Jump to content

The Crown - Netflix


Mike Hunter
 Share

Recommended Posts

spacer.png

 

Toujours fan de cette série qui retrace la vie de la Reine Elizabeth et de son clan. Impressionné par l'excellent casting (renouvelé à chaque époque afin de ne pas avoir une trop grande différence d'âge entre les acteurs et leurs personnages) et la capacité à passer de la petite à la grande Histoire. Cela se veut réaliste et proche de l'exactitude historique, avec les réserves habituelles (après tout, l'Histoire s'arrête à l'entrée de la chambre à coucher). La famille royale fait nettement moins rêver quand on a fini le visionnage, mais n'en reste pas moins fascinante.

 

Pour la saison 4 qui vient de sortir sur Netflix, on a droit à la rencontre entre Charles et Diana, l'échec de leur mariage, ainsi que l’ascension et la chute de Thatcher. Le Prince de Galles, qui est longtemps passé pour un ingrat sans-cœur, apparait comme plus sympathique (même s'il n'est pas exempt de défauts). Même Maggie réussit à être humanisée par les auteurs!

 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Saison 2, toujours du tout bon.

Dès qu'on croit avoir cerné un personnage, il a sa petite scène ou son épisode qui fait revoir son jugement.

 

Churchill laisse un grand vide ceci dit, hâte de voir arriver Margaret Tatcher. Mais c'est pas pour tout de suite.

 

Je me demande ce qu'en a pensé la vraie reine, son portrait étant quand même pas super flatteur.

Link to comment
Share on other sites

Comme disait la Reine Victoria: Never explain, never complain.

 

Officiellement, la Reine n'en parle pas. D'après les bruits de couloir, la série l'amuse plus qu'autre chose. Par contre, il y a un épisode de la saison 2 qu'elle n'a pas du tout apprécié sur l'éducation de Charles.

Pour la saison 4, on aborde les évènements plus récents (les années 80 avec Diana et Maggie) et il parait que Buckingham Palace tire méchamment la tronche sur le portrait qu'on fait d'eux (faut dire qu'il y a de quoi!)

Edited by Mike Hunter
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 1 year later...

Saison 5:

Enfin la période que tout le monde attendait, les années 90 avec la séparation et le divorce de Charles et Diana. Comme d'habitude, le casting est très bon. J'avais un peu peur pour Dominic West en Charles, pas à cause du talent de l'acteur mais parce qu'il reste pour moi ce queutard de McNaulty dans The Wire. Finalement il est excellent dans ce rôle de Prince ambitieux de réformer la Monarchie mais qui reste impuissant à cause de la patronne.

Pendant longtemps, la famille royale faisait l'objet de moqueries à cause des divorces et la presse à scandales en faisait ses choux gras (d'ailleurs, la série révèle les méthodes pas très élégantes, voire franchement dégueulasses, utilisées pour obtenir la fameuse interview de Diana à la BBC en 1995). Mais ce que montre The Crown, c'est la violence qu'ont subi Charles et Diana durant cette période: à la base la séparation allait être compliquée, mais TOUS leurs petits squelettes enfouis cachés dans les placards se sont retrouvés en première page des tabloïds du monde entier. De l'extérieur, cela fait rire, mais de leurs points de vue, cela a dû être dévastateur. Ce sont des altesses royales qui ne vivent pas dans le même monde que le reste de l'Humanité mais il restent également des êtres humains qui s'en sont pris plein la gueule à l'époque.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...