Jump to content

Zodiac de David Fincher (2006)


Stéphane
 Share

Recommended Posts

  • 1 month later...
  • Replies 74
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Bof, pas convaincu.

 

Le film est trop long et manque un peu de rythme, et on ne retrouve pas la mise en scène esbrouffe-tape à l'oeil qui est la patte du réal.

 

Rien à reprocher aux comédiens par contre.

 

Assez déçu ...

Link to comment
Share on other sites

Pareil !

 

Il se sera fait attendre le dernier Fincher. Et helas, comme souvent dans pareil cas, je suis sorti de la salle en me disant "Tout ça pour ça ?"

 

Soyons clairs, "Zodiac" n'est pas un mauvais film en soi, il est juste à mes yeux, totalement quelconque. Et venant de la part d'un mec dont j'aimais tous les films, et qui avait réalisé un chef d'oeuvre absolu du thriller avec "Seven", la deception est de taille... Sad

 

Donc, par quel bout commencer ? Par LE défaut du film, flagrant, redhibitoire, et que les qualités de l'oeuvre auront du mal à compenser : le rythme ! Mais POURQUOI a-t-il étiré son film sur près de 2h40 ???? Après un début captivant, on s'enfonce doucement mais surement dans les aléas et la routine d'une enquête criminelle, on suit 3000 pistes différentes dont les 3/4 volent en fumée ici ou là,... Je veux bien qu'on veuille etre fidèle à une réalité, mais il aurait serieusement fallu songer à élaguer... Le dernier tiers du film reprend tout de même du poil de la bête, et la dernière partie qui colle Gyllenhaal au plus près est selon moi la plus réussie. Mais le centre du film, le coeur, atteint des SOMMETS d'ennui qui m'ont un temps fait envisager de quitter la salle ! Shocked

 

Bon, à côté de ça, il y a des choses réussies. La mise en scène dejà, relativement classique, mais toujours classieuse, avec des cadrages travaillés et une jolie lumière. Le casting également, bien pensé, cohérent, des héros aux seconds roles, rien n'est laissé de coté et tout ce petit monde est très bien dirigé. Quelques scènes sortent du lot, distillant une vraie tension, prenante, palpable.

 

Mais à coté de ça, on se tape tous les poncifs, les interminables aller-retour d'un témoin à un autre, les flics qui trempent leur donuts dans le café en ressassant 200 fois leurs preuves, le journaliste alcoolique, etc... et franchement, à peu d'exceptions près, c'est tout de même d'une platitude affligeante...

 

 

Honnetement, je parcours les critiques presse sur "Allocine" par curiosité, et j'hallucine qd meme de voir que à part Telerama, TOUT le monde crie au génie, au grand film, au choc, etc... Shocked

 

Pour moi c juste LA desillusion de 2007. Sad

Link to comment
Share on other sites

Ca se regarde comme un catalogue : "oh tiens c'etait comme ca le San Francisco des 60s", "oh tiens c'etait comme ca le San Francisco des 70s", "oh tiens c'etait comme ca le San Francisco des 80s"...

 

Ya un ptit coté "film de cools", l'intrigue est vide et il y a une grande pesanteur dans tout, on dirait que Fincher essaye de fabriquer un classique mais ca finit surtout par donner l'impression de contempler un documentaire trop rigoureux.

 

Bref ca se donne des airs mais c'est extremement superficiel et on est content quand le generique arrive. Le truc le plus surprenant c'est que la salle etait pleine, les gens ne dormaient pas et ne se barraient pas non plus : ils ont eu l'air d'apprecier... comment est-ce possible?

Link to comment
Share on other sites

Ne pas rechercher à séduire par un scénario qui conjugue relance et coups de théâtre magiques pour s'attacher à une mise en scène sans bavure et à la justesse des interprètes s'avère particulièrement réussi. Et pour une fois que les références cinématrographiques n'apparaissent comme de gros clins d'oeil mouillés de nostalgie, savourons le travail.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

vu ce soir en VO sans sous titres...

 

 

...j'ai rien compris

 

 

...enfin presque.

 

 

...sinon c'est très beau, la réalisation est d'une précision, on sent que chaque mouvement de caméra est refléchi, rien n'est laissé au hasard.

 

Un travail d'orfevre.

 

J'ai eu beaucoup de mal à rentrer surement la barrière de la langue. Mais au bout d'une heure l'atomosphère et le rythme m'a complètement happé.

 

Hypnotisé par la mise en scène, les acteurs (que c'est bon de voir un film avec des nouvelles têtes), une musique qui ne tombe pas dans la collection de morceau genre je vous donne les meilleurs morceaux de l'époque pour dater encore plus le film...il n'a vraiment pas besoin de cela en plu car les décors et les reconstitutions sont admirables.

