Aller au contenu

Falcon and the Winter soldier


Messages recommandés

Il y a plusieurs façons d'aborder la série. Je l'ai trouvée très réussie dans sa manière de continuer les événements de Captain America and the winter soldier et Civil War. On retrouve Bucky,  Sam, le baron Zemo, Sharon Carter, qui doivent trouver leur place dans l'univers changé par les événements de Avengers infinity war et endgame. On retrouve même Georges Batrock, le terroriste méditerranéen à l'accent québécois à couper au couteau. Dommage que Crossbone ait explosé dans civil war, sinon, il aurait été là, j'en suis sûr.

 

L'introduction d'un nouveau captain america pose la question de l'héritage du bouclier : étant donné les débordements qui sont maintenant associés à l'armée américaine, notamment avec la guerre en Irak, est-ce pertinent d'avoir un Captain America ? A l'inverse, qu'est-ce que ça voudrait dire pour Sam, en tant qu'Afro-américain, de devenir Captain America ?

Les personnage d'Isaiah et les flag  smashers apportent une dimension sombre, et le fait de présenter Zemo comme un  personnage vengeur qui cherche à détruire les super soldats est intéressant. Daniel Brühl a sacrément la classe d'ailleurs.

 

La série présente de nombreuses scènes d'action impressionnantes pour une série. Le créateur de John Wick a travaillé sur la série et ça se sent. Il y a une volonté de proposer un thriller d'action politique assez ambitieux.

 

Après, il faut pas se cacher que c'est une série marvel, forcément un peu confuse politiquement, prise entre sa volonté de parler de quelque chose de réel et des catégories de héros / méchants qui rend confus certains personnages. C'est très net dans les personnages des Flag smashers et de John Walker.

 

Quand les flag smashers sont présentés, on ressent le même effet de sympathie que pour Killmonger dans Black panther, plaçant la série dans les discours accidentellement de gauche. En effet, les méchants sont des réfugiés qui se servent de leurs supers pouvoirs pour attirer le regard du monde sur l'injustice faite auprès des populations faibles. Voir Sam, Bucky et le nouveau Captain America leur tomber dessus avec tous les moyens du complexe militaro industriel américain laisse un drôle de goût dans la bouche.

La série ne sait pas tellement se positionner là-dessus, les méchants faisant des trucs de méchants pour être moins sympathiques, sans que l'on comprenne bien pourquoi. En même temps, on a de vrais exemples historiques célèbres de groupes d'extrême gauche qui sont tombés dans un terrorisme indéfendable. Ce n'est pas si irréaliste.

La position de Sam à leur égard est assez floue. Le dernier épisode offre à ce niveau une fin assez satisfaisante, mais pas tellement bien écrite.

 

De même, on ne sait pas trop que penser de John Walker. Dans les comics des années 80, il s'agissait clairement d'un facho psychopathe, qui au fil des réécritures mettait un peu d'eau dans son vin. Là, on a un militaire très compétent, mais qui pète les plombs. On se dit que la série va parler des dérives militaires américaines, et en même temps pas vraiment. Dans la presse, les scénaristes disent qu'ils ont voulu rendre le personnage sympathique, ce qui a pas mal fait réagir sur les réseaux sociaux. Disney essaie d'être du côté des luttes sociales avec un aspect black lives matter très développé, sans se mettre à dos cette amérique qui vote à 50% pour Trump, sachant que de toute façon aux Etats-Unis, on ne dit pas de mal des militaires. Du coup on a ce personnage de anti-héros mais pas fondamentalement méchant, mais quand même méchant.

De ce point de vue, on est dans le Captain America de Joe Biden, qui essaie de plaire à des groupes sociaux aux intérêts très divers.

 

Le film critic hulk a écrit des articles très intéressants sur la manière dont la série n'arrive pas à construire une progression  dramatique des personnages par les actes plutôt que par la parole. C'est tout à fait vrai, et en même temps, c'est marvel : une écriture qui va tout souligner à la truelle car elle doit être comprise de tout le monde. Donc oui, ça aurait pu être mieux.

 

Malgré tout, j'en garde avant tout du positif. En termes de mécaniques de personnages marvel, il se passe plein de choses qui vont avoir de grosses conséquences dans l'univers Marvel. Ce n'est pas stupide même si ça pourrait être écrit de manière plus subtile. Les scènes d'action assurent à fond. La série se regarde toute seule en étant très bien rythmée.

 

Donc, honnêtement, si vous aimez Marvel, c'est une série indispensable.

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...