Aller au contenu

The Toys that made us - Netflix - 2017


Messages recommandés

 

Une petite série documentaire balancée par Netflix durant la période de Noël : très bonne idée pour un projet plus malin et intéressant que laisse entendre son côté pseudo hype. En gros, chaque épisode de 40 minutes revient sur un gros hit du monde du jouets, si possible durant les 80's. Seul hic : quatre épisodes c'est quand même rien et j'aurai bien aimé voir quelque chose sur Hot Wheels, Lego ou MB. En tout cas j'espère que ça s'arrêtera pas là, même en ayant conscience que le concept est limité...

 

Episode fav pour bibi, Barbie of course le patron était un drogué sex-addict, sa femme a fait du détournement de fond, l'origine de la poupée est en fait une pute de comic-strip...c'est génial on découvre aussi à quel point Mattel galère à chaque décennie pour faire repartir le concept, chose pas aussi évidente qu'on ne le croît (avec de l'espionnage industriel à la clef ) dommage qu'on est zéro info sur la barbie enceinte hyper creepy (par contre on découvre celle qui avait les seins qui poussent ).

Deuxième gros morceau : Les maîtres de l'univers il faut écouter la back story improbable du jouet, et tout ce qui s'est enchaîné après...pour tout voir chuter j'aurai apprecié qu'ils insistent un peu plus sur les idées parfois révolutionnaires et farfelues de certains playset (le slime, le microphone...). Par contre y'a bien un petit point sur Puantor

L'épisode sur Star Wars est plus à l'avenant, même si c'est assez fascinant de voir comme le merchandising du film a changé le monde du jouet à jamais et a eu une importance capitale dans le succès du film. Pas surprenant, mais toujours sympa.

Le module sur G.I Joe est celui qui m'a le moins intéressé, ayant toujours détesté cette ligne de jouets fadasse et trop énorme pour être honnête. Mais là encore c'est toujours croustillant, en particulier le rapport avec l'histoire des états-unis et la concurrence directe avec Star Wars.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sont annoncés, pour 2018, quatre autres épisodes - qui parleront des Lego, de Hello Kitty, des Transformers et de Star Trek (?)

 

Ce qui est grandiose, sinon, dans la genèse des Maîtres de l'univers, est l'impression de totale impro qui semble avoir présidé d'un bout à l'autre.

- bon, ils nous faut des figurines pour concurrencer celles de Star Wars : on n'a qu'à, du coup, faire de l'heroic-fantasy, les gosses aiment ça...

- bon, les personnages n'ont aucun background : on n'a qu'à, du coup, créer une bédé pour présenter l'univers...

- bon, la plupart des mioches qui achèteront les jouets ne savent, en fait, pas encore lire : on n'a qu'à, du coup, faire un dessin animé...

GÉNIE !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

non, le coté ultra cynique des fabricants de jouets.

Je ne suis pas naif hein mais la, de le voir dit aussi clairement.

De tous les créateurs qu'on voit sur cet épisode, ils sont tous aussi lamentables les uns que les les autres

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je ne m'étais jamais penché sur le monde du jouet et ces petits reportages sont plutôt bien foutus. écriture pour le moins décontractée et dynamique, c'est prenant.

certaines remarques m'ont fait marrer, comme l'allusion à extensor. je l'avais et c'est vrai qu'il était pourri.

 

Ce qui est grandiose, sinon, dans la genèse des Maîtres de l'univers, est l'impression de totale impro qui semble avoir présidé d'un bout à l'autre.

- bon, ils nous faut des figurines pour concurrencer celles de Star Wars : on n'a qu'à, du coup, faire de l'heroic-fantasy, les gosses aiment ça...

- bon, les personnages n'ont aucun background : on n'a qu'à, du coup, créer une bédé pour présenter l'univers...

- bon, la plupart des mioches qui achèteront les jouets ne savent, en fait, pas encore lire : on n'a qu'à, du coup, faire un dessin animé...

GÉNIE !

 

pour avoir un peu bossé dans le marketing, il n'est pas rare que les lancements de produits ressemblent à ça.

les jouets c'est un business comme un autre, tu pars d'un objectif commercial, tu t'appuies sur une tendance sociétale assez floue et intangible pour l'attaquer et tu rectifies 10.000 fois le projet au fil des réunions, panels consommateurs, etc. de sorte que le produit fini n'a plus grand chose à voir avec le proto initial. quand c'est un succès tout le monde se l'attribue, quand c'est un échec personne n'en parle.

 

le seul reproche que je ferai à docu c'est d'être un peu trop centré sur les us. je pense que ce qui a précipité le déclin de franchises comme les maîtres de l'univers, c'est surtout l'arrivée de nouvelles franchises en provenance du japon.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le seul reproche que je ferai à docu c'est d'être un peu trop centré sur les us. je pense que ce qui a précipité le déclin de franchises comme les maîtres de l'univers, c'est surtout l'arrivée de nouvelles franchises en provenance du japon.

 

Pour le coupe, je renvoie a une serie de docu (mignons) sur laquelle j'ai bossee tout l'ete dernier:

https://www.youtube.com/watch?v=JDvjWOhHv7Y

JDvjWOhHv7Y

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 months later...

