Jump to content

Un éléphant ça trompe énormément - Yves Robert - 1976


DPG
 Share

Recommended Posts

Un_elephant_ca_trompe_enormement.jpg

 

« Chronique très agitée des démêlés de certains hommes avec certaines femmes qui ne sont pas nécessairement les leurs » selon les mots du scénariste Jean-Loup Dabadie, le film raconte l'amitié de quatre quadragénaires amateurs de tennis, tous confrontés à une situation difficile dans leur vie privée. La bande de « copains » est incarnée par Jean Rochefort, Claude Brasseur, Guy Bedos et Victor Lanoux, tandis que Danièle Delorme, Anny Duperey et Marthe Villalonga tiennent les principaux rôles féminins.

 

Je l'avais vu une fois, tout gamin, autant dire que c'est un souvenir plus que flou qui m'accompagnait. Scopé sur ma box à la mort de Rochefort, je me suis laissé retenter par cette chronique masculine qui fleure bon les 70's. Bilan ? Plutôt honorable. Tout n'a pas vieilli de façon égale, mais l'ensemble garde un charme certain. Aidé en cela par une belle brochette de comédiens dont l'alchimie est évidente, et le décalage incroyable amené par Rochefort (que ça soit à l'écran ou en voix off), qui permet au film de ne jamais sombrer dans la vulgarité ou la banalité des histories de culs mais de toujours hisser le niveau, prendre un peu de hauteur et d'amener humour et légèreté à ces turpitudes bien masculines. C'est peut être un peu long pour ce que ça raconte, mais on se laisse prendre au jeu, on rigole régulièrement, et certaines scènes valent vraiment le détour. Gros succès public à son époque, un film bien de son époque justement, pour le meilleur et le moins bon, mais qu'on regarde aujourd'hui avec une nostalgie un peu macho et un sourire aux lèvres face à ces hommes de l'ancien monde, leurs élans et leurs faiblesses, leur courage et leur lâcheté, leur grandeur et leur mesquinerie, en somme, toutes leurs aspérités.

Link to comment
Share on other sites

beaucoup de sympathie moi aussi pour les deux films et je me souvient encore des affiches placardées partout a la sortie

Découvert sur le tard (en diffusion tv je suppose) Y a rien de génial , je les ai pas en dvd/bd mais ça fait partie des films français que je peux regarder juste parce qu'il est diffusé.

Link to comment
Share on other sites

Revu avec ma mie qui ne l'avait jamais vu. J'ai eu peur parce que bon les machos des 70's ça aurait pu ne pas passer. Mais finalement comme le dit DPG, la présence de Rochefort vient contrebalancer l'attitude misogyne du perso de Lanoux. Les deux autres viennent aussi casser un peu l'ambiance virile, avec Bedos en chouineur et Brasseur en ...

Je ne suis pas fan de films avec une bande de pote mais il passe bien celui là.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...