Jump to content

Ava - Léa Mysius - 2017


Jeremie
 Share

Recommended Posts

'

 

Notez l'affiche qui camoufle très discrètement les seins de l'actrice

 

Ah enfin, un coup de coeur

Ava a suivi sa mère dans des vacances estivales chiantes à mourir. Du haut de ses 13 ans, Ava a hélas un soucis de plus que les filles de son âge : on lui annonce qu'elle perd petit à petit la vue, et qu'elle deviendra très bientôt aveugle. En attendant, elle ne peut pratiquement plus rien voir à la nuit tombée. Farouche et secrète, la jeune fille est fascinée par un gitan qui hante la plage...

 

Je m'attendais à une jolie chronique adolescente, ce que le film est, mais je m'attendais pas à un film aussi bizarre et radical, avec un côté très cru qui évoque un peu les 70's. Comme cette scène de cauchemar assez hardcore sortie de nulle part. Il me semble avoir vu une mère avec son gosse dans la salle : je pense qu'elle l'a bien regretté

L'actrice principale, toute en moue boudeuse, est super dans un rôle pas toujours évident, idem pour Laure Calamy qu'on voit partout maintenant, qui se donne complètement le temps de quelques plans assez inattendus et assume sa milf-attitude. Pas du tout un teen movie académique en tout cas, mais un film assez libre, insolent (la scène de braquage sur la plage nudiste), pas du tout moralisateur (bisous Divines, que j'avais beaucoup aimé aussi hein). La dernière partie loupe un peu son objectif (un suspens à couper au couteau), la conclusion est un peu brutale...mais là aussi, une volonté de faire quelque chose en dehors des sentiers battus. La scène avec le couple d'ado traversant la route sur fond de Sabali est

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...