Jump to content

Indiana Jones and the Kingdom of the Crystal Skull


VIVE LES GNOUS
 Share

Recommended Posts

  • Replies 119
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • 1 month later...
  • 1 month later...

Revu aussi.

C'est quand même relativement moyen. J'ai l'impression que ça passe moins bien qu'en salle. C'est fou comme la première heure, passé l'intro, n'est pas intéressante. Les séquences s'enchainent très laborieusement. La relation père/fils ne fonctionne pas extraordinairement, leurs scènes sont trop mécaniques et poussives, trop appuyées pour être drôle.

Ca se rattrape un peu sur l'aventure dans la deuxième (encore heureux) J'aime bien les scènes avec Karen Allen.

Mais le pire, je crois, c'est quand même le score de Williams qui est vraiment pas terrible du tout et qui ne joue jamais son rôle de réhausseur. D'abord il recycle des thèmes des précédents à des endroits peu appropriés, et ça c'est assez nouveau chez lui un tel laisser aller, et les nouveaux thèmes sont vraiment très faibles. Ca me fait à peu de chose près l'impression que j'avais eu devant "The Lost World". Spielberg n'est pas vraiment dedans, et ça se sent.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...
  • 5 months later...
  • 2 years later...

Enfin vu hier soir et c'était bien.

Pas génial, juste bien. J'ai passé un bon moment, c'est déjà ça. C'est clair que c'est loin d'être le meilleur Indy. C'est même le moins bon, clairement. Trop de scènes too much (Shia laBeouf qui saute de liane en liane), trop de références too much (Indy avec Pancho Villa ?). Mais bon, ça se laisse suivre (malgré une musique horripilante), on est content de voir Indy retrouver son chapeau (le coup de l'ombre d'Indy sur la voiture, qui remet son chapeau, avec la musique originale... C'est sympa, ça donne le sourire).

Link to comment
Share on other sites

je sais pas si je l’ai déjà écrit mais c'est dommage qui le film n'ait pas gardé la ligne de l'espionnage et de la guerre froide. La scène dans le village test de la bombe atomique et l'interrogatoire par la cia ouvrait une magnifique voie. Au lieu de cela , le film recycle du déjà vu en beaucoup moins bien et les fx sont très gênants. Au moment d ela scène des insectes je me suis surpris à penser que la momie c'était pas si mal pour un indiana jones like! en tout cas mieux que ce indy 4.

Link to comment
Share on other sites

je sais pas si je l’ai déjà écrit mais c'est dommage qui le film n'ait pas gardé la ligne de l'espionnage et de la guerre froide. La scène dans le village test de la bombe atomique et l'interrogatoire par la cia ouvrait une magnifique voie. Au lieu de cela , le film recycle du déjà vu en beaucoup moins bien et les fx sont très gênants. Au moment d ela scène des insectes je me suis surpris à penser que la momie c'était pas si mal pour un indiana jones like! en tout cas mieux que ce indy 4.

 

La momie, c'est le top du Indy-like !

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Boaf, je ne m'attendais certes pas à une grosse bombe, mais merde quoi... Entre la photo à la "Blackaria" qui pique les yeux (mais putain, Spielberg a subit une greffe des yeux avant "Minority Report"? y en a marre d'avoir l'impression de regarder ses films à travers un aquarium), les personnages creux comme des ballons (le John Hurt... lapin compris qui c'est ce mec), le score moisi de John Williams, une poursuite en voiture dans une jungle plate comme un terrain de foot, des CGI pas franchement glorieux, des marmottes rigolotes, des scènes d'action douteuses (Tarzan....), et un final totalement WTF, le film n'a fait qu'enfoncer des clous bêtement dans ses propres pieds.

Reste heureusement quelques idées de mise en scène sympas (la poursuite est moche, mais contient quelques mouvements de caméra assez ouf), des cascades délirantes, des gags référentiels plaisant, Ford qui tient pas si mal la route... Ca pèse pas bien bien lourd au final...

Link to comment
Share on other sites

  • 5 years later...

Presque 10 ans après les faits (putain, 10 ans), séance de rattrapage pour Indy 4.

 

Au début, j'y ai cru, je dois dire. Je me suis même dit que l'épisode gagnait effectivement à être revu à froid et dans la continuité des trois premiers. Jusqu'au champignon atomique, le film n'est sincèrement pas si mal. Les jeux d'ombre avec le chapeau, l'entrepot mystérieux, la guigne légendaire d'Indy qui ne sait pas choisir ses amis...On y est !

 

Après, ça se gâte progressivement. L'ambiance années 50 est pourtant bien rendue (la paranoïa, l'atome, les méchants communistes...), Shia Leboeuf se débrouille pas si mal en blouson noir, la baston de bar est géniale...Indy et les aliens, ça se défend finalement, et cela nous vaut l'image d'Indiana Jones face à une soucoupe volante retro. Vision jouissive semblant sortir d'une couverture d'Amazing Stories. Si seulement tout le film avait été comme cela...

 

Le problème c'est que le film est moche, en fait, et paraît affreusement cheap. Les CGI, pas glorieuses "à l'époque", sont devenus abominables, les incrustations trop voyantes et tout semble pris à la légère. Je passe sur la scène digne du pire Pirate des Caraïbes où Jones Jr Jr fait de la liane comme Tarzan tout en se prenant des cactus dans les couilles, entouré de singes virtuels échappés de Jumanji...

 

Si encore Spielberg croyait en ce qu'il tournait, ça passerait. Mais il n'y a pas une scène qui touche ne serait-ce du doigt le fun et la virtuosité de, au hasard, la poursuite en wagonnet du Temple du Maudit (et ça c'était fait en dur, bordel !). Pourtant y'avait moyen : un combat d'épée sur des jeep amphibies, quelle idée géniale ! Et les fourmis rouges ! Pourquoi ne pas avoir fait plus crade que cela ? Même pas un plan sur un squelette...

 

Plutôt tolérant à la vision salle, Indy 4 sur petit écran a fini par m'affliger.

 

Je suis triste.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...

Revu récemment sur Netflix et pas si dur que vous. Je l'avais pas revu depuis le ciné, et, si le film n'est pas devenu un chef d’œuvre maudit, j'ai qd même passé un bon moment... C'est foutraque, bordélique, inégal, mais aussi généreux, fun, attachant. Il y a des défauts, plein, mais aussi un charme suranné qui fonctionne pas trop mal, un côté serial old school sorti ds la mauvaise époque qui fait que je peux pas détester le projet. Bancal, oui, faiblard vu la saga, certes, mais qd même sympathique et toujours plus réjouissant que 80% des blockbusters contemporains à mes yeux..

Link to comment
Share on other sites

 Share


×
×
  • Create New...