Aller au contenu

Mandy - Panos Cosmatos - 2018


Messages recommandés

IMG_20180905_211401.jpg

 

Il coupe du bois. Sa femme est enlevée par une secte. Il va leur éclater la gueule.

(un film de Peter Wonkley donc )

 

C'est quand même assez fou que le film soit passé à Cannes (dans une section parrallèle certes) tant il réunit tout l’attirail du bisseux/metaleux/mordmoilenoeud. Même Rob Zombie doit être jaloux. En attendant, le film fait le buzz dans les festivals, et je m'en suis méfié comme de la peste, méfiance renforcée par quelques avis lucides bon ben ça loupe pas, c'est assez nul.

Déjà 2h pour un revenge movie, c'est non. Non, vraiment. 1h20 ouais. Mais pas 2h. 1 partie d'introduction, 1 partie cassage de gueule. Comme dans l'imbitable Beyond the black rainbow, Cosmatos fout des filtres partout, joue avec les lumières, fait des ralentis tout le temps...son film ressemble à une pochette d'album de Death Metal, ce qui est un bon point sans doute mais bon perso à aucun moment je suis rentré dans le trip.

 

Y'a de belles choses vite fait, mais j'y vois aucune sincérité, aucune âme. C'est juste de la poudre aux yeux pour masquer le fait qu'il ne se passe rien, que les perso sont nazes, et qu'il y a très peu de bonnes idées. Comme les cénobites sur roues qui sont appelés pour...un enlèvement (alors que les mecs sont déjà cinq ou six), et se font buter comme des merdes peu de temps après. Waouh, ça valait le coup. Cage sert les dents, forge une arme ulfesque, c'est un peu crado, et le méchant est une reprise de Richard Lynch dans God told me to (mais en pourri) et??? Oui on dirait qu'on a pris 10 cachetons de MDMA et 30 champi, mais ce n'est ni fun, ni choquant, ni très inventif. Bref, bisous le prochain ce sera sans moi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 6 months later...

Libre à certains de trouver le film poseur et malhonnête. Calculé.

 

A la limite, tant pis pour eux.

 

Pour ma part, j’ai adoré.

 

Déjà, c’est un film-trip et j’en suis friand

 

C’est une œuvre atmosphérique et psychédélique qui propose une expérience proche du cauchemar éveillé.

 

C’est un long-métrage fou qui regorge de moments barrés (rhaaa, ce passage dément dans lequel Red goûte le produit chez les motards de l’apocalypse ! :fou:).

 

Un truc halluciné et hallucinant.

 

Clairement un film qui vous retourne le cerveau (pour peu qu’on soit coopératif ...).

 

Si j’osais, je dirais que ça ressemble (un peu) à une sorte d’accouplement hautement improbable entre le cinéma de Rob Zombie et celui de Nicolas Winding Refn.

 

Ça donne, vaguement, une idée de la chose.

 

Et puis, comme d’autres œuvres barrées sorties récemment (je pense, tout particulièrement, au très différent The Greasy Strangler), on est en droit d’y voir une réponse radicale à l’uniformisation ambiante (Disney, Marvel et compagnie …).

 

A noter que le casting est parfait : un Nic’ Cage écorché vif (voyez sa prestation en slibard lors de la scène de la salle de bains), une révélation (Andrea Riseborough dans le rôle de Mandy), des seconds couteaux avec des tronches pas possibles et même une petite apparition de ce vieux briscard de Bill Duke.

 

N’en jetez plus !

 

Bref, un excellent film à découvrir sous psychotropes mais, même sans ça, c’est très bien

 

Radical.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
A noter que le casting est parfait : un Nic’ Cage écorché vif (voyez sa prestation en slibard lors de la scène de la salle de bains), une révélation (Andrea Riseborough dans le rôle de Mandy), des seconds couteaux avec des tronches pas possibles et même une petite apparition de ce vieux briscard de Bill Duke.

Sans oublier le roi Ecbert (Linus Roache) très bon en gourou.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 months later...
  • 7 months later...

Rigolo a regarder mais c'est quand même pas terrible. En phase avec les remarques de Jeremy, en particulier sur les cénobites a roulette qui servent vraiment a rien du tout.

Mais les couleurs sont jolies, faut reconnaitre

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Assez mitigé aussi...

 

Vu en BR y a quelques mois, j'avoue que j'en ai plus aucun souvenir ou presque... Sur le coup j'avais pas détesté, mais ça reste uniquement un truc d'ambiance, creux mais plutôt beau... Ca doit bien passer en salles, mais chez soi, on perd qd même pas mal de l'éventuel intérêt...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 11 months later...

Comme la plupart c'est joli (enfin je crois) mais putain c'est creux.

Et puis à partir du moment où Cage part en couille c'est là où ça a commencé à ne plus m’intéresser. Parce que c'est du fan service de base, foutre Cage en psycho et le laisser faire. Puis ces combats chorégraphiés alors que le gars est juste un bucheron ça passe pas non plus.

La fille par contre est envoutante.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelle sévérité!

 

Vrai que c'est pas un scénario qui donne mal à la tête, mais l'ambiance grotesque et allumée a bien fonctionné pour moi, en canapé avec un thé, sans champignons ni quoi que ce soit à fumer. L'ensemble sans être beau est bien appréciable, l'ambiance également, Cage à l'aise dans la démesure.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...