Aller au contenu

Capturing the Friedmans - Andrew Jarecki (2003)


Messages recommandés

Vu sur le DVD MK2. C'est un vrai choc!

 

Le documentaire, via les images tournées par l'un des fils Friedman, raconte la désintégration d'un famille moyenne américaine, rongée par la pédophilie mise au grand jour du père, ARnold Friedman. Qui se voit accusé de viols & attouchements sur des douzaines d'enfants qui ont suivi ses cours d'informatique. Il y aura aussi le plus jeune des fils, Jesse, qui sera poursuivi pour violences & viols.

 

Les films privés de la famille Friedman sont incroyablement terrifiants quant à la lente perte de la notion de fmaille et des liens qui ont supposés rapprocher chacun. Entre la mère mise de côté et les 3 enfants proches du père. Cela oscille entre le touchant, l'émouvant et l'incompréhension.

 

Le documentaire a comme grande qualité de laisser à la discretion du psectateur le soin de penser ce qu'il veut sur l'affaire qui rappelle à plus d'un titre l'affaire d'Outreaux. Entre folie médiatique, lynchage public...les parts de vérités et de mensonges sont en pleine zone grise.

 

Si la possession de matériel pedophile est avérée, aucune preuve tangible de viols ne sera apportée, si ce n'est le témoignage des enfants. Le fils, Jesse, qui a écopé de 13 ans, était accusé de 245 viols .

 

Impossible de porter un jugement sur le fond de l'affaire. Quant au documentaire, forcément partisan -qu'il s'agisse des deux parties de l'affaire-, il préfère s'attacher à la dégradation de la cellule familiale plutot que de jouer sur le sensationnalisme et le voyeurisme. Il y a des plans de coupe que je n'ai pas saisi (des plans d'autoroute depuis un pont filmé à travers des barreaux, des panoramiques verticaux sur la nature...volonté de donner un peu d'aération à un film étouffant?). Le film m'a laissé un peu KO au final, tant une sensation de gachis immense survient (edit : gachis provenant des conséquences de cette affaire Friedman, pas du documentaire même!. )

 

On peut voir aussi à quel point les blessures sont vives, même 19 ans après. Dans les bonus, plusieurs documentaires relatant la présentation du film dans divers festivals, les interviews des intervenants (dont le principal témoin mais qui refuse de parler à découvert)

L'avant-première du film à NY a causé une violente altercation entre la personne chargée de l'affaire aux Moeurs & une asistante sociale qui a pointé certaines erreurs du dossier, ainsi que l'avocat de Jesse qui l'a forcé à plaider coupable. Tout comme l'avp du film dans la ville où s'est déroulé l'affiare, entre la juge de l'affaire et un ami de Jesse. le réalisateur a l'intelligence de couper court, mais on sent encore les nerfs à vif. Et de voir qu'une famille a été brisée par un procès à charge, sans preuve matérielle, c'est en effet curieux pour nous, français, qui sommes en train de vivre l'affaire d'Outreaux et ses séquelles.

 

Un film vraiment prenant.

 

Le film était en solde sà -50% sur le site de mk2.. foncez!

Modifié par Invité
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas mal, mais pas le film-choc auquel je m'attendais. Les vidéos familiales sont quand même assez banales dans l'ensemble (contrairement à celles de Tarnation par exemple), et c'est plus le contexte que les images qui leur donne de la force.

 

Ce qui est bien par contre, c'est que pendant le visionnage on passe par divers sentiments, on cogite, on remet en cause les quasi-certitudes qu'on avait à peine 5 minutes auparavant sur tel ou tel membre de la famille.

 

De plus, j'ai été un peu surpris au début par la façon dont le padre se met en scène dans les vidéos et aussi par certains moments "fictionnalisés". Quant au témoin masqué, le réal le fait clairement passer pour un mytho.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pas mal, mais pas le film-choc auquel je m'attendais. Les vidéos sont quand même assez banales (contrairement à celles de Tarnation par exemple) dans l'ensemble, et c'est plus le contexte que les images qui leur donne de la force.

un mytho.

 

c'est justeùent la force du documentaire, d'intégrer la banalité à la mosntruosité du propos, ce qui donne aux videos beaucoup plus d'impact , replacé dans leur contexte.

Et honnêtement, de voir les diners "en famille" (avant l'incarcération du père)où l'on palpe le malaise qui sous-tend chaque conversation, le sinvectives contre la mère... ça m'a vraiment étonné et parfois scotché

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pareil que SWS, un grand choc et un film/docu qui ne me quitte pas depuis que je l'ai vu. Très fort, très sensible, très subtil, et un véritable cri d'alarme pré-Outreau, effectivement, c'est très juste. La "psychose pédophile" démontée par un cas qui n'est certes pas une généralité, mais qui fait froid dans le dos.

 

A noter que les bonus du DVD sont pour une fois véritablement indispensables.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pas mal, mais pas le film-choc auquel je m'attendais. Les vidéos sont quand même assez banales (contrairement à celles de Tarnation par exemple) dans l'ensemble, et c'est plus le contexte que les images qui leur donne de la force.

un mytho.

 

c'est justeùent la force du documentaire, d'intégrer la banalité à la mosntruosité du propos, ce qui donne aux videos beaucoup plus d'impact , replacé dans leur contexte.

Et honnêtement, de voir les diners "en famille" (avant l'incarcération du père)où l'on palpe le malaise qui sous-tend chaque conversation, le sinvectives contre la mère... ça m'a vraiment étonné et parfois scotché

Le décalage entre les images montrées et le contexte de fou peut instaurer le malaise effectivement, mais perso ça ne me l'a pas fait. Et puis, il y a quand même beaucoup d'interviews à la Hollywood Stories qui, pour moi, en le faisant revenir vers la forme classique, ont fait perdre au film un peu de sa force et de son originalité.

A noter quand même le moment quasi-surréaliste à la fin @@@@SPOILER@@@@ la vidéo dans la voiture et devant l'équivalent américain du palais de justice, avant que le fils ne soit incarcéré (et en particulier le comportement de ce dernier)@@@@FIN SPOILER@@@@, qui est pour moi une des meilleures parties du doc.

 

Bon film donc, qui m'a un peu déçu, mais vu la manière dont il a touché certaines personnes de mon entourage, je le conseille quand même.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très bon souvenir de ce docu poignant et inquiétant, d'autant plus fort qu'il est soutenu de petits moments tirés de films de famille.

 

Ce plongeon malsain dans cette famille qui pourrait être de notre voisinage vaut en tous les cas le détour: merci Superwondoscope de mettre ce film en avant.

 

PS: un des fils (dont j'ai oublié l'âge mais pas tout jeune) qui anime des anniversaires déguisé en clown laisse une trace amère

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...