Jump to content

Phantasm IV : Oblivion - Don Coscarelli (1998)


Léo
 Share

Recommended Posts

poster-691x1024.jpg

Reggie part à la recherche de Mike, Mike cherche à fuir le Tallman, le Tallman qui a d'ailleurs eu l'occasion de les buter 329807 fois en 20 ans quand même...

 

Toujours pas franchement convaincu par ce quatrième opus, même si tout n'est pas à jeter non plus.

 

C'est un retour au sources et on se rapproche bcp plus du premier film que les deux précédentes suites. Rythme lent, ambiance onirique mais aussi apaisante, un peu mélancolique même.

Il y a des scènes coupées du premier film, on pourrait se dire que ça fait un peu remplissage mais elles apportent vraiment un plus à l'histoire. Les révélations sur le Tallman sont intéressantes, mais ça reste assez flou et tant mieux ! On sent que c'était l'ultime épisode pour Coscarelli, enfin avant qu'il décide d'en faire un cinquième plus de quinze ans après...

 

Par contre, le manque de thune se fait cruellement ressentir. La photo est assez laide, il y a peu de meurtres, des effets spéciaux "discrets" et tout est quasi intégralement tourné dans le désert californien. C'est un peu chiant aussi !

 

Mike, en pleine remise en question ne cessant de pleurnicher est plutôt antipathique alors qu'il était excellent dans le premier. Les scènes avec Reggie sont un peu plus fun mais ça flirte souvent avec le z. D'ailleurs le perso féminin avec qui il fait un bout de chemin est le plus inutile et mal écrit de toute la saga. Et puis merde le Tallman n'a plus rien de flippant, il n'y a aucuns enjeux et on se fout de qui se passe à l'écran...

 

Tout juste regardable, mais impossible de trouver ça satisfaisant !

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

J'aime assez comment ta critique essaie de trouver des choses positives à dire, et puis non, finalement, c'est vraiment trop de la merde.

 

Etrange quand même la carrière de Coscarelli. J'ai l'impression qu'il avait retrouvé de la hype avec Bubba Ho-Tep. John dies at the end était attendu mais finalement a été très mal distribué en France (est-il visible en dvd ou même encore mieux sur netflix ou amazon prime ?) et depuis plus rien ?

Link to comment
Share on other sites

John dies at the end était attendu mais finalement a été très mal distribué en France (est-il visible en dvd ou même encore mieux sur netflix ou amazon prime ?) et depuis plus rien ?

 

il était sorti en dvd avec le Mad Movies

 

Il me semble que je l'ai vu sur Netflix...

Link to comment
Share on other sites

De memoires, le film a eu de gros problemes (visibles) de prod, et le fait d'integrer des vieilles scenes coupees etait la solution pour monter a 90min (un peu comme le Sleepaway camp 4, qui dure 1h, faute de moyens).

Mais je raconte peut etre nimp.

wiki (putain Avary a signe un scenar non retenu):

Canadian filmmaker Roger Avary, a self-professed hardcore fan of the Phantasm series, wrote an epic screenplay titled "Phantasm 1999 A.D." as a sequel to Phantasm III: Lord of the Dead.[1] It was set in a post-apocalyptic near future and would feature Bruce Campbell as a co-star. As the project ran into financing difficulties, Don Coscarelli wrote and directed this fourth installment as a precursor to the project,[1] using numerous outtakes from the preceding films. Avary also appeared in the film as one of the Civil War soldiers. Despite these efforts, the budget for the sequel, now retitled Phantasm's End, could not be secured.

 

Oblivion's budget was considerably lower than the previous two Phantasm films. While Phantasm II had a budget of $3,000,000 and Phantasm III: Lord of the Dead had a budget of $2,500,000, the filmmakers were only able to secure $650,000 to make Phantasm IV: Oblivion. The filmmakers had to be inventive with the budget, much like the first film, which had only $300,000 budget. For the Civil War dream sequence a Civil War reenactment group was hired in exchange for a $200 donation. Because the production could afford to build only a few sets, several key scenes were filmed in the desert, making this the only Phantasm movie without significant scenes inside a mausoleum setting, except the very beginning and toward the end. The swarm of spheres was done by several fans of Phantasm, who then showed it to Bannister who, in turn, showed it to Coscarelli. KNB EFX group also helped out a bit on the film as a favor to Coscarelli.

 

Rumors of a sequel were reignited in June 2007 by footage contained in Don Coscarelli's Farewell to The Alamo Drafthouse, featuring Angus Scrimm and A. Michael Baldwin in their roles. However, in an interview with Reggie Bannister that surfaced on YouTube, Bannister stated there was no activity or development involving a fifth installment but that anything was possible in the future.[2]

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...