Aller au contenu

Le Top 3 des PIRES films vu en salles ?


Messages recommandés

  • Réponses 50
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

Au risque de surprendre, je n'ai jamais vu vraiment de mauvais films en salle. Je sais pas si c'est le lieu, l'acte de sortir qui supplante un peu le reste, ou le bête fait de payer mes places au prix fort qui demande une présélection supposément qualitative voire incite à l'exigence, mais voilà.

 

J'ai vu des films mineurs, des films décevants, des films qui ne méritaient sans doute pas le grand écran si j'ose dire, mais je ne suis jamais sorti d'une salle effondré d’avoir vu une bouse.

 

Même après avoir vu Anacondas 2, La Menace Fantôme et Humains.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le terme de "pire" film est toujours un peu subjectif, mais bon, on va dire que je vais citer des films qui m'ont marqué, dans le mauvais sens, lors de leur vision en salles.

 

N°1 : Sans discussion possible, mon pire souvenir de cinéma ever : "L'esquive" d'Abdelatif Kechiche.

 

Je me souviens de la projo, Diagonal Campus de Montpellier un dimanche aprem'. Le film avait des bonnes critiques, ça m'intriguait, j'ai tenté le coup. Au bout de 5mn de film, j'avais compris mon erreur. J'ai détesté absolument TOUT dans ce film, en bloc, rejet total et absolu. Je me suis qd même fait violence et je suis resté dans la salle près d'une heure. Si je croise Jésus qui me parle de son calvaire, je pourrais le regarder dans les yeux. Je pars donc au bout d'une heure. Quelques mois plus tard, le film rafle plein de Césars j'entends des louanges partout, je comprends pas, je me dis que j'ai raté quelque chose... Du coup, qd le film passe sur Canal, je mate la demi heure que j'avais sauté, en me disant que peut être, un truc à la fin éclaire l'ensemble du génie ? Tu parles, c'était juste une demi heure de plus de perdue, tout aussi cauchemardesque que le reste... L'incompréhension absolue... Horrible...

 

N°2 : Je dirais "Cinéman" de Yann Moix.

 

Mais là, moins de haine, même si le film est nullissime. Je rentre dans la salle, salle poubelle de l UGC Orient express, on est 3. Au bout d'1/4h, un des 3 se casse. Je m'endors, à mon réveil, j'étais tout seul. Tout ça mis bout à bout, j'ai du tenir 30-45 mn, et à l'écran, naufrage absolu. Du coup, film nul, mais souvenir rigolo au moins...

 

N°3 : C'est dur d'en sortir un, mais en vrac, films que j'ai vu en salles et que j'ai detesté :

 

Coco (Gad Elmaleh), L'apollonide (Bonello), Aliens vs Predator Requiem, Sympathy for Lady Vengeance, La guerre des Miss (P.Leconte), Donnant donnant (I.Mergaut, mais je l'ai vu en salles pour le boulot...), "Leur morale et la notre" (F.Quentin, idem)....

 

Globalement, dans toutes ces merdes, je pense que "Leur morale et la notre" est le pire... Du sous Chatiliez, avec Dussolier et V.Abril en radins accrocs aux bons d'achat, glauquissime...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah oui, et "Un homme et son chien" avec Belmondo, ça m'avait vraiment fait mal au coeur... Voir Bebel finir sur une telle merde, aussi affaibli, j'étais sorti de la salle bien triste....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que c'est un de mes pires souvenirs

 

[dmotion]xcy8x4[/dmotion]

 

Vu en trois fois, une fois au Mk2 Bibliothéque, la suite dans un avion et j'ai fini le film en Corse chez Basculo Cui Cui.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1- Elephant de Gus Van Sant. Je l'ai revu à la hausse depuis, surtout grâce à la fonction accélérer. Que ce film est lourd, long et lent à l'image de ce plan de 5 minutes sur les nuages qui passent.

 

2-Tueurs nés : j'étais assis au 1er rang. C'est le film qui m'a fait haïr les montages ultracut. Surtout j'ai découvert Woody Harrelson avec ce film et je l'haï pendant longtemps jusqu'à ce que je le redécouvre dans le magnifique Larry Flint. Tous les personnages sont détestables au possible. A la fin du film, je n'avais qu'une envie, voir Mickey et sa mocheté de Mallory se fasse atomiser par la police.

