Aller au contenu

Schizophrenia - Gerald Kargl - 1983


Messages recommandés

Le film décrit les premières et en même temps dernières 24 heures du personnage en liberté. A peine quelques minutes après son relâchement de prison, il se livre à la recherche de victimes. Mais le café près de la prison lui semble trop bruyant, et surtout de par sa localisation, trop en évidence, quoiqu'il y observe deux jeunes femmes. Une femme, chauffeur de taxi, par qui il se fait conduire en dehors de la ville, peut sauver sa vie en lui opposant une violente résistance, et donc en ne réagissant pas ainsi que le meurtrier l'attendait. Il laisse sa valise dans le taxi et s'enfuit à travers champs dans une région qui lui est inconnue jusqu'alors...

 

que rajouter a part que meme apres 12555 visions, cela reste un choc auditif et visuel (les chanceux qui l'ont vu a gerardmer, ca donne quoi sur grand ecran ?)

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 105
  • Created
  • Dernière réponse

Vu une seule fois y'a super longtemps, donc assez peu de souvenirs. Mais j'attends le dvd de pied ferme. Ceci dit, certains de ceux qui sont allés aux sports d'hiver ont précisé que la version diffusée là-bas était cut.

C'était donc une copie ancienne ? Ca veut dire que le dvd il est pas pour demain ?

Modifié par Invité
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
les chanceux qui l'ont vu a gerardmer, ca donne quoi sur grand ecran ?

 

Tout simplement le meilleur film projeté cette année la.

Pour ma part c'était une découverte (je n'avais vu que le début du film grâce à Bunman) et j'en suis sortis complètement bluffé

 

L'interprétation est glaçante, le personnage principal est complètement habité par son rôle et retranscrit bien la folie du personnage, vu que j'ai vu le film en VF je ne commenterais pas la partie sonore du film (les acteurs secondaire sont par exemple doublé de façon bien pitoyable)

 

La mise en scène, véritable pièce maîtresse du film n’a cessé de m'estomaqué, entre les plans camera collé à l'acteur, les mouvements de grue démentiels et certains passages image par image, je n'en revenais pas.

 

Autre point qui fait que ce film est resté collé a vie dans ma mémoire n'est autre que la musique, Nick Lezob me racontais à Gérardmer qu'on pouvais la trouver dans une compilation du compositeur Klaus Schulze. (Il va sans dire que je recherche plus qu'activement à mettre la main dessus)

 

Une pierre angulaire de tout amateur de cinéma, à ranger pas loin de Salo en ce qui me concerne.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vu une seule fois y'a super longtemps, donc assez peu de souvenirs. Mais j'attends le dvd de pied ferme. Ceci dit, certains de ceux qui sont allés aux sports d'hiver ont précisé que la version diffusée là-bas était cut.

C'était donc une copie ancienne ? Ca veut dire que le dvd il est pas pour demain ?

 

Oui cut en ce qui concerne un viol.

C'est studio canal qui a fournis la copie (dans un état pas top, je dirais bien 3) et normalement le dvd est pour cette année en Z1 chez Barrel

 

http://www.letempsdetruittout.net/gasparnoe/index.asp?v=269

 

Et sûrement Z2 chez Studio Canal (on l'attend celui la).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Un must Absolu!

Et un mouvement de camera maintes fois recopié et jamais égalé.

 

 

Si tu fais allusion à la "caméra attachée au comédien et suivant ses mouvements" (le procédé doit avoir un nom spécifique mais je le connais pas), Kargl n'est pas le premier à s'en servir.

En 72, dans le "Premonition" d'Alan Rudolph, l'effet est déjà présent, bien qu'un peu plus maladroit que dans "Schizophrenia" et je suis sur qu'en fouillant un peu, on trouve d'autres films employant cette façon de filmer.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'un de mes films de chevet.

 

C'est le seul film de Kargl.

 

Par la suite, il n'a oeuvré que dans la pub. Noé avait rencontré Kargl et avait essayé de lui soutirer des infos techniques pour la réal, et la seule chose que kargl a voulu lui donner c'est qu'une bonne partie du film avait été tourné avec des miroirs. En revoyant le film, ça se voit a plusieurs endroits (quand la porte de prison se referme au début). Tous les plans en plongée dans la forêt et ailleurs semblent aussi avoir été tournés de cette façon.

 

Le dvd de Barrel est prévu depuis au moins 3 ans quand à celui de Studio canal, un pôte m'a dit avoir vu une sortie pour Juillet dans un planning de Video total, mais je sais pas si c'est trés fiable.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Un must Absolu!

Et un mouvement de camera maintes fois recopié et jamais égalé.

 

 

Si tu fais allusion à la "caméra attachée au comédien et suivant ses mouvements" (le procédé doit avoir un nom spécifique mais je le connais pas), Kargl n'est pas le premier à s'en servir.

