Aller au contenu

Le Daim - Quentin Dupieux - 2019


Messages recommandés

Le_Daim.jpg

 

A partir du moment où j'ai vu l'affiche avec écrit LE FILM A QUI A FAIT HURLE CANNES DE RIRE, je me suis dis que c'était trop tard, que le mal était fait

 

Georges quitte tout et débourse une somme colossale pour un blouson 100% Daim. Obsédé par son nouveau look, il part dans un hôtel de montagnes et se fait passer pour un cinéaste...

 

Donc vous l'aurez compris, non Le daim ne fait pas hurler de rire (je me demande même s'il ne s'agit pas du film le moins drôle de Dupieux...), et le trailer spoile tout le film (même le plan final ). Bref, on ne sait toujours pas gérer les hype ici, et c'est bien triste...

Pas très convaincu perso : le casting est très bien et j'aime bien ce changement d'ambiance pour Dupieux (un petit côté Twin Peaks montagnard pas déplaisant du tout), mais j'ai trouvé le temps loooooooong alors que le film fait 1h10. On connait le chemin depuis le temps : discours méta, situations malaisantes, humour cruel, tentative de se rapprocher du cinéma d'horreur...c'est peut-être un tantinet moins absurde et surréaliste que d'habitude, mais bizarrement, je trouve Au poste presque meilleur. Pourtant Dujardin est impeccable, y'a du gore, de beaux paysages...mais bon, Steak me paraît toujours loin devant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'était pas mal. Je trouve que Dupieux tourne en rond depuis un moment. C'est toujours le cas ici, mais j'ai plus accroché que sur "Au poste" par exemple. Les mêmes ingrédients sont là, mais la folie douce de Dujardin amène beaucoup au film. Et le regard porté sur le cinéma est plutôt marrant, surtout venant d'un "bricoleur" comme Dupieux (bon, c'est pas "La nuit américaine" non plus hein ). C'est toujours aussi limité, mal rythmé et bancal que d'habitude, mais j'y ai trouvé plus de poésie, de sincérité, de candeur que sur d'autres de ses films.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

Le Dupieux le moins inspiré en ce qui me concerne. Pourtant tout y est moche et gris: la photo en général, les paysage, les costumes, les acteurs, et ce choix esthétique est complètement réjouissant. Le problème est que Dupieux continue à jouer avec l'arythmie, et alors que ce jeu s'est souvent montré bienfaiteur chez lui, il vient ici plomber l'ensemble de son film. Dommage, parce que Dujardi et Adèle Haenel sont très bons - comme le reste du casting d'ailleurs. Mais on s'emmerde.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 year later...

Dujardin avec sa pale de ventilo !!!!

Je crois que c'est celui que je préfère après Steak (je n'ai pas encore vu Réalité).

Y a une vraie histoire, un personnage principal mieux écrit et surtout c'est violent comme j'aime.

Y a toujours un ventre mou au milieu et ça se finit toujours n'importe comment mais bon c'est Dupieux.

Après j'aime bien les ambiances montagnardes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...