 

3-Escape from LA: J'ai failli partir avant la fin. Entre les fx de playstation, la scène du surf et la scène du basket rarement j'ai autant l'impression qu'un réalisateur se foutait de ma gueule

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

- Revolver de Guy Ritchie : Prétentieux, ultra chiant, trop long... Un calvaire.

 

- Friends With Money : une comédie romantique moisie avec Jennifer Aniston. J'ai rapidement voulu me barrer de la salle, mais j'étais avec une meuf

 

- Les Griffes De La Nuit version 2010 : remake nul à chier de bout en bout. Je m'étais endormi devant. J'ai jamais tenté de le rematter.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

là comme ça ce qui me vient en premier c'est Dongeon et dragons. j'étais presque gêné pour Jeremy Irons, j'ai trouvé ça embarrassant...

le 1er mission impossible, je me suis retenue de partir parce que j'étais avec des potes mais qd j'ai compris le traitement reservé à Jim Phelphs j'ai eu envie de sortir en insultant Tom Cruise.

Independance Day aussi a été une grande souffrance pour moi tellement j'ai trouvé ça à chier

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

- J'ai un souvenir atroce de Level Five et Le vent nous emportera que j'avais vu au lycée en sortie. Je suis même pas sûr de vouloir les revoir avec mes yeux "adultes"...

- L'AVP de The Conjuring, plein de débiles masqués et avec mes voisins de sièges qui bouffaient leur pizza...j'aime le film mais ça n'a pas aidé (je l'ai revu quelques semaines plus tard avec des potes)

- Une séance spéciale consacrée à des courts expérimentaux à la Cinémathèque où j'étais coincé entre un Houellbecq like et un insupportable snobinard mondain incapable de se tenir...

- La projo de The Tribe entre un mec qui puait et un autre qui parlait seul (le film est déjà pas simple à se farcir...)

- Dark Shadows, ou comment détruire une ex idole en 1h30 de diarrhée filmique

- Foxcatcher, où j'ai fini par envoyer des sexto à je sais plus qui vu comme je me faisais chier (moi qui ne sort jamais le tel durant un film...)

Je dois en avoir d'autres, mais en général mon esprit essaye plutôt de zapper ce genre de moment

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je dirais

- Hook de Spielberg, je suis sorti de la salle tellement j'ai pas supporté (seule fois de ma vie que ça m'est arrivé)

- Anguish de Bigas Luna, non seulement c'était ultra chiant de base, mais on s'est tapé une partie de projo avec une bobine à l'envers, il a fallu se retaper 20 min de film chiant en plus pour revoir cette partie à l'endroit

- Gothic de Ken Russel, le putain d'ennui ABSOLU

 

Ah et Mad Max Fury Road, un son tellement fort que j'avais mal au crâne malgré mes bouchons, rien à voir avec la qualité du film lui-même mais je me suis demandé comment le reste de la salle n'est pas parti avec 3 traumas auditifs et 12 acouphènes

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne prends pas assez de risques au ciné du coup je suis pas trop déçu.

Mais sinon :

 

- Akira Remasterised au Grand Rex.

Déjà ma copine de l'époque arrive en retard et ça me saoule.

Après pendant le film j'ai eu méchamment envie de pisser et j'étais au milieu d'une rangée, et j'ai attendu super longtemps mais j'ai pas réussi à resister, du coup je me suis levé et fais chier les gens pour aller pisser. En revenant j'ose pas revenir faire chier les autres et fini les 30 minutes du film assis dans un escalier.

C'est pour ça que je ne me met qu'en bout de rangée.

 

- The Voices de Satrapi.

Au MK2 de Paris Gambetta y a une vieille folle qui vient souvent voir les films toute seule. Et elle commente tout du genre "oh il est rigolo le petit chat, je l'aime bien"

Au début c'est rigolo mais après c'est casse couille d'avoir une mémé qui te sort du film à chaque fois qu'un chat parle.

 

- Alien3

Mon grand père m'a emmené voir le film à me demande et je me suis chier dessus à chaque scène avec l'alien.

Et le lendemain je me la pétais au collège avec les potes genre "nan ça fait pas peur"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...