Jump to content

Villa Caprice - Bernard Stora - 2021


DPG
 Share

Recommended Posts

Avocat célèbre, Luc Germon pense atteindre la consécration lorsque Gilles Fontaine, l'un des patrons les plus puissants de France, lui demande de prendre sa défense. L’homme d’affaires est soupçonné d'avoir acquis dans des conditions douteuses une magnifique propriété sur la Côte d'Azur, la Villa Caprice. Humilié et furieux de s'être laissé piéger, Fontaine compte sur l'habileté de Germon pour le tirer de ce mauvais pas. Mais une étrange relation de pouvoir s'installe bientôt entre les deux hommes, en principe alliés. Qui prendra l'avantage ?

 

Sympathique face à face entre Bruel et Arestrup, tous deux excellents dans un jeu de chat et de la souris entre manipulation, pouvoir, secrets et double jeu. Le cadre scénaristique est assez convenu (magouilles politiciennes habituelles), mais la Villa Caprice en question est une merveille, les échappées maritimes solaires sont les bienvenues, et pas mal de zones d'ombre autour de ses persos (famille, conjoint, ...) permettent au film de fonctionner et de rester prenant d'un bout à l'autre. Ca m'a rappelé par moments "L'ainé des Ferchaux" de Melville / Simenon, aussi bien ds la relation Bruel / Arestrup que pr le perso joué par Paul Hamy. Irene Jacob est toujours aussi classe sinon. Bref, un film assez classique, mais efficace, beau duo / duel d'acteurs, rien de renversant, mais très fréquentable !

 

villa-caprice.jpg

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...