Aller au contenu

Tiger King - Netflix (2020) série docu de malade


Messages recommandés

Je dois dire qu'il faut passer le cap de l'épisode 1. Sorti de la moralité d'avoir un zoo privé, je voyais pas trop le problème en fait, Joe Exotic pour ne citer que lui étant plutôt un excentrique qu'on fait rien qu'à embêter (et ne faisant rien d' illégal par ailleurs, selon le droit local s'entend).

 

Puis le susnommé commence à parler flingues, et là, le documentaire bascule dans une autre dimension.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je dois dire qu'il faut passer le cap de l'épisode 1. Sorti de la moralité d'avoir un zoo privé, je voyais pas trop le problème en fait, Joe Exotic pour ne citer que lui étant plutôt un excentrique qu'on fait rien qu'à embêter (et ne faisant rien d' illégal par ailleurs, selon le droit local s'entend).

 

Puis le susnommé commence à parler flingues, et là, le documentaire bascule dans une autre dimension.

 

J'ai envie de dire que le docu commence là où les conneries de rmc découverte s'arrêtent.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

J'en suis à l'épisode 3, je me suis fait un peu violence mais plus ça avance et plus ça tombe dans l'abîme du n'importe quoi. Ce serait hilarant si personne n'était mort.

 

Je ne sais pas ce qui est le plus désolant: Joe Exotic et sa galerie de cas-soc' (peut être le moins pire du lot, c,'est dire...), l'espèce de gourou (qui a monté tranquillou une secte...pardon, une communauté d'apprentissage), le Tony Montana en carton, la Carole Baskin qui fait pareil que les autres en se donnant bonne conscience, le mec qui a pas de jambes, la nana qui a un bras en moins...

 

 

61rH0IwcuuL._AC_.jpg

 

erik_cowie_tiger_king_1585079851479.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ya un bonus apparu récemment avec des interviews des principaux protagonistes, post tournage

Aucun interet si ce n'est qu'ils disent que la réalité était encpore pire

Ah et puis le mari qui meure, j'avais compris que c’était un suicide, ben même pas, juste un gars trop con qui s'est flingué par maladresse

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ya un bonus apparu récemment avec des interviews des principaux protagonistes, post tournage

Aucun interet si ce n'est qu'ils disent que la réalité était encpore pire

Ah et puis le mari qui meure, j'avais compris que c’était un suicide, ben même pas, juste un gars trop con qui s'est flingué par maladresse

 

j'ai surtout trouvé le mec qui interviewait particulièrement insupportable.

au final je me suis demandé si l'équipe qui a réalisé ce documentaire n'était peut-être pas tout autant des cas sociaux opportunistes que les autres.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non, les cons du dîner ne font rien de mal et s'avèrent plutôt sympathique au final. Là par certains aspects, on est pas loin de la fresque mafieuse, avec ses dérives sectaires, ses échanges de "marchandises" en vase clos, ses règlements de comptes...

 

C'est d'ailleurs piegeux, Joe Exotic ayant un je ne sais quoi d'attachant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Non, les cons du dîner ne font rien de mal et s'avèrent plutôt sympathique au final. Là par certains aspects, on est pas loin de la fresque mafieuse, avec ses dérives sectaires, ses échanges de "marchandises" en vase clos, ses règlements de comptes...

 

Non mais bien sûr je suis d'accord, c'est pas des cons sympathiques. Ce que je voulais dire c'est qu'on exploite les protagonistes en mode bête de foire à toutes les occasions (Jeff Lowe parle ! Carole Baskins parle !) comme pour continuer à exploiter le filon.

 

Mais cet aspect m'avait déjà dérangé de base dans la série, qui hormis surjouer sur ces personnages WTF et leurs péripéties n'a AMHA rien à raconter.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...