Collectives (reprezent), il a expliqué que c'était un film de commande, tourné dans l'urgence parce que chadwick boseman allait enchainer très rapidement sur l'écurie marvel etc... donc une plage de temps qui tombait vraiment short mais pile poil. il a pas réussi à imposer certaines idées et donc c'est un film de studio. après ça n'excuse pas tout mais ça explique.

 

J'agréé mais, en tant que spectateur, aime ou pas ce qu'on me montre sans forcément être obligé de tenir compte de ce qui a pu se passer en amont.

D'autant que Du Welz me semble être une sacrée pleureuse : à chaque fois que je le lis en interview, il est en train de chougner - contre ses producteurs, ses acteurs, l'industrie, le monde...

 

Arrête de te faire du mal, gars, et change de taf. Plein d'autres adoreraient être à ta place !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 17/05/2017 à 01:05, Kerozene a dit :

Ca reste un thriller plutôt sympa. C'êst pas parfait, mais c'est pas déplaisant non plus.

Je suis resté un peu sur ma faim en terme d'exploitation visuelle du décorum (et son explication de plans serrés à outrance lors de sa venue à Lyon ne m'a pas convaincu). Sur un même thème, c'est quand même plus solide que les "Les ballets écarlates" de Jean-Pierre Mocky

 

Et bien tout pareil, c'est ultra classique mais ça fait le taff sans honte. Et c'est légèrement gore SFX.

C'est dispo à l'heure actuelle sur Prime.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...