Aller au contenu

Paradise Beach - Xavier Durringer (2018)


Messages recommandés

Paradise_Beach.jpg

Une équipe d'anciens braqueurs est arrivée au Paradis : Phuket, sud de la Thaïlande. Désormais commerçants, ils coulent des jours heureux. Jusqu'au jour où le diable débarque : Mehdi, condamné à 15 ans de prison lors du braquage, vient récupérer sa part du gâteau. Seul problème, il n'y a plus de gâteau. Et le diable est affamé.

7Ipr-qR8V84

 

Ben vous savez quoi c’était pas si mal.

Niveau réal c'est classique, pas de fausses notes (sauf à la fin avec un effet spécial un peu ringard sur une photo). L'histoire est prenante et a réussi à me surprendre.

J'avais peur du jeu de Seth Gueko et de Kool Neshè, et bien en fait ils s'en sortent plutôt correctement, vu qu'ils ne sont que seconds rôles.

Kool Shen joue bien les beaufs, et Seth Gueko en brute aussi, y a même Nessbeal qui m'a aussi surpris niveau jeu avec sa tronche pas possible. Y a d'autre rappeurs que je ne connais pas, Dosseh qui laisse indifférent, et une apparition cheloue de Jason Voriz en mercenaire bedonnant.

Sinon y a de la meuf thaï à plus ne savoir qu'en foutre, et y a une scène avec Kool Shen qui baise en cuillère et qui se fait renifler le fion par un chihuahua, et j'ai trouvé ça fendard.

Bien aimé aussi le regard des thaïlandais sur les lascars qui viennent faire chier là bas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...

Ça se regarde sans mal mais c'est gentiment nul.

 

Beauf, vulgaire, parfaitement dans le ton des vacances de cailleras à Pattaya ou Phuket, sur ce plan, c'est parfait.

 

Après, histoire classique de bras cassés, trahison, vendettas... Y a qd même une panoplie d'acteurs en bois (Kool Shen, Hubert Koundé..), mais bon, c'est bien rythmé, on s'ennuie pas, y a des meufs thais qui remuent leurs fesses tout le long... Les mecs sont qd même de braves débiles, tu leur donnes le paradis, ils en font un enfer... So true, malheureusement.

 

Bien aimé le regard des thaïs sur ces blaireaux, comme dit Benj, sans doute le truc le plus intéressant du film !

 

Bien curieuse qd même la carrière de Durringer...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...