Aller au contenu

Âmes perdues - Dino Risi (1977)


Messages recommandés

ames-perdues.jpg

 

Le jeune Tino arrive à Venise où il va vivre avec son oncle (Vittorio Gassman) et sa tante (Catherine Deneuve), qui habitent dans un vieux palais splendide autrefois mais délabré aujourd'hui. Sa tante, peu sûre d'elle, l'accueille chaleureusement ; son oncle semble autoritaire et distant. Tino va à une école de dessin où il fait la rencontre de Lucia. La nuit, Tino entend d'étranges bruits de pas qui semblent venir des combles de la maison, puis une mélodie jouée sur un piano. Curieux de savoir ce qui se passe dans cette maison mystérieuse, il découvre peu à peu un passé qui ne cesse de hanter ceux qui y vivent.

 

Sur les conseils de Pascal Laugier, je me suis rué sur ce Risi que je ne connaissais pas du tout, sorti chez M6 video.

Et c'est effectivement un Risi très particulier à l'atmosphère gothique et putride, entre Argento et Roegg, très mais alors très loin des films avec Laura Antonelli.. Risi s'avère très opérant pour ce qui est de plaquer son mystère... on s'identifie au point de vue du personnage de Danilo Mattei sans grand mal...on a le plaisir de retrouver Anicee Alvina, et le talent visuel de Tonino Delli Colli. Jolie composition melancolico-noire de Francis Lai. On se laisse porter par ce mystère au parfum de souffre qui débouche, Italie oblige, sur un final des plus tordus et malaisants. Inutile de souligner les interprétations impériales de Gassman et Deneuve, dans des rôles au delà du borderline.

Une belle decouverte!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu il y a peut-être un ou deux ans et j'en ai presque aucun souvenir j'avais été un peu déçu que le film se repose sur une révélation assez prévisible...

Il y a en tout cas une ambiance assez forte, et tout le générique m'avait envoûté, avec sa vision d'une Venise nocturne putride.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 year later...

Vu en salles ce weekend et j'ai adoré !

 

Dès les premières minutes, j'étais à fond dedans, formidable ambiance d'un Venise décadent et décrépi à l'image du couple qui vit dans son palace comme des fantômes. C'est intrigant, envoutant, le film se dévoile petit à petit, les mystères se succèdent, mais l'essentiel est ailleurs, dans ce portrait chinois brillantissime, très sombre, porté à bout de bras par un couple Deneuve Gassman incroyable ! Vraiment une très belle découverte, en salles c'est génial ! Je me tâte presque à y retourner...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 11 months later...
×
×
  • Créer...