Aller au contenu

A History of Violence de David Cronenberg (2005)


Messages recommandés

  • 2 months later...

Le film est aussi bon que l'affiche.

 

HOV est pour moi le retour en force de Cronenberg. J'avais un peu décroché après Crash, et je doit dire que j'ai été agréablement surpris par son coté modeste et jouissif.

 

Les seuls éléments Cronenberguien dans HOV sont le thème de la contamination (forcement ici c'est la violence ) et la trés belle musique d'Howard Shore.

Pour le reste, Cronenberg s'éloigne de son style habituel pour nous livrer un film en apparence "mainstream" mais beaucoup plus corsé que la moyenne en ce qui concerne le sexe (dont un zoli 69 entre Viggo et Maria) et la violence (crane explosé en gros plan, gunfight sec et bien saignant...).

Mais ce qui surprend le plus dans le film (surtout chez Cronenberg), c'est qu'il est drole. C'est bien sur loin d'être une comédie, mais plusieurs séquences surprennnent par leur ton décalé (dont une scène avec une porte ou... Et puis non vous verrez:banane: )

Tous les acteurs sont Xellents (mention spéciale à un W Hurt méconnaissable et un E Harris ultra-fielleux).

 

HOV est donc carré et efficace: 90 minutes de bonheur.

 

PS pour Mr Amato : Maria est bien à poil dans le film, full frontal qui plus est.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...
  • 1 month later...

Bon film mais loin d'être exceptionnel.

Les scènes violentes sont bien entendu ce qui fait la force du film, le reste est quand même pas super folichons.

 

Bon métrage mais loin d'être dans le palmarès 2005

 

Sinon on a eu la "chance" de voir Cronenberg et Viggo hier soir, ça a duré moins de 10 minutes mais bon, c'est tjs ça de pris

 

Sinon pour reprendre Superfly et faire plaisir à SWS

 

Maria Bello je te veux ... et à poil s'il te plait

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

Ben moi j'ai trouvé ça mortel. LA claque de l'année même je crois. Un des Cronenberg les plus simples, les plus soft pourrait-on dire en apparence, mais tout aussi profond que le reste de son oeuvre. C'est brut, que ce soit dans la violence, le sexe, les rapports humains, on laisse travailler le spectateur dans pas mal de cas, et on est comme envouté. Porté par des acteurs tous excellents, je n'en attendais pas tant et je suis vraiment sous le charme

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'accord avec cette grosse merde de DPG.

Cronenberg en a fini avec ses prétentions auteurisantes (cf le moyen Existenz et le carrément nase Spider) et nous pond tranquille un de ses meilleurs films, transcendant un scénar que n'aurait pas renié un Van Damme grande époque (oups, il n'a jamais eu de grande époque) grâce à une mise en scène épurée et très sèche. Cette phrase était trop longue.

 

En plus le bonhomme s'offre un casting monstrueux, avec un Viggo Mortensen bluffant quand il passe du bon père de famille au tueur glacial, Ed Harris qui confirme qu'il est juste un des meilleurs acteurs vivants, et un William Hurt qu'on avait pas vu aussi convaincant depuis une éternité.

 

Ne pas oublier non plus la superbe partition d'Howard Shore, très éclectique puisqu'elle rappelle par moments Se7en ET LOTR.

 

Pour l'instant dans le top de 2005, sans problème.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ne pas oublier non plus la superbe partition d'Howard Shore, très éclectique puisqu'elle rappelle par moments Se7en ET LOTR.

 

Justement, avec la partoche de Howard et la présence de Vigo, je m'attendais à voir des hobbits débarqué dans chaque décor

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bon film mais loin d'être exceptionnel.

 

Vu hier soir donc, et j'ai bien aime. Sans plus.

 

Deja, il y a la satisfaction de voir que Cronenberg continue a explorer son univers si particulier, "A history of violence" aurait pu se presenter comme un thriller basique mais il s'inscrit au contraire totalement dans les preoccupations du canadien.

 

La facon dont Cronenberg dynamite le cadre familial modele est plutot subtile et sournoise, la violence fait peu a peu irruption jusqu'au point de non retour. Les explosions de violence sont dures et presentees sechement, brut de decoffrage, et c'est tant mieux pour l'impact (meme si je n'ai pas non plus trouve ca tetanisant).

La petite dose d'humoir noire est bienvenue aussi, tres inattendue chez Cronenberg mais absolument pas incongrue je trouve.

 

En plus, le cast est impeccable, William Hurt et Ed Harris dans des compositions inhabituelles et reussies, Mortensen excellent et Maria Bello tres belle cela va sans dire.

 

Mais, faute a un recit trop lineaire, dont la teneur tiendrait facilement en un simple court metrage, il y a quand meme quelques longueurs dans ce film, du coup certaines scenes font presque office d'utilite voire de remplissage, et c'est assez genant.

