Jump to content

Sound of metal - Darius Marder - 2019


DPG
 Share

Recommended Posts

Ruben et Lou, ensemble à la ville comme à la scène, sillonnent les Etats-Unis entre deux concerts. Un soir, Ruben est gêné par des acouphènes, et un médecin lui annonce qu'il sera bientôt sourd. Désemparé, et face à ses vieux démons, Ruben va devoir prendre une décision qui changera sa vie à jamais.

 

Postulat intéressant pour un film assez atypique, qui propose une expérience ciné qui sort de l'ordinaire. Et c'est peu dire que l'immersion est réussie. Très justement salué de deux Oscars (montage et son), le film adopte complètement le point de vue de son perso principal, sa surdité progressive. Énorme travail sur le son, mais pas que. On vit avec Ruben la frustration, celle de voir une vie tournée vers la musique prendre fin, le deuil nécessaire, et la lutte face à ses démons (ancien toxico) qui rodent toujours ds le coin... Joli portrait d'un marginal, que le film ne cherche pas à rendre plus attachant que ça. La découverte d'un nouveau monde, les choix à faire, le retour en arrière rêvé qui sera impossible. Malgré d'évidentes qualités, j'ai trouvé le film un peu inégal. La première demi heure est bluffante, complètement immersive. Par la suite, certains passages m'ont moins accroché, il y a qques longueurs, on est sur un terrain plus convenu (on retrouve pas mal de passages obligés de films liés à la maladie, à une addiction...). Mais le final ouvre des pistes de réflexion intéressantes, crédibles. Bref, une belle réussite; à voir en salles absolument pour en apprécier pleinement toutes les qualités. Un Riz Ahmed incroyable. A voir !

 

Sound-of-Metal-Oscar.jpg

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...