Aller au contenu

The Crow - Alex Proyas - 1994


Messages recommandés

J'avais pris une bonne baffe en le découvrant il n'y a pas si longtemps c'est visuellement très réussie et Brandon Lee à la classe !

 

La fusillade dans la salle de réunion dépote !!

 

En plus le dvd collector est donné est d'excellente qualité !!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai beaucoup beaucoup de mal avec ce film qui est au cinéma ce que le hard FM est à la musique (ceci n'est qu'un point de vue personnel, que personne ne monte sur ses grands chevaux : il n'y a aucune attaque envers autrui). Autrement dit, c'est ringard (la douleur de Draven est exprimée de manière peu subtile - ah le fameux solo de guitare plaintif et tout perrave joué sur le toit d'un immeuble, tout le film est résumé dans ce seul plan qui mérite à lui seul une chronique putassière de la part de nanarland), roublard, limite ridicule.... Désolé, mais rien à faire, je n'y arrive pas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un de mes premiers gros coup de coeur au cinéma, vu 7 ou 8 fois en 1 mois grace au talent de Marc Toullec (si je ne me trompe) qui en parlait dans un numéro de Mad.

 

Apres lecture de cette preview (sachant que le film sortait au minimum 6 mois apres au ciné), apres les photos cultes et apres les dessins traumatisant de O'Barr présent dans cet article, achat direct dans un Virgin (c'était un dimanche) de la BO (celle avec Therapy, Pantera etc...) --> la meilleure façon de rentrer dans l'univers du film. Découverte de The Cure sur cette meme BO, découverte aussi du romantisme sombre etc...

 

Un p'tain de souvenir ce film, le genre de film qui a déclenché pas mal de trucs chez moi, surtout des découvertes, l'entrée dans une autre vision de la vie (et pas forcement celle auquel on peut penser de prime abord, les goths quoi !!!), nouvelles lectures, musique etc...

 

Et puis le choc d'avoir pour la premiere fois (pour moi) un acteur qui "donne" sa vie pour un film, car c'est comme cela qu'on représentait Brandon Lee a l'époque, c'est le mec (entre autre) qui a fait que le film est ainsi, il a soutenu Proyas durant les réunions, durant ces meme réunions il avait les comics sous la main histoire d'etre fidele etc... C'est rare de voir un acteur si impliqué dans un film.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi ca reste un film indissociable de la terrible trajectoire de Brandon Lee.

Il n'y a rien à faire, cette mort tragique nourrie la teneur du truc de façon assez unique... comme une sorte de poème ultime froid et émouvant sur la vie, la mort, les vacheries.

Très beau souvenir et bonne impression persistante. Mini classique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

ben oui, par la force des choses, personne ne saurait te contredire

 

Non mais ce que je veux dire c'est que j'ai vraiment eu la sensation de voir un film interprété par un "fantôme" quoi dans un sens.

impression renforcée par les scènes de bricolage touchante en surimpression pour boucler les séquences.

J'ai trouvé ca maboule en l'état.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

The crow au cinéma ce que le hard fm est à la musique... pas impossible. Mais comme cela arrive une fois sur mille avec le hard fm, le résultat est excellent. Très bon film pour ma part, noir comme le souvenir, triste comme une "atrocity exhibition"... et Brandon Lee, fulgurante étoile filante explosant en pleine (pré) gloire ...

j'aime The crow.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
une chronique putassière de la part de nanarland

 

 

Hé, ho!!

 

 

ben faut assumer

 

je ne dirai plus ça le jour où les Castellari présents sur le site auront été traités selon leur rang

 

Pour Sinbad, j'assume puisque c'est moi qui ai écrit la critique (et Castellari ne me contredira pas), pour les autres tu peux écrire des "contre-chroniques", elles seront sans nul doute publiées.

 

Tu ne vas pas défendre "La Mort au large, quand même??!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 years later...
  • 4 years later...

Quand le film est sorti, on se disait que c'était ultra prometteur pour la carrière de Proyas (moins pour celle de Brandon Lee), est finalement, j'ai l'impression que The crow est son film le plus abouti.

 

Y a des trucs un peu niais dans ce film, mais dans mes souvenirs, c'était vraiment la pesance quand même. J'étais surtout fan du duo Michael Wincott / Bai Ling, mais là encore, on peut pas dire que leur carrière ait vraiment suivi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quand le film est sorti, on se disait que c'était ultra prometteur pour la carrière de Proyas (moins pour celle de Brandon Lee), est finalement, j'ai l'impression que The crow est son film le plus abouti.

 

Euh... Dark City quand même !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que j'en parle dans le sujet qui en parle, mais dark city me faisait fantasmer comme un malade avec sa bande-annonce de dingue, et j'avais été déçu au cinéma car j'avais trouvé le film trop lisse (et en plus j'avais envie de pisser, ce qui a bien gâché ma séance aussi). Faudrait que je revoie tout ça.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...