Jump to content

Munich - Steven Spielberg (2005)


Steve
 Share

Recommended Posts

Bon, déjà comme souvent on a eu droit aux gros clichés méprisants sur Spielberg venant de la part de soi-disant cinéastes "auteurs", mais ça on a l'habitude donc je vous passe les détails.

 

Mais ce qu'elle reprochait surtout au réal c'est d'être le porte-parole de la position américaine sur le conflit. Et finalement elle a élargi ça à ses derniers films, en affirmant qu'il était ni plus ni moins que l'instrument officiel de propagande du gouvernement américain.

 

Moins grave, elle a aussi critiqué le côté clicheton de l'Europe vue par Spielberg, et au moins sur ce point elle avait raison.

 

Moyen, quoi.

Link to comment
Share on other sites

Bon, déjà comme souvent on a eu droit aux gros clichés méprisants sur Spielberg venant de la part de soi-disant cinéastes "auteurs", mais ça on a l'habitude donc je vous passe les détails.

 

Mais ce qu'elle reprochait surtout au réal c'est d'être le porte-parole de la position américaine sur le conflit. Et finalement elle a élargi ça à ses derniers films, en affirmant qu'il était ni plus ni moins que l'instrument officiel de propagande du gouvernement américain.

 

Moins grave, elle a aussi critiqué le côté clicheton de l'Europe vue par Spielberg, et au moins sur ce point elle avait raison.

 

Moyen, quoi.

Ben faudrait savoir, je croyais que Spielberg avaient été aussi attaqué par des juifs extremiste aux USA car son film était jugé un peu trop pro palestinien !

 

Décidement, il aurait mieux fait de réalisé E.T 2 !

Link to comment
Share on other sites

Ben faudrait savoir, je croyais que Spielberg avaient été aussi attaqué par des juifs extremiste aux USA car son film était jugé un peu trop pro palestinien !

 

Begbeider a essayé d'expliquer ça mais Labrune lui a dit que la teneur de l'opinion véhiculée dans le film n'avait pas d'importance, puisque de toute façon c'était celle du gouvernement US..

 

C'est bien connu que le gouvernement américain prone la fin de la violence ...

Link to comment
Share on other sites

Mouais. J'ai trouvé ça bien mais pas top. Un peu la flemme de developper, surtout que j'ai pas UN reproche majeur qui me vient en tête. Je dirai que le film m'a inspiré le meme genre de remarque que le conflit qu'il illustre, un côté vain, tout ça pour ça ? Mais bon, ca reste qd meme bien, toujours aussi bien foutu, certaines scènes sont mortelles, mais disons que ds son ensemble je m'attendais à mieux.

Link to comment
Share on other sites

 

Begbeider a essayé d'expliquer ça mais Labrune lui a dit que la teneur de l'opinion véhiculée dans le film n'avait pas d'importance, puisque de toute façon c'était celle du gouvernement US..

 

C'est bien connu que le gouvernement américain prone la fin de la violence ...

 

Il faut bien avoir en tête que Labrune est une grande spécialiste du choix des rideaux, elle est passionnée par la décoration d'intérieurs.

Link to comment
Share on other sites

Ben, pour ma part, bien déçu j'ai été...

 

J'aime pourtant bien la direction que prend la carrière de tonton Steven depuis quelques années et je reste grand fan de sa Guerre des mondes.

 

Mais là, je sais pas, non... D'un sujet potentiellement passionnant, il ne ressort pas grand-chose. Une fois exposés les enjeux, eh bien, rien ou presque.

 

La routine des missions qui se succèdent, le contexte général peu exploité, un suspense limite (la petite fille explosera-t-elle en décrochant le téléphone ?), une dose raisonnable de clichés (il pleut à Londres, on fait du vélo en Hollande, les Français mangent du fromage) et quelques gros trous dans le scénar (qui est au juste ce fameux groupe que dirige Michael Lonsdale ?)... Et, boudiou, qu'on sent passer les deux heures et demie...

 

Par contre, bon point pour la nudité face-caméra de Marie-Josée Croze. Chacun ses compensations...

Link to comment
Share on other sites

Et bien ca retourne la tête comme prévu.

Spielberg opte pour la sobriété, dans un style ciné-vérité se livre à un véritable exercice sur les textures, la densité n'oublie jamais de faire du cinéma malgré le peu de liberté laissée par un sujet d'actualité récent et dont on n'est jamais sorti réellement... sans fioriture, dans un style sec qui a digéré le cinéaste qu'il est devenu au fil des années, c'est un film profondemment désillusionné, désespéré, remuant, complexe et passionnant. "Pourquoi vous coupez vous les ongles ?"

Impressionnant ! Et quelle science du casting !

Pour moi c'est du direct case "must", c'est absolument remarquable !!

Link to comment
Share on other sites

vu hier soir et pour moi c'est une nouvelle bombe que vient de nous faire Spielby j'y repense depuis que je suis sortie moi il m'a bien marqué !

 

Il me faudrais une autre vision pour faire une critique bien fournie mais c'est filmé avec talent, c'est sombre, profond et intelligent.

 

Il nous livre un film pour la paix qui ne prend jamais partie et d'ailleurs la conversation final est marquante, elle nous montrant bien que tout ces gens qui tuent et peut importe le pays pour lequel ils le font ne sont que des pions qui ne savent jamais vraiment pourquoi ils sont bougés ils doivent le faire et c'est tout.

 

"- pourquoi tuer ces gens sachant qu'ils seront remplacer par surement pire qu'eux ?

- pourquoi vous couper les ongles puisqu'ils vont repousser ?"

 

La violence et sèche et réaliste, la tension lors de certains passages est tétanisante, les acteurs sont tous parfait (Bana est énorme), la photo est vraiment sublime ... tant de choses à dire.

