Jump to content

300 - Zack Snyder (2007)


bloknotise
 Share

Recommended Posts

  • Replies 439
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

BIN MOI J'ADORE, JE ME SUIS PAS DU TOUT FAIT CHIER ET J'AI PRIS UN PIED D'ENFER TOUT DU LONG !!!

 

LA MUSIQUE DE BATES DÉCHIRE BIEN SA RACE, LE CAST AUSSI MÊME SI IL FAUT AVOUER QU'ON A AUCUN SENTIMENT POUR CE QUI SE PASSE A L'ÉCRAN, TOUT LE MONDE POURRAIT BIEN MOURIR QUE J'EN AVAIS RIEN A FOUTRE !!

 

VIVE 309

Link to comment
Share on other sites

Je me demande qui peut aller voir au cinéma une histoire romantique de spartiate gay. Je crois que je ne pourais pas m'entendre avec ce genre de personne (j'ai un jour plaqué une fille quand elle m'a avoué que son film préféré était Brokeback Mountain)

 

roputain, c'était qui cet espèce de con qui avait sorti cette énormité

Link to comment
Share on other sites

300 c'est une peinture grotesque presque vulgaire d'une grece antique chimérique où on fait pas caca. que c'est bon que c'est con. finalement il ne se passe pas grand chose et pourtant sur les 2h (?) de film, j'ai pas vu le temps passé.

j'aurai presque qu'une envie : le revoir juste pour le fun d'une tete coupée en synthese moche , le tout au ralenti (comme 40% du film )

Link to comment
Share on other sites

Certes, mais toutes les conditions sont réunies aujourd'hui pour justement sortir un film de ce type. Exaltant dans sa forme mais trop exalté, dans le mauvais sens du terme.

 

D'un point de vue historique, le cinéma s'inspire régulièrement de l'état sociétal au moment où il est réalisé pour parler d'un sujet. Voir le Vietnam dans les années 70, et le sentiment pro-américain que Ro,ald Reagan a exalté au début des années 80 (et qui a donné les chefs d'oeuvre comme Invasion USA ou encore L'aube Rouge!)

 

Ensuite, l'histoire, elle a bon dos. On peut lui faire dire n'importe quoi. Et prendre la forme (BD, film...) qu'on souhaite pour lui faire dire ce qu'on a bien envie! Et Zack Snyder semble bien avoir pris parti de ce point de vue là.

 

A voir en contrepartie, qui sort aujourd'hui, une autre vision de l'eugénisme à l'américaine : Golden Door.

Link to comment
Share on other sites

Je l'ai vu hier et je me suis bien marré

C'est bien bourrin et fun. Ce qui m'a marqué c'est que c'est presqu'un film d'art et essai. Tout le film constitue une énorme baston. Les personnages sont plus des emblèmes que des êtres humains avec des vraies émotions (emblèmes genre: le roi, la reine, le capitaine, le chef des méchants...). L'esthétique est presque surréaliste. D'ailleur à ce propos je rejoins tout à fait un avis que j'avais lu sur dvdrama: autant l'esthétique cgi est limite entre les combats autant elle s'impose durant les combats.

Les défauts que je lui ai trouvé:

Une voix off qui ruine complètement l'ambiance.

Trop de ralentis, beaucoup trop! Et surtout non justifiés.

Quelques passages ridicules à souhait comme le mec bodybuildé qui joue de la flute en menant son armée. Comment qu'il a l'air trop con c'ui-là! Ou la scène du harem digne d'un pitoyable clip de aouènbi avce une mention spéciale pour les trois grognaces sur la droite du plan où le bossu s'agenouille de dos. Ces trois-là méritent l'oscar des potiches chaudes comme des baraques à frites mais ridicule comme pas deux.

Comme l'a dit le théo, on ne ressent aucune empathie vis-à-vis des perso. Ils peuvent tous crever, on s'en fout. je dirai même qu'on attend que ça: tête coupé, membres arrachés...

Sinon j'ai une question existencielle:

Xerxès avec son calbute en or massif comment il fait quand il a la trique?