 

 

Vivement que je puisse le voir en français ou au moins avec des sous titres français...ou que je sois très rapidement fluent in English

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Un excellent film qui aurait pu durer 2h de plus sans que je m'emmerde une seconde. Je suis resté scotché devant de bout en bout. Je ne reviens pas sur la mise en scène, la lumière etc... tout ca est excellent.

 

le seul défaut que je trouve à ce film, c'est que l'on ne s'attache pas aux personnages sauf dans la deuxième partie parce que ceux çi montrent leurs fêlures. Que se soit le flic, les journalistes obsédés par l'enquête ...

 

Une vrai bon film classique comme à l'ancienne... j'avais l'impression d'être immergé dans les années 70 !

Link to comment
Share on other sites

Bah pareil que Joe

 

Les seuls reproches que je ferai au film c'est que c'est assez classique (dialogue, persos, situations) et que y'a rien qui surprend vraiment, mais sinon je me suis pas fait chier une seconde, pris du début à la fin, rythme impec, enquête intéressante, reconstitution nickel.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
Ouaih j'ai vu ça ce matin !

Je me demande pourquoi certain plan sont en CGI, un petit commentaire du pourquoi du comment par Fincher sera pas de refus sur pareilles images.

 

A mon avis, quelqu'un comme Fincher, s'il a le choix entre filmer une meme scene en studio pendant 1 semaine ou bloquer une rue pendant 4h, son choix est vite fait.

Link to comment
Share on other sites

Ouaih j'ai vu ça ce matin !

Je me demande pourquoi certain plan sont en CGI, un petit commentaire du pourquoi du comment par Fincher sera pas de refus sur pareilles images.

 

A mon avis, quelqu'un comme Fincher, s'il a le choix entre filmer une meme scene en studio pendant 1 semaine ou bloquer une rue pendant 4h, son choix est vite fait.

 

Pas bête, il en a sous le chapeau le Steve !

Bon tu nous parle des robots tchèque ou crotte ?

Link to comment
Share on other sites

Par comparaison, l'un d'entre vous qui a vu ce Zodiac-là a-t-il vu l'autre version qui s'appelle "the Zodiac" d'Alexander Bulkley, réalisée en 2003 -mais sortie en 2005-, que j'ai par ailleurs beaucoup apprciée.

 

Moi j'ai vu! et c/c mon avis posté sur DD

 

Ouhlalaaaaaaaaaaaa il était de bonne humeur WonderScope quand il a vu le film Hinhin !

Je ne serais en tout cas pas aussi indulgent que lui, premier point qui fache, contrairement à SWS j'ai vu la version Fincher avant celui-ci et autant dire que toute proportions gardées, la version Bulkley fait très très pâle figure.

 

Là où Fincher nous tient en haleine pdt deux heures et demi, armé d'un scénar en béton, d'une mise en scène fluide et d'acteurs au top, on a ici un réal qui ne sait pas trop quoi filmer en dehors de ses meurtres (sans aucune tension ni montée dramatique d'ailleurs) et qui nous impose un rythme lénifiant, alternant des plans sur des routes désertes, des couchers de soleil, et des mecs au volant de leur caisse .... Le film est tellement mou que ses 1h30 paraissent en durer le double.

 

Pour ce qui est du casting, les acteurs sont tous transparents, transfuges de séries télés quelconques, sans profondeur, la graaaaaaaande scène de crise du couple avec verre de whisky à la main est d'un cliché absolu ... d'ailleurs tout sonne faux.

 

le travail sur la bande son est grotesque avec ses bruits de coup de feu uniquement placés là pour reveiller le spectateur qui commencait a sombrer dans une lethargie de koala ankylosé.

Je ne parlerai même pas de la reconstitution d'époque puisqu'elle se resume à 3 bagnoles de flics et 1 poste de police dans des tons marronasse très 70's.

 

Il y a au moins un point sur lequel le film ne me déçois pas, c'est que je n'en attendais rien du tout, bah pour le coup j'ai pas été volé.

 

 

une note ? non même pas, passez votre chemin, ne perdez pas 1H30 de votre vie avec ça.

Link to comment
Share on other sites

Je l'ai enfin vu... avec un gros veau qui parle pendant tout le film. J'ai compri que la moitié, mais j'ai adoré. Je le trouve fort proche de Panic Room dans le style. C'est moi sensationaliste que ces précédents. C'est plus simple. J'ai vraiment aimé. Il faut que je le revois en VO et sans gros veau.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
 Share


×
×
  • Create New...