Aller au contenu

Le sixieme sens - Michael Mann - 1986


Messages recommandés

  • Réponses 66
  • Created
  • Dernière réponse

Aaaaah, ce Manhunter.

Un film toujours aussi beau, froid, precis comme une lame de rasoir.

 

Meme si Mann adapte librement l'excellent bouquin de Thomas Harris il reste totalement fidele au portrait psychologique du profiler Will Graham (tout en zappant la partie concernant le Dragon Rouge).

 

Le truc rigolo: regarder le film de Rattner avant (ou apres) celui de Mann. Fun !!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouep, chef d'oeuvre glacé glaçant avec une interprétation excellente de Wiliam Petersen et Tom nooman.

 

 

Hannibla y est lui aussi trè charasimatique, lui du cabotin style Freddy Kruger qu'il est devenu dans le remake assez banal de Brett Ratner, qui n'est cependant pas completement nul !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 year later...
  • 8 months later...
Un film quand même un peu chiant et trop poseur...

Je suis d'accord, on sent que Mann sacrifie la lisibilité de son histoire à la pose, on se demande parfois franchement où il veux en venir, mais c'est aussi sur ce principe précis que le charme agit.

Alors... Laissez le charme agir !

 

En regardant les 5/6 premiers films de Michael Mann, j'ai souvent la sensation qu'il a frappé super fort avec THIEF, qu'il avait mis le doigt sur quelque chose et qu'il a mis du temps à remettre la main dessus (peut-être à partir de Heat - je n'ai pas vu Le Dernier des Mohicans).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quand on a envi d'être méchant (Comme Superfly les 3/4 du temps) on peut en effet dire qu le cinéma de Mann est parfois poseur.

 

Mais perso, je préfère dire qu'il est racé et stylisé !

Je me suis peut-être mal exprimé : Malgré mes réserves, Mann reste et restera dans le top 5 de mes réalisateurs contemporains préférés.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...