Aller au contenu

Blue Steel (Kathryn Bigelow - 1989)


Messages recommandés

Pour donner mon petit avis, c'est un film que j'ai toujours apprécié, sans le trouver fou mais Ron Silver et Jamie Lee par contre sont exceptionnels, y a quand même un coté pervers en effet, quand Ron Silver est à terre dans le supermarché et qu'il a ce superbe pistolet à 1 mètre et qu'il bave dessus...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout pareil, un excellent souvenir et un des meilleurs rôles de Jamie Lee. Il y avait une sensualité assez trouble qui émanait de cette confrontation entre la femme flic troublée et le american psycho. C'était bien quand Bigelow faisait de bons films carrés et cherchait pas à taper dans THE sujet pour faire bander les académiciens.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 9 months later...

Il est un peu bizarre son script quand même. Je veux dire que le fait que le psycho puisse faire ce qu'il a à faire sans être inquiété est un peu bancal. Rien que le fait que le gars vienne chez les vieux de JLC ça pourrait lui valoir une mesure d'éloignement ou interdiction d'approcher. Mais bon oui pour l'histoire on le laisse faire ce qu'il veut.

Sinon j'ai jamais compris l'engouement pour JLC au sujet de sa beauté. C'est une meuf normale avec des gros nichons, mais ça suffit pour que dans le film on lui répète 3 ou 4 fois qu'elle est trop belle. Et justement c'est ça que j'aime bien c'est qu'avec son physique normale ça fonctionne bien mieux que si c'était Heather Locklear.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 year later...
Le 28/04/2019 à 11:16, Benj a dit :

Il est un peu bizarre son script quand même. Je veux dire que le fait que le psycho puisse faire ce qu'il a à faire sans être inquiété est un peu bancal. Rien que le fait que le gars vienne chez les vieux de JLC ça pourrait lui valoir une mesure d'éloignement ou interdiction d'approcher. Mais bon oui pour l'histoire on le laisse faire ce qu'il veut.

Sinon j'ai jamais compris l'engouement pour JLC au sujet de sa beauté. C'est une meuf normale avec des gros nichons, mais ça suffit pour que dans le film on lui répète 3 ou 4 fois qu'elle est trop belle. Et justement c'est ça que j'aime bien c'est qu'avec son physique normale ça fonctionne bien mieux que si c'était Heather Locklear.

 

 

Ouais ben tout pareil en fait : le script est vraiment zarbi, on est à la limite du slasher avec le psychopathe increvable. Mais bon le film distille une ambiance vraiment oppressante et on ne s'ennuie jamais, donc merde au réalisme. Plutôt bien apprécié pour ma part. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je l'ai revu tout récemment, c'est quand même pas gégène je trouve, avec Ron Silver en psychothique qui surjoue à mort, dont les motivations sont assez floues, du coup zéro intérêt dans son arc narratif, ce qui est un peu embêtant :D

 

Y'a du talent derrière la caméra, mais c'est pas du Bigelow grande période, ça pue un peu le téléfilm moisi par moments même si y'a comme toujours chez elle de très beaux plans et de très beaux moments.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...