En 72, dans le "Premonition" d'Alan Rudolph, l'effet est déjà présent, bien qu'un peu plus maladroit que dans "Schizophrenia" et je suis sur qu'en fouillant un peu, on trouve d'autres films employant cette façon de filmer.

 

Le premier a avoir utilisé cette technique est Frankenheimer dans son chef d'oeuvre absolu SECONDS.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le dvd de Barrel est prévu depuis au moins 3 ans quand à celui de Studio canal, un pôte m'a dit avoir vu une sortie pour Juillet dans un planning de Video total, mais je sais pas si c'est trés fiable.

 

La projection à Gérardmer était pour plus ou moins faire connaitre le film, enfin c'est comme ça qu'on l'a perçu.

 

Pour le coup des miroirs je l'avais lu aussi, mais je n'arrive toujours pas à expliquer l'intérêt de la chose dans le métrage.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pour le coup des miroirs je l'avais lu aussi, mais je n'arrive toujours pas à expliquer l'intérêt de la chose dans le métrage.

 

Pour les plans "classiques", comme celui de la porte de prison, je vois pas l'interêt non plus, si ce n'est pour donner un leger effet destabilisant ( le tremblement du miroir est différent de celui d'une caméra). Pour les autres plans, je dirai que c'est pour éviter une machinerie trops lourde à l'époque: il était sans doute plus simple de filmer en contre plongée un miroir placé en hauteur, que de filmer directement en plongée, surtout pour des plans en forêt.

 

Chais pas si c'est trés clair

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La projection à Gérardmer était pour plus ou moins faire connaitre le film, enfin c'est comme ça qu'on l'a perçu

 

Auquel cas fournir une copie médiocre et coupée n'est pas super rassurant quant à l'intérêt qu'ils portent au film.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et sûrement Z2 chez Studio Canal (on l'attend celui la).

 

Tain ouais, depuis le temps qu'on en parle et toujours pas de DVD Z2. Ils se foutent de not'gueules !!! Nous ne sommes tout de même pas des blaireaux !! Avec moi , qu'on arrête de se foutre de nous, on le veut en DVD.

 

J'ai le numéro perso de Chirac (le branquignol qui est président de la république mais je ne sais plus de quel pays ), je lui en touche 2 mots et je vous tiens au courant. En parlant de courant, la dernière fois j'ai mis une paire de ciseau dans la prise et quelle chataigne que je me suis pris. Par contre sympa la coupe de cheveux !!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Concernant la BO, Allan, je l'ai vu samedi au Gibert Joseph parisien (à presque 22 euros). Par contre, cela n'a pas l'air d'être une compilation mais bien un CD allemand entièrement dédié au film, d'ailleurs il est dénommé "Angst" !

 

ROCAMBOLE

 

Arghhhhh

Je regarde sur le net si je peux en trouver une par un moyen plus "rapide"

Sinon je te mandaterais pour aller m'en chercher une

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...
  • 2 weeks later...

SCHIZOPHRENIA est incontestablement le film que j'ai visionné le plus de fois. Tout y est : intensité, violence d'un réalisme impitoyable, intelligence dans la réalisation, immersion effroyable dans l'esprit d'un malade, interprétation monumentale,etc...

 

J'ai eu aussi la chance de le voir une fois au ciné à Paris, lors d'un festival. Phénoménal ! Et en plus, ça a scotché pas mal de spectateurs qui étaient visiblement blêmes à la fin de la projection

 

Pour ce qui est de la technique de la caméra attachée au comédien, elle a aussi été utilisée dans MEAN STREETS.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://www.amazon.de/exec/obidos/ASIN/B000BYNELM/303-3989005-3005869

 

S'il s'agit de ce CD, le morceau SURRENDER m'évoque bien le film de Kargl mais pour le reste.

FREEZE en tous cas, n'est pas dans le film, j'en suis certain. Par contre il apparait dans MANHUNTER de Michael Mann.

 

Sinon pour ce qui est du film, c'est evidemment une oeuvre puissante et singulière qui trouve sa pleine mesure sur un écran de cinéma. (la copie a Gerardmer était peut-être cut et VF, elle n'en demeurait pas moins de bonne tenue, ni trop scratch, ni trop clean, juste ce qu'il fallait) Un moment rare en tous cas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 5 months later...

merde..je suis le seul à pas avoir aimé et pourtant j'ai mis du temps à gauler la vhs. je me suis emmerdé comme jamais (là j'exagère ...j'ai vu pire). J'attends toujours le "choc" !!!

La copie de Cine FX a l'air différente (sur la VHS, il manque tout le début avec le générique: bonjour la version intégrale promise par la jaquette)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...