Jump to content

Poseidon - Wolfgang Petersen (2006)


Steve
 Share

Recommended Posts

  • 2 months later...
  • 2 months later...

Ca a pas l'air bon du tout pour Poseidon, après la semaine catastrophique de M:I-3. Rien d'officiel pour le moment, mais d'après les échos sur le board du HSX, l'affluence dans les cinéma est anormalement calme. Les analystes tablent sur à peu près $20m pour ce week-end. Pour rappel, le budget du film de Petersen est de $160m. Espérons juste que la petite Lindsay sorte la tête haute de ce week-end, réponse dans la soirée, et plus généralement demain.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

SPLOUTCH, BRAM, BOUM !!!

 

La grosse vague, le bateau qui se retourne, les mecs qui essaient de sortir, tout le monde connait l'histoire.

 

10 minutes d'exposition, pas plus, puis une heure et demi d'action non-stop, c'est tout à fait ce que je voulais voir, et c'est très bien comme ça.

 

Les films catastrophe c'est toujours pareil, les personnages sont stéréotypés, y'a des engueulades familiales complètement déplacées en plein naufrage, on a droit au sacrifice d'un des personnages pour sauver les autres, que du classique.

Mais c'est très correctement torché, comme je dis la durée relativement courte du film, 1h40 au lieu des 2h20 réglementaires pour ce genre de blockbuster, fait qu'on a pas trop le temps de s'ennuyer et de s'apesantir sur les situations convenues et certains effets numériques plus que limite (ouch, le kérozène qui coule dans l'eau !).

En plus les actrices sont jolies, moi content !

 

Et le petit plus, y'a plein de choses à analyser pour SWS :

 

- Le personnage de Kurt Russell, archi ringard, qui fait une syncope devant le décolleté provocant de sa fille ou son attitude équivoque avec son petit copain alors qu'elle a au moins vingt ans et qu'elle s'est probablement déjà fait démonter le train arrière des centaines de fois. Ouh, le film de réac !

- la super scène avec le crucifix qui sert de tournevis et qui sauve la vie e tout le monde. Ouh, le film de bigot !

- le fait que parmi les survivants à la fin il y ait un homo. Ouh, le film de ... ah ben non, ça c'est en contradiction avec les deux points précédents, c'est bizarre !

Link to comment
Share on other sites

SPLOUTCH, BRAM, BOUM !!!

 

La grosse vague, le bateau qui se retourne, les mecs qui essaient de sortir, tout le monde connait l'histoire.

 

10 minutes d'exposition, pas plus, puis une heure et demi d'action non-stop, c'est tout à fait ce que je voulais voir, et c'est très bien comme ça.

 

Les films catastrophe c'est toujours pareil, les personnages sont stéréotypés, y'a des engueulades familiales complètement déplacées en plein naufrage, on a droit au sacrifice d'un des personnages pour sauver les autres, que du classique.

Mais c'est très correctement torché, comme je dis la durée relativement courte du film, 1h40 au lieu des 2h20 réglementaires pour ce genre de blockbuster, fait qu'on a pas trop le temps de s'ennuyer et de s'apesantir sur les situations convenues et certains effets numériques plus que limite (ouch, le kérozène qui coule dans l'eau !).

En plus les actrices sont jolies, moi content !

 

Et le petit plus, y'a plein de choses à analyser pour SWS :

 

- Le personnage de Kurt Russell, archi ringard, qui fait une syncope devant le décolleté provocant de sa fille ou son attitude équivoque avec son petit copain alors qu'elle a au moins vingt ans et qu'elle s'est probablement déjà fait démonter le train arrière des centaines de fois. Ouh, le film de réac !

- la super scène avec le crucifix qui sert de tournevis et qui sauve la vie e tout le monde. Ouh, le film de bigot !

- le fait que parmi les survivants à la fin il y ait un homo. Ouh, le film de ... ah ben non, ça c'est en contradiction avec les deux points précédents, c'est bizarre !

 

 

 

Tout à fait d'accord avec Buralo...

 

 

POSEIDON se suit sans ennuis. C'est relativement court sans doute, mais juste comme il faut pour moi. C'est hyper bien amené et le suspens est vraiment bien usité. La montée de l'eau - et le danger inhérent - rste bien présent tout au long du film..

 

certes, POSEIDON n'est pas un chef d'oeuvre (loin de là), mais il reste un film catastrophe correctement réalisé et qui rempli son office avec talent.

