Aller au contenu

The Dark Crystal: Age of Resistance (2019) (Netflix)


Messages recommandés

Je ne sais pas trop, comme Nik.

D'un côté l'univers est là (quoiqu'il y ai une touche Avatar plus ou moins bienvenue), d'un autre côté, Dark Crystal est une pure vitrine d'un savoir faire à l'ancienne. Je dirai même, sans méchanceté, que c'est une de ses principales qualités. Donc refaire ça en CGI....je suis dubitatif, même si j'ai rien vu d'honteux dans la bande annonce.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
At New York Comic Con in 2018, Leterrier insisted that the series would depend on puppetry and not CGI, except for the use of green screens to remove puppeteers

C'est réalisé par Louis Leterrier donc... j'ai l'impression qu'il y a un poil plus de cgis dans la bande annonce que son affirmation ne le laisse penser mais bon... j'aurais quand même préféré un mec radical comme Wes Anderson... ça me fait drôle de dire du bien de Wes Anderson mais Isle of Dogs qui est une merveille absolue d'un point de vue graphique (le Color of The Pomegranates du 21eme siècle ) ne fait (quasi) pas usage de cgis c'est donc encore possible.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 months later...

Dès le générique tu es dur Globalement j'ai trouvé ça plutôt réjouissant, c'est assez organique pour que les cgis ne se fassent pas trop sentir. Par contre j'aurais préféré une mini série moitié moins longue. Les enjeux sont quand même limités, sur la longueur ça devient répétitif (ok les skeksis sont répugnants, on a compris, c'est super lourd au bout d'un moment) et j'ai détesté la fin. Et il y a de la shaky cam ce qui devrait être passible de peine de mort.

 

Mais pour l'univers, les zolis décors, la profusion de petites bestioles, mes yeux étaient ravis. J'aurais aimé découvrir ça avec les mêmes yeux d'enfant que devant le film en 82, j'avais 5 ans, Dark Crystal m'avait traumatisé mais dans le bon sens, c'est peut être mon souvenir le plus marquant de séance de cinéma.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

N'étant pas un fan hardcore du film original que j'avais trouvé joli mais pas particulierement passionnant (c'est plutôt labyrynth qui avait marqué mon enfance), j'y suis allé sans grosses attentes.

 

Et je trouve ça très bien pour le moment.

Les CGI s'intègrent très bien aux marionnettes. L'univers est un émerveillement permanent., foisonnant de vie.

Enfin l'histoire se laisse suivre sans déplaisir au bout de 4 épisodes.

 

Franchement ça fait plaisir de voir qu'on peut encore faire un spectacle de marionnettes soigné en 2019. Certes il y a des concessions à la modernité, mais on en a vu des bien moins respectueuses...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

Vu le premier épisode en entier cette fois, c'est trés beau mais je crois que je m'en cogne et puis surtout m'est apparu le principal problème : la laideur absolu des Gelflins que je trouvais déja ratés dans le 1er film.

Je continuerais sans doute mais ça me confirme m'a première impression

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ayé fini, je dois bien admettre que ça m'a un peu gonflé au bout d'un moment.

comme dans beaucoup de séries, ça tire en longueur et ça tourne en rond passé un certain point. L'univers qui semble vaste et plein de découvertes les premières heures finit par ressembler à un aquarium dans lequel une vingtaine de personnages barbotent, sans que la fin apporte la moindre surprise.

a ce titre, je rejoins nicklezob sur les gros piafs qui deviennent lourdingues à la longue.

 

c'est dommage, parce que ça partait bien, un simple long métrage aurait amplement suffit.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...