Aller au contenu

The Vast of Night - Andrew Patterson (2019)


Messages recommandés

Citation

A la fin des années 1950, au Nouveau-Mexique. Une jeune demoiselle du téléphone, Fay et un animateur radio, Everett découvrent une étrange fréquence comportant des appels interrompus et anonymes et des signaux sonores conduisent Fay et Everett à résoudre l'énigme...

 

Ca part super bien, et puis ça se dégonfle petit à petit. Les '( premières minutes (voire la première heure) sont vraiment magistrales. Il se passe pas grand chose finalement, mais la superbe réalisation, la photo nocturne, le contexte années 50+petite ville américaine le soir d'un match, donnent au film un style qui le démarque du tout venant. 

Et puis quand le mystère commence à s'éclaircir, on se dit tout ça pour ça, jusqu'à un plan quasi-final qui fait presque tâche. 

Révélation

C'était presque attendu qu'il s'agissait d'ET, mais cette débauche d'effets jure vraiment avec le reste du film, qui joue sur des dialogues finement ciselés et admirablement interprétés).


Bref, tout de même un auteur-réalisateur à suivre.

C'est dispo sur Amazon Prime Video.

 

spacer.png

 

Modifié par Tomfincher
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est marrant j'ai trouvé ça franchement formidable...alors que les histoires d'UFO me cassent les couilles 😅

Il y a des plans absolument dingues (le plan séquence jusqu'à la salle de sport 😐), le mec sait ce qu'il fait...il y a une confiance et une maîtrise vraiment plaisante pour un premier film. Et surtout, c'est une oeuvre qui s'écoute autant qu'elle se regarde, et donne l'impression parfois de plonger dans un état second. Quant à la fin, j'ai pas trouvé qu'il y avait une grosse débauche d'effets... au contraire c'était juste ce qu'il fallait sans trop en faire...

Un des meilleurs films de l'année pour moi :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui le plan séquence du début, c'est juste superbe. 

Pour le reste, effectivement, ça aurait pu se passer uniquement au standard de la fille, ça aurait été aussi super. 

Il y a des moments où l'image passe au noir pendant de longues secondes, et ça reste toujours aussi passionnant grâce à la force de l'écriture. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Globalement je me suis fait chier, mais c'est rare d'avoir l'impression de voir naitre un realisateur qui va compter dans le futur.
Je sais que je suis pas clair 😜
Mais il a une maitrise de fou (juste ca me passione pas son histoire).
Mais putain le plan sequence qui passe a travers la ville, ca tue!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...