 

Bref, pas d quoi bouder son plaisir

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Pareil que vous deux, mais j'ai vu le film en IMAX et ca pulverise les squids. Le reste (dialogues et situations gnagnan), meme sur 1h40, ca reste ultra-ridicule (vu en VF ceci dit avec des memorables "Connooooor, je te touche ! - Je t'aime Mamaaaan")

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Bon c'est vraiment pas ce à quoi je m'attendais. Certes l'exposition expédiée c'est assez agréable vu la grossièreté des personnages, mais cela empeche quand meme beaucoup de s'impliquer au cours des epreuves. Et j'ai vraiment eu l'impression que le film avait été coupé (surement dans l'exposition, mais aussi durant leur recherche de la sortie), un developpement pré-accident des relations naissantes (le nouveau couple) ou non (Fergie des Black Eyed Peas et le capitaine )entre les personnages aurait donné plus de suspens.

 

Cependant, le naufrage est assez sympa, bien rentre dedans, il y a même quelques scènes assez hard pour une grosse prod (cramage des passagers presenté du début à la fin), le héros nous fait quelques actions de Rambo du dimanche soir (le plongeon de folie) et pis voilà.

 

Et pis le film ne tient pas la comparaison avec l'original de mes souvenirs, dans ce dernier on avait vraiment l'impression que le bateau était immense (et pas simplement montré avec 2/3 plans CGI de l'homme marathon) à la fois à l'intérieur et à l'extérieur du navire (là on a l'impression qu"ils avaient 10m² pour faire les décors), que les relations tendues étaient bien exposées et ne parlons pas du casting All-Star Game de l'original alors que là on doit se taper les titulaires du PSG saison 2006/2007 etc...

 

Kurt ne fait pas du Kurt, il fait du Kurt avec 20 kg en trop.

Les autres sont trop anonymes pour en parler. Ah si Dreyfus dans son remake avorté du Titanic est relativement interessant pour un film de cet envergure, mais diable il fallait développer (on a l'impression à l'image de l'histoire du personnage de Dreyfus que tout le film tient sur un SMS!)

 

Donc en gros, j'espérais beaucoup plus de l'homme qui a fait The Perfect Storm (meilleur film sur la mer, la pêche et les hommes du monde).

 

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

Donc en gros, j'espérais beaucoup plus de l'homme qui a fait The Perfect Storm (meilleur film sur la mer, la pêche et les hommes du monde).

 

Gloups ...

 

Et en plus je double confirme ce que je viens de dire, je sais que le film a mauvaise réputation, mais diable qu'il est meilleur que ce Poséidon, non en fait il est très bon tout court !

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...
Très sympathique film. Souvenir d'une séance en plein été ds la gde salle de l'UGC des Halles qui m'avait très agréablement surpris et totalement rafraichi !

 

Tout pareil. Je l'avais vu à l'été 2006 dans les locaux Warner. Le film se laisse regarder et dans le genre est plutôt agréable. Un film rafraichissant en effet.

Link to comment
Share on other sites

j'ai bien aimé même si c'est débile à mort genre jesus qui tourne une vis... mais y'a plein de gens qui meurt et c'est rare quand même dans les films cata, bon y'en a mais on les montre pas alors que là y'a des poutrelle dans les tronches et tout, les minorités meurent aussi, crevé le commandant renoi, crevés les latinos!

La gueule de merde de Fergie en HD c'est horrible heureusement elle crève.

 

par contre moi comme toujours j'aurais fais crever l'enfant car il n'a rien apporté à la survie même pire il ralenti alors que Kurt lui il a fait des trucs et on le fait crever, y'a pas de justice.

 

 

et donc Dreyfuss il est gay dans le film?

Link to comment
Share on other sites

J'ai trouvé ça sympa aussi, avec quelques trucs bien sentis (le cuisto qui se prend des coups de pied pour le faire tomber, puis qui meurt embroché et écrasé ) ; en plus, ça démarre plutôt très vite, ça perd pas de temps. Bon, les personnages sont à peine esquissés mais on s'en fout en fait, c'est juste de la chair à canon.

Problème : c'est quand même bien gentillet en général : y'a pas beaucoup de mort.

Et puis le Wolfgang, il est en petite forme. C'est assez plan plan en fait. Surtout quand on compare à "En pleine tempête".

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...