 

[edit]

Tout à fait d'accord avec SWS! Le film défend des valeurs typiquements américaines et d'actualité: patriotisme, pro-militarisme (voir même le narcisisme). Et les méchant d'en face, ce sont des arabes. Ca ne peut pas être un hasard étant donné la situation mondiale actuelle. Puis il y a cette phrase assassine à la fin du flim où david whenam dit un truc du genre "il faut mettre fin à ce mysticisme et cette tyranie". Pourquoi mysticisme? le film n'en parle pas une seule seconde du mysticisme... Franchement il aurait dit "fanatisme religieux" que c'était pareil. Le message est passé.

Link to comment
Share on other sites

J'aime voir des gens voir dans 300 un pensum politique nauséeu, clair que Snyder voulais faire un film à message et rivaliser avec Solaris

 

Je trouve quand même que La Brigade en Folie développe une thématique avant-gardiste fort intéressante, il serait de bonne aloie de la comparer avec la politique de monsieur sarkozy.

Link to comment
Share on other sites

J'aime voir des gens voir dans 300 un pensum politique nauséeu, clair que Snyder voulais faire un film à message et rivaliser avec Solaris

 

 

On a encore le droit de voir ce qu'on veut dans ce qu'on nous balance à la tronche. Si 300 était si anodin que cela, je pense qu'il sortirait pas dans une combinaison de salles aussi importante.

Et personne n'a parlé de pensum, faut pas exagérer, mais il est clair que le film exploite un terreau contextuel vraiment propice. En ce sens, je rejoins complètement dodoscope là-dessus.

J'irai pas jusqu'à dire que c'est un film nazi, mais les nazis auraient adoré. C'est pas juste un film à bières quoi.

Et puis merde quoi c'est même pas un bon film, chié!

Link to comment
Share on other sites

je ne m'inquiete pas trop de l'ideologie douteuse, ca me fait plus marrer qu'autre chose, on peut bien raconter une histoire de la manière qu'on veut. et je trouve le film pleinement cohérent dans sa forme et dans son fond.

ce qui m'inquiète c'est si des gens croient que c'est comme ca que c'est bien qu'il faut vivre .

Je n'ai vu personne en sortant de la salle dire : "ah ouais trop bien, ils ont raison de vivre comme ca, rascistes, sanguinaire et sans pitié... c'est comme ca qu'on doit faire".

 

sinon je rejoins ce qu'a dit igor sandman sur les qualités et defauts (la voix off notamment)

Link to comment
Share on other sites

Toutes proportions gardées, c'est le même sentiment qui nourrissait les masses allemandes (et mondiales) lorsqu'elles sont allées voir le film de Leni Riefenstahl sur le sjeux Olympiques de Berlin.

De s'extasier sur la beauté plastique du film, sur la mise en valeur de l'acte humain, se repousser le slimites, de la glorification de l'effort. Sauf que derrière... il se logeait une idéologie que personne n'avait envie de voir à l'époque. Fruit aussi, de l'idéologie dominante en Allemagne à ce moment.

Snyder n'a pas le talent de Riefenstalh (loin s'en faut) ni n'épouse la volonté ouvertement fascisante du propos (pas ouvertement, du moins je l'espère).

Mais je suis d'accord avec l'article de Libé " il faut le faire exprès pour ne pas voir....Etc"

Link to comment
Share on other sites

Encore, encore !!!

 

On a encore le droit de voir ce qu'on veut dans ce qu'on nous balance à la tronche.

 

Un peu comme quand on on balance a la gueule que c'est un film reac et qu'on est bien idiot de pas le voir

Sacrée vous quand même !!

 

Si j'ai le temps dans l'aprém, je vais prendre un truc quelconque (genre "Oui-oui va à la montagne") et je broderais un lonnnnnnng texte montrant ouvertement que c'est une apologie de la saint Barthélémy

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

Saus que Snyder n'en est pas a son coup d'essai quand il s'agit de montrer des trucs douteux... Remember les Musulmans dans le générique de l'Armée des morts ?

 

alors que ça ne soit pas de la propagande est une chose, mais que ça soit totalement anodin en est une autre.

Link to comment
Share on other sites

Un peu comme quand on on balance a la gueule que c'est un film reac et qu'on est bien idiot de pas le voir

Sacrée vous quand même !!

 

J'ai pas dit ca.

Je dis juste que moi j'ai pas réussi à faire abstraction de tout ce que ce truc draine, tellement ca m'a paru grossier.

Qu'on aime c'est une chose, mais qu'on assume au moins jusqu'au bout tout ce qui va avec !

Link to comment
Share on other sites

 Share


×
×
  • Create New...