Aller au contenu

Avant qu'il ne soit trop tard - Laurent Dussaux - 2004


Messages recommandés

Un groupe d'amis trentenaires se retrouve le temps d'un week-end dans un chalet de montagne pour ce qui sera en quelque sorte le bilan d'une époque de leur vies et de leurs relations.

 

Tombé un peu par hasard sur ce truc, sorte de "Petits mouchoirs" avant l'heure. N'y allons pas par quatre chemins, c'est nullissime !

 

Déjà le cast, je vous laisse juges, mais on a un espèce de combo de "has been" ou "has never been" ou "quatrième couteau qu'on comprend pourquoi il l'est resté" : Fréderic Diefenthal, Elodie Navarre, Edouard Montoute, Olivier Sitruk, Arthur Jugnot, Manuel Blanc, Lisa Martino... avec Emilie Dequenne perdue au milieu de ce beau monde.

 

Tout sonne faux d'un bout à l'autre, que ça tente le drama (où tout le monde en fait des caisses), la comédie (d'une beauferie sans limites), le film de potes (où on a l'impression que personne n'a jamais pu blairer personne dans le groupe), les révélations à la con (untel s'est tapé machin, untel a toujours aimé machine...). C'est aussi mal joué que mal écrit, les dialogues sont à pleurer du sang, la mise en scène est tout plan plan, les décors / costumes accusent bien leur âge (on se croirait dans un clip de Menelik...). Le film accumule sans hésitation absolument TOUS les clichés et figures imposés du genre (la copine salope, le gay de la bande, le pote disparu adulé par tous qui était en fait un connard, etc...) et de toutes les comédies dramatiques des 30 dernières années au bas mot... Les rebondissements sont dignes du pire theatre de boulevard, c'est un empilage de fausses bonnes idées toutes les 30 sec... BREF, vous l'aurez compris, rien à sauver, le néant fait film... Ca faisait longtemps que j'avais pas vu une merde pareille !

 

51QNHAQGC9L._SY355_.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...