Aller au contenu

La liste de Schindler de Steven Spielberg (1994)


Messages recommandés

"La liste de Schindler"

 

 

 

 

Evocation des années de guerre d'Oskar Schindler, fils d'industriel d'origine autrichienne rentré a Cracovie en 1939 avec les troupes allemandes. Il va tout au long de la guerre protéger des juifs en les faisant travailler dans sa fabrique et en 1944 sauver huit cents hommes et trois cents femmes du camp d'extermination de Treblinka.

 

Source : Allociné.

 

Réalisation et interprétation excellente, scènes poignantes et très belle musique, voilà une oeuvre forte sur un sujet pourtant hautement casse gueule.

 

Spielberg s'en sort très bien.

 

 

PS : si vous n'avez pas aimé le film, c'est que vous êtes antisémite !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme quoi l'émotion et la frontière entre sincérité et "manipulation" est ténue, j'ai pas aimé la Vie est belle mais j'aime beaucoup celui-là

 

Sauf la fin, peut-être, qui en fait un peu trop (la visite du cimetière).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 6 years later...

Je ne l'avais jamais vu. 20 ans après donc, je me suis lancé. Et soyons francs, c'est une grosse douche froide en ce qui me concerne ! Je ne suis pas du tout rentré dans le film, je n'ai que très rarement été touché par tout cela, j'avais l'impression d'avoir déjà vu tout cela 100 fois et en beaucoup mieux. Et cerise sur le gâteau, le nazi joué par Ralph Fiennes que j'ai trouvé absolument ridicule d'un bout à l'autre. Je me demandais parfois si j'étais pas en train de mater un OSS 117 ou un gros bis italien tant le perso m'a paru grotesque, dans l'outrance perpétuelle et sans aucune profondeur. Même dans la structure du film, je ne sais pas, je trouve qu'on s'en fout un peu du parcours de Schindler. Il est là, fait son biz sans être trop méchant, puis à 30 minutes de la fin rachète tout le monde. J'ai trouvé ça lourdaud, à l'image du reste du film.... Après, ça reste techniquement très propre, avec une superbe photo, quelques scènes qui m'ont quand même touché, et des séquences qui fonctionnent ici ou là. Mais disons que vu la réput' maousse costaud du truc, je m'attendais quand même à un film d'un tout autre calibre... Voilà voilà...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai pensé comme toi DPG la 1ère fois que j'ai vu le film.

Puis j'ai redécouvert le film plus tard et sans savoir pourquoi je suis entré à fond dedans. Le film est illuminé par le personnage de Ben Kingsley, une sorte d'ange bienveillant dépassé par les évènements qui essaie malgré tout de sauver la vie à un maximum de familles au milieu de l'holocauste. Les 2 scènes qui m'ont le plus émues sont justement celle avec les faux certificats de travailleurs essentiels et celle de l'écriture de la liste.

J'ai toujours un peu de mal avec la fin et la remise de la bague où Liam Neeson un peu pathos à mon gout.

Faut que je regarde la rafle maintenant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 years later...

C'est con y a plus la vidéo pour savoir ce que c'était car j'ai revu le film ... alalalal et je ne m'en souviens pas ...

 

Bon sinon lourdaud comme film ? C'est étrange. Pour moi un film très important qui devrait être montrer à tous. Certaines scènes prennent au coeur. Un film d'utilité public ..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non, mais faut se remettre dans le contexte de l'epoque. Spielberg restait quand meme - a defaut - dans l'esprit du public le gentil entertainer de Indy, E.T et autre Hook. Il debarque avec un film de 3h en noir et blanc (hyper rare a l'epoque) sur un nazi perso principal. Ce fut une mega claque. Meme si nous, europeens, on trouve des trucs pathos, le reste du monde, pas si concerne par le sujet a surement besoin de ce "passage de creme" pour faire un peu passer le cote suicidaire de la prod (3h en noir et blanc sur un nazi donc).

Rappelons que les films "a theme" de l'epoque c'etait "le cercle des pouetes pouetes disparus" et autre.

C'est quand meme pas la meme prise de risque...

Pour info, le recent docu maousse de HBO sur spielberg (2h25!) est tres bien.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C’est surtout avec ce film qu'a commencé la polémique "On ne doit pas filmer la Shoah car ça la banalise" selon Lanzman qui s’est fait remettre à sa place par un rescapé des camps.

 

Le film est magnifique et même la scène finale avec l'anneau un peu cheesy passe très bien.

Je me souviens que cette année c'était la joie aux oscars entre ce film et Philadelphia

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...