 

par contre vu en VF le film sera encore meilleurs quand je l'aurai vu en V.O !

 

Du lourd !

Link to comment
Share on other sites

Du lourd c'est vrai. Qu'est ce que c'est lourd Et que je te balance les problèmes de Bana à fond les baloches un peu partout sur les murs. Comme si les 5 mecs n'avaient pas pensé 1s à ça avant. De plus les mecs ne tuent pas des innocents mais des enculés. Enfin passons. C'est bien filmé même si certains plans sont trop appuyés comme le magnifique plan descendant sur la voiture de louis qui cardre bien les affiches françaises d'époque. On sait que tu as fais une magnifique reconstitution. D'ailleurs les français fument des clopes devant la Tour Eiffel et écoute du Piaf. Merde Steven. On se marre de ce genre de conneries dans un Bay, mais pas toi !!! Enfin passons. Bon les mecs sont quand même de sacrés neuneus. Et voilà que je ne sais pas faire une bombe, et que je foire tout. Enfin passons.

Passons aussi sur le plan du sang qui se mélange au lait ... qui ressemble au plan contreversé du film Le Convoyeur Mr Bordas je demande des explications quand j'ai vu le plan ca m'a rappelé celui du film ... enfin en même temps on s'en fout.

Bon je passe sur la scène insultante de l'orgasme et des otages .. un grand n'importe quoi.

 

Reste un film bien foutu avec de très bons acteurs, une belle histoire mais qui m'a pas mal ennuyé. Un peu comme un court d'histoire sans passion. Spielberg se la joue un peu trop prof donneur de leçon (même si l'explication entre les 2 hommes à la fin est excellente) mais oublie aussi de donner un peu de rythme à son film.

 

Reste Marie-Josée Croze nue .. merci Steven de cette scène déjà culte à mes yeux

Link to comment
Share on other sites

Un nouveau tres bon Spielberg pour ma part. Les 2h40 sont passés sans probleme.

 

Alors oui, on peut lui reprocher comme le font certains d'entre vous de donner un coup de couteau dans l'eau en développant l'idée que la violence engendre forcement la violence, et a fortiori sur un sujet ou concretement personne n'a plus de torts ou de raisons que celui d'en face.

 

En même temps, si on cesse de dire que la violence est vaine et stupide, on fait pas nous plus beaucoup avancer les choses.

 

Sinon, d'un point de vue cinematographique, j'azi trouvé la mise en scène superbe, les acteurs très bon, surtout Avner, et une prestation remarquée des français.

 

La mise en parallèle de la prise d'otage et du massacre de ses auteurs est finement joué. Cela évite justement un parti pris pro israelien ou pro palestinien que pourtant beaucoup trouve qd meme à lui rapprocher (Jeanne Labrune, au fait, elle fait koi dans la vie???". Et j'ai beaucoup aimé le parralèle au début du film entre les photos des victimes israeliennes de la prise d'otages et les futurs victimes palestiniennes de la vengeance du Mossad.

 

Par contre, et comme tout le monde je pense, j'ai eu du mal avec le côté: on fait du vélo en Hollande, on porte un bérêt en France, (j'ai eu peur un instant qu'ils roulent en 2chevaux ou en DS) etc...

Link to comment
Share on other sites

Chef d'oeuvre pour ma part. J'ai aucun mais alors aucun reproche à faire au film. C'est parfaitement bien écrit, tout le casting est incroyable, et Spielberg réussit sur tous les plans. Avec un sujet aussi casse-gueule, c'était presque inespéré de se retrouver devant un film qui arrive à parler de tant de choses, achever de faire le tour de la question, et satisfaire un public nombreux malgré le côté exigeant de l'oeuvre, tout ça en un court 2h40. Je trouve même que le score de Williams est fabuleux (les deux thèmes, celui d'Avner au violon et celui qui rythme la tension avant chaque attaque sont particulièrement poignants). Je ne parle même pas du travail de Janusz Kaminski, le plus réussi jusqu'à présent. Je me demande finalement si ce n'était pas "War of the Worlds" qui ferait office de petit film tourné à la va-vite comparé à l'autre grand cru Spielberg 2005.

 

Par contre, moi pendant les 2 scènes de Marie-Josée Croze, je croyais que c'était Naomi Watts !

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...

[dmotion]x9xrnt[/dmotion]

 

Etant un des rares cinéphiles passionnés de doublage, je profite de ce thread pour placer cette vidéo et une étonnante anecdote sur le doublage de Munich (à 6mn15), ayant entendu la même sur les Harry Potter il y a quelques semaines.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Autant je ne suis pas amateur des films de Spielberg depuis qu'il a réalisé le 3e Indiana Jones, autant j'ai trouvé "Munich" d'une très belle tenue. C'est passionnant, bien intrerprêté et le fond du film m'a semblé tout à fait louable, il aurait pu tomber dans une démagogie de bas étage mais a su s'en sortir raisonnablement. De plus, les reconstitutions d'époque sont remarquables. Et puis au diable les clichés: évidemment qu'il y a des gens qui font du vélo au Pays-Bas, si t'en mets pas à l'écran, on va t'accuser d'avoir oublié de mettre des hollandais à l'écran. Et oui on bouffe du bon fromage au lait cru en France et y a pas de honte à ça.... Bon, le coup de Piaf, il aurait effectivement pu éviter....

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Ouais enfin les clichés sur les autres pays sont assez discrets, c'est pas du Michael Bay avec ses 2CV et ses mecs en bérets.

Sur le film je suis resté un peu de marbre, tout ce qu'il y a entre les assassinats j'en avait rien à foutre, la vie de Bana aussi, la vie des autres pareil.

Mais bon la fin rattrape un peu le tout.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...