Aller au contenu

Le sens de la fête - Nakache & Toledano - 2017


Messages recommandés

Max est traiteur depuis trente ans. Des fêtes il en a organisé des centaines, il est même un peu au bout du parcours. Aujourd'hui c'est un sublime mariage dans un château du 17ème siècle, un de plus, celui de Pierre et Héléna. Comme d'habitude, Max a tout coordonné : il a recruté sa brigade de serveurs, de cuisiniers, de plongeurs, il a conseillé un photographe, réservé l'orchestre, arrangé la décoration florale, bref tous les ingrédients sont réunis pour que cette fête soit réussie... Mais la loi des séries va venir bouleverser un planning sur le fil où chaque moment de bonheur et d'émotion risque de se transformer en désastre ou en chaos. Des préparatifs jusqu'à l'aube, nous allons vivre les coulisses de cette soirée à travers le regard de ceux qui travaillent et qui devront compter sur leur unique qualité commune : Le sens de la fête.

 

 

Le nouveau Nakache / Toledano. Et c'est plutôt sympa, dans la veine de leurs travaux précédents disons. Comédie populaire dans le bon sens du terme, mais correctement écrit (c'est si rare en France !), bien joué (du sur mesure pour Bacri notamment), avec un vrai sens du rythme, un registre de gags assez variés, quelques beaux moments de mise en scène (bon, on s'emballe pas trop hein, c'est pas du Fincher non plus). Voilà, rien d'inoubliable non plus, tout reste très convenu d'un bout à l'autre, chacun reste dans son petit registre sans trop déborder, tout est bien qui finit bien, mais bon ça se laisse voir gentiment.

 

-fycN9kNaXk

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 7 months later...

Non mais alors de la merde en boite de 10...pfiouuuu

l'impression de voir l'adaptation d'un film US/yankee, avec les mêmes ressorts ultra usés, les vieilles ficelles ad nauseam:

chacun se déteste pour mieux tomber amoureux ensuite....des perso qui vivent en parallèle leur propre histoire, comment qu'ils disent? film chorale ? nan pitié

Me suis forcé à le regarder jusqu’à la fin et effectivement un happy end bidon visible à 10 000 miles...bref

On n'arrive pas à s’identifier à qui que ce soit dans ce truc...

Peloton d’exécution et que ça saute !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 10 months later...

Deux camps s'opposent ici, je rejoins celui de DPG.

Un joli film bien qu'assez classique.

Ce qui m'intéressait surtout était la partie coulisses du spectacle, étant un peu dedans. Bon, ça m'a parlé, plus en tout cas qu'une série comme Roadies par exemple.

 

Le principal défaut du film est sans doute de passer après Intouchable, qui avait quand même plus de force.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi j'avais beaucoup apprécié. En partie car j'ai retrouvé énormément d'aspects de mon travail, et tu sens que les mecs savent de quoi ils parlent à ce sujet là. J'ai rigolé à pas mal de reprises. Voilà, ça révolutionne rien (ceci dit ce n'est pas ce qu'on lui demande), et faut quand même être "BacriFriendly" pour apprécier, mais je trouve que vu le niveau des comédies françaises ces dernières années, ça reste au dessus de beaucoup.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 year later...

Ca m'a rappelé pas mal de trucs, vu que j'ai déjà fait un extra comme serveur sur un mariage, j'ai également couvert quelques mariages comme photographe. Ma belle-soeur étant traiteur pour des évènements comme ça, j'en ai entendu des pas mal aussi. 

Moi je l'aime beaucoup ce film. De toute façon, j'aime tous les films du duo Toledano-Nakache. 

Et en plus, on rajoute un Bacri qui fait du Bacri, c'est top. On est en terrain balisé, mais c'est ce que je veux voir. Et je pense que ce sont des films qui resteront dans l'avenir. Un peu comme on regarde des Louis de Funès qui ne sont pas tous très bon, dans 30 ans, on se regardera un petit Toledano-Nakache lors d'une énième rediffusion à la Télé (si ça existe encore). 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • riton changed the title to Le sens de la fête - Nakache & Toledano - 2017
  • 2 weeks later...

C'est quand même miteux comme scénar. Les 2 casses couilles qui s'embrassent à la fin ou les tamouls qui font de la zik à la fin c'était tellement grillé dès le départ que ça nique tout le film, qui jusqu'à la dernière partie était plutôt cool.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...