Aller au contenu

Alexandre le Bienheureux - Yves Robert (1968)


Messages recommandés

327c1633-53db-42e6-a8c3-aec398af99bb_2.j

Citation

À la suite de la mort de sa femme, qui l'a toujours mené à la baguette, un fermier décide de profiter de la vie et de se la couler douce.

 

Vraiment mi figue mi raisin pour moi.

Le coté potache et burlesque c'est typiquement le genre de style qui me gave.

Heureusement que c'est Noiret qui tient le premier rôle. Puis Marlène est choupette.

Le propos est intemporel, par contre les femmes prennent cher, pas sûr qu'achtagmitou apprécie.

 

Avec ma zouz on a essayé Le Bal des Casse Pieds après ça et on a coupé au bout de 15 minutes, les films avec la bande Rochefort, Lanoux, etc... m'avaient gavé à l'époque, et le Château de ma mère c'était pas loin. Je ne suis pas sûr d’être un fan d'Yves Robert.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

Un film pas vraiment supportable, mal vieilli, mais qui a dû l'air de rien bien marquer l'inconscient de plein de mioches et de moins mioches: manger, boire, et quasiment vivre dans son lit, intéressante perspective et alternative au début des années métro boulot dodo.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...