Jump to content

La mouche noire - Kurt Neumann - 1958


DPG
 Share

Recommended Posts

J'avais jamais vu cette "Mouche" originale, qui a inspiré le remake de Cronenberg, qui l'a depuis supplanté dans les esprits.

Qu'en reste-t-il aujourd'hui ?

Un bon petit film de SF, plutôt sympathique. Assez typique de son époque, dans ses préoccupations, son traitement, ses effets visuels. Le pitch fonctionne bien, c'est forcément plus sage et convenu que son successeur, mais remis dans le contexte, le film se regarde toujours avec un plaisir certain. Les acteurs font le job, il y a bien quelques moments un peu plan-plan en cours de route, et on aurait pu aimer que le film sorte un peu plus du labo et de la maison familiale, mais bon... En l'état, ça fait le job. Pas un classique incontournable du genre, et pas aussi abouti que le Cronenberg, mais une agréable découverte !

 

Vu sur le BR uk, choppé pour 7€ sur Zavvi. Bonne copie, des bonus (comm audio, un doc de 45mn sur Vincent Price...)

 

images?q=tbn:ANd9GcRMFn3WPmPSDzNPdGKohME8mcJWgGs-b7tB38YGXVi89UNt8Syv

Link to comment
Share on other sites

Mon 1er trauma cinématographique. On a le magnéto depuis peu, j’ai 7/8 ans mon père a l VHS. Je suis seule avec ma mère l’apres Midi elle me laisse mettre ça sans doute sans savoir ce que c’est... j’en ai cauchemardé pendant des mois... la scène avec la « presse » et surtout le final dans la toile je la voyais dans tout les recoins sombres de la maison...

Link to comment
Share on other sites

Quelques images saisissantes -la mouche humaine dans la toile, donc- pour un film somme toute assez tragique, limite intimiste. Un parti pris qui a son revers, le côté plan plan n'étant jamais très loin. Entre deux effets spéciaux cultes, Vincent Price aide à faire passer le temps.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...