De plus, le scenario devoile bien vite ses "secrets" et du coup evente le semblant de suspense qui s'etait installe dans le recit (mais je veux bien reconnaitre que la n'etait pas le but de Cronenberg).

Et la musique aussi m'a fait tiquer, vraiment trop proche de celle de la trilogie de Peter Jackson, dommage.

 

Enfin bref, il ne faut pas non plus bouder son plaisir, "A history of violence" est un bon thriller arrange a sa propre sauce par un Cronenberg en bonne forme, et c'est ce qui reste le plus important.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cronenberg donne dans la série B poussiéreuse et ça le fait bien. Pas d'images froides, d'épure, de plans inquiétants. History of violence est rythmé, assez feutré, sec, violent. L'heure et demi passe toute seule, c'est impeccable. Quand à la reflexion sur la violence, je trouvé ça super primaire quand même. On conspue le dernier Romero, mais le dernier Cronenberg n'est pas beaucoup plus fin dans son approche thématique. Ce qui n'est pas genant outre mesure.

 

Ce n'est pas le meilleur Cronenberg, c'est une petite disgression vers un genre plus humble et plus populaire qu'a l'accoutumé. Et c'est très bien comme ça : l'heure et demi passe très vite, Viggo Mortensen est impeccable, Maria Bello toujours craquante et Ed Harris est égal à lui même en Bad Guy défiguré.

 

Maria Bello je te veux ... et à poil s'il te plait

 

Ben, y'a un plan furtif où elle est nue sous un pegnoir ouvert en tout cas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci, Allan, voilà une autre raison pour laquelle je hais les "romantiques". Pour ma part, j'ai très envie de voir ce film, de par les échos positifs qui me sont parvenus mais pas seulement. Le simple fait de penser que Cronemberg a adapté une BD hard boiled m'interpelle : il est pas mauvais du tout dans les adaptations (remember dead zone). Et y paraît qu'il y a des tronches littéralement éclatées. Miam !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un très grand Cronenberg que ce western moderne aux éclats de violence sèches et surtout marquantes !

 

Les acteurs sont vraiment tous exellents (Viggo parfait, Ed Harris à une trogne de folie et ça faisait un moment que j'avais pas vu un aussi bon William Hurt ) et Cronenberg maîtrise sont sujet parfaitement !

 

La fin est vraiment terrible et plusieurs scènes reste en mémoire un moment !

 

Yabon vraiment !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une intéressante étude de la violence qui examine en profondeur les contextes où elle naît, les divers éléments déclancheurs, la relation "dominé-dominant", la forme qu'elle adopte et ses résultats (ça éclate il est vrai).

 

Beaucoup apprécié aussi, mais comme Allan, la musique ne réussissait pas à se fondre dans le métrage; Gandalf pouvait surgir n'importe quand.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout comme creppers juste au dessus. J'ai adhéré complètement à l'histoire, la mise en scène de Cronenberg, sèche, et se permettant parfois des plans complètement inutiles sinon d'être juste cools. C'est pour ça qu'on l'aime. Maria Bello est hoooooottt. Juste le problème de la musique de Shore comme un peu tout le monde, mais sinon je suis fan.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

Vu aujourd'hui, pour moi le meilleur Cronemberg. Fini le psychedelisme qui m'avait fait décrocher (Crash, le festin nu, le film avec les jumeaux, exsitenz, etc...), ce film là est un thriller magique, avec du rire, des sentiments et de l'ultra violence (et un peu de message philo-psycho mais juste assez pas trop, ouf). Une certaine sobriété que seul les grand maitre savent utiliser. Une intrigue qui part n'a de cesse de nous surprendre. Je crois que je vais placer ce film dans mon top ten , si Cronemberg continue sur cette voie là, c'est le bonheur.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 months later...

vu sur le dvd locatif.

Trés bon polar mais bien déçu malgré tout, je ne m'attendais pas a une histoire aussi classique. Tout le monde est excellent, il ya des trés grands moments mais j'ai l'habitude d'être secoué par chaque Cronenberg est la, comme dit precedemment, ça aurait pu etre un Vandamme ...

Reste que c'est vraiment trés bon, a part la fin que j'ai trouvé vraiment ultra décevante.

A revoir bientot parce que je sais vraiment pas quoi en penser en fait et que je suis assez surpris par vos avis enflammés.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 11 years later...
Ben moi j'ai trouvé ça mortel. LA claque de l'année même je crois. Un des Cronenberg les plus simples, les plus soft pourrait-on dire en apparence, mais tout aussi profond que le reste de son oeuvre. C'est brut, que ce soit dans la violence, le sexe, les rapports humains, on laisse travailler le spectateur dans pas mal de cas, et on est comme envouté. Porté par des acteurs tous excellents, je n'en attendais pas tant et je suis vraiment sous le charme

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...