Vu les trois premiers dans un semi coma dimanche matin, beaucoup moins interressant parce que beaucoup de redite avec première saison. Si le comportement des marketeurs des Maitres de l'unviers vous semblait un peu gonflé, bienvenue chez les Transformers, c'est encore pire

Celui sur les Lego m'a semble le plus interressant et pas vu Kitty (mais pas certain d'en avoir quoi que ce soit a carrer )

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En parlant de marketeurs, je me demande si ceux de Star Trek ne sont pas pires encore, avec leur manie de détourner n'importe quel jouet lambda, lui apposer l'étiquette de la série et en faire soudainement un produit officiel. Magie !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas très fan du choix de cette seconde saison : j'ai toujours trouvé Hello Kitty franchement useless (même pour moi qui aime les trucs meugnons et kitsch), Star Trek c'est trop loin de nous...donc bof bof.

Ceci dit je savais pas qu'il y avait autant d'autres perso dans l'univers du chat japonais (se casser le cul à en faire 400 avec seuleument une dizaine qui marche... ) : la conceptrice ressemble à une vieille fille attardée tout droit sort d'un Takashi Miike. Rien que pour ça

J'ai pas trop vu l'interêt d'essayer de rendre le film Transformers (le da hein) cool, alors que c'est vraisemblablement une grosse merde et en effet, notons l'idée de tuer tous les perso pour agrandir la gamme. Du n'importe quoi la naissance de la licence en parallèle avec sa version japonaise ou l'évolution de l'image du robot...ça c'est plutôt cool j'avoue.

Pour ce qui est de Lego, ça reste quand même la plus jolie histoire du lot.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'ai attaqué la 2e saison et j'ai bien aimé l'épisode star trek ...justement parce que je n'y connais rien, je ne sais même pas si j'ai vu un épisode de la série initiale en entier.

 

en revanche je savais déjà à peu près tout sur les transformers.

j'aurais bien aimé une présentation un peu plus poussée des gobots plutôt qu'une simple vanne pour dire que c'était cheap et pourrito. ils pourraient y dédier tout un épisode, rien que pour leur ligne dérivée somptueusement débile des Rock Lords et leurs narlies dégueulasses

 

 

qu'est-ce que j'ai pu jouer avec mes rockasaurs

 

au milieu des années 80 les robots qui se transformaient étaient partout, même dans le happy meal :

35foQBb.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'ai juste vu celui sur les légos et je suis un peu déçus, quasi rien sur la gamme Technics

 

il est bizarre cet épisode. j'ai eu l'impression que le dir com de lego avait tenu la plume des auteurs tout du long.

j'avais vu un reportage de Capital (du grand journalisme d'investigation ) qui racontait à peu près l'inverse, mis à part le retour aux basiques et la chasse aux coûts actuelle.

ils insistent lourdement sur la gamme mindstorm alors que c'est une micro-niche.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 year later...

Vu celui sur les Tortues Ninjas et celui sur les figurines du catch. Ce dernier était très intéressant sur ce qu'il dévoile en sous-texte, l'incroyable guerre interfederation du catch.

 

Celui sur les Tortues un peu en deçà, sauf à découvrir le cheminement pour transformer une BD adulte crasseuse en produit pour gosse (ce qui est assez improbable quand on y pense).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah ben j'allais en parler (il me reste plus que celui sur le catch)

 

Un bon choix déjà, mais je dis ça sans doute parce que les licences concernées pullulaient dans les coffres à jouets de mon entourage...

A de rares exceptions (celui sur les les Lego), on a finalement un cheminement assez similaire : il faut faire une série pour que le jouet existe et vice versa, mais il y a toujours des détails dans la création qui font la différence. Pour Les tortues, j'avais oublié que la licence avait été autant relancé mais surtout...a connu autant de transformations franchement radicales au fil du temps plus on avance et plus les jouets ne ressemblent à rien Kevin Smith apparaît...deux secondes. Ok.

Mon petit poney c'est quand même assez improbable à la base, mais j'ai bien aimé l'idée que ce soit une fan qui est relancée la marque, tout en revoyant de fond en comble l'univers du DA (qui avait l'air à chier).

Pour les Power Rangers, j'ignorais que les jouets avaient aussi bien marché...et je savais pas que la série avait été autant prolongé jusqu'à maintenant toute l'historique du concept de Saban est quand même bien croustillant. Seul bémol : on fait pas référence une seule fois aux films (celui de 97 et le reboot)...un peu bizarre

 

Pour les gros points noirs en général : j'ai la sensation que les effets de montages, en particulier les champs/contre champs ou les réactions réutilisées à l'envie, deviennent vraiment envahissants. Je sais que c'est censé être un doc fun, mais là ça devient vraiment fatiguant ou gênant par moment...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour les gros points noirs en général : j'ai la sensation que les effets de montages, en particulier les champs/contre champs ou les réactions réutilisées à l'envie, deviennent vraiment envahissants. Je sais que c'est censé être un doc fun, mais là ça devient vraiment fatiguant ou gênant par moment...

 

En effet.

Je rajouterais qu'en raison du surdécoupage et du rythme, tu as besoin d'y donner 100% de ton attention. C'est pas le genre de truc que tu peux regarder en faisant quelque chose à côté.

 

Cependant, n'y connaissant rien à l'industrie des jouets, j'avoue trouver ça assez hypnotisant. L'effet "madeleine" marche toujours autant.

Sauf pour une licence trop récente comme Power Rangers : j'avais toujours trouvé ça naze, j'attribuais ça à l'âge, mais maintenant je sais que c'est aussi parce que c'est une belle arnaque à la Godfrey Ho.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...