Aller au contenu

La guerre du Bronx - Joseph B. Vasquez - 1990


Messages recommandés

une serie b fauchée comme les blés mais tres tres violente ! j'ai jamais vu autant de coups de fusils a pompe dans la tete que dans ce film !!!

 

 

The realistically raw story of drug hustling, power, and passion on the streets of the South Bronx. A raw-nerved glimpse into the gang world.

 

 

coming soon at DPG's

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 year later...

Du courage ! il en faut énormément pour voir ce film. Non pas qu’il soit mauvais mais il faut réussir à faire abstraction de la vf, de la qualité de la vhs, enfin je veux dire du dvd/vhs qui est de très mauvaise facture. Mais bon l’intérêt était pour moi de découvrir ce premier film de Joseph B. Vasquez.

 

Ne cherchez pas les chicanos de la jaquette ils n’apparaissent pas dans le film. Bon rassurez vous y en a d’autre mais moins costaud et menaçant.

 

A vrai dire c’est cela qui est intéressant dans cette toute petite production qui sent bon la débrouille. Le film s’attache à décrire la vie (minable ?) de Tito et sa bande autour de leur quartier et surtout de la boite de striptease (enfin si vous vous attendez à de la foufoune faudra passer son chemin, une (vieille) paire de nichon, un string dans un cul gras et pis c’est tout).

 

Tito est un personnage humain. Rien d’imposant, rien de charismatique, juste un mec qui fait son business avec de la dope. Il fait vivre ses hommes et probablement de nombreuse famille. Au fond cela ne dérange pas grande monde même pas sa belle mère. Sa copine par contre aimerait une vie meilleure et moins dangereuse. Mais la vie de Tito et de son frère Tony a toujours été dure et violente. Abandonné leur acquis reviendrait à perdre leur identité.

 

A la vision de cette pellicule certains diront que ce n’est vraiment pas terrible et bien moi, d’un naturel optimiste, je dirai que ce n’est pas si mal que ça. Oui le faux sang, les impacts ne sont pas tiptop mais l'ensemble est réaliste et très vite on se prend à y croire. Car encore une fois le film ne pète pas plus que son cul. Il ne veut pas nous en mettre plein la gueule mais juste décrire comment des hommes en marge (sur)vivent en parallèle de nos sociétés.

 

Et cette approche réaliste pour ne pas dire naturaliste brisent tous les fantasme que l’ont peu avoir sur la vie de voyou.

 

Voilà sympa, rien d’exceptionnel malheureusement mais il y a un côté brut que j’aime assez.

 

ATTENTION SPOILER

Et la fin est très jolie, super symbolique….pour ceux qui auront la chance de le voir j’aurai aimé que Tito se foute carrément à poil comme pour une seconde naissance.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 months later...

C'est un Prism?

Si c'est un Prism j'achete pas à 3€, parce que faut les payer les frais de PORC sur internet, j prefere attendre de le trouver un jour quelque part, y a pas beaucoup de vendeur de Prism dans le 94.

Oui je suis rat bande de riches.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 11 years later...
×
×
  • Créer...