Jump to content

Alien Vs. Predator - Paul W.S. Anderson (2004)


Steve

Recommended Posts

 

Je connaissais rien à la mythologie qui réunissait les deux créatures, et au moment de la sortie, j'avais même rien lu, car je m'en foutais pas mal pour tout dire. Mais bon je voulais quand même voir à quoi le film pouvait ressembler, car j'aime bien les deux sagas indépendantes.

 

J'ai eu du mal au début : introduction un peu 'rav, personnages chiants, et je me sentais un peu perdu. Puis une fois dans la pyramide, ben ça devient franchement pas mal. Ca fait très cheap, mais j'aime bien retrouver une ambiance un peu claustro qui fait la qualité des Aliens. Tous les humains inutiles sont vites éliminés, reste donc les combats entre Alien et Prédator, qui sont assez jouissifs, malgré les mouvements trop CG de l'Alien par moment. C'est plein d'idées complètement puériles, mais qu'est-ce que c'est fun et décomplexé. Enfin c'est le bonheur de voir la Reine Alien en full force.

 

Seul point craignos : le costume de la nana, z'auraient pu faire un effort. Se battre en survêt' en Antartique contre une reine Alien, c'est peut-être pousser le bouchon un peu loin.

 

Mon top Dubya Ess Anderson :

 

Alien Vs. Predator XX

Resident Evil XXX

Event Horizon X

Mortal Kombat XXX

Link to comment
Share on other sites

Daube daube daube daube daube. Caca. Berk.

 

Des face hugger en bullet time (et ni une, ni deux, mais trois fois !), un début chiantissime façon slasher débile, une baston à faire passer les supertars du catch pour des petits rats de l'opéra, rien à faire, ça passe pas

Link to comment
Share on other sites

Détésté a ça sortie.

 

Revu plus tard, conscient des ses défauts du films (en gros, tout le métrage sauf 2 ou 3 scènes).

 

Et j'ai finalement passé un bon moment grâce ......... aux 2 ou 3 scènes !

 

Enfin, ce film reste quand même une honte !

Link to comment
Share on other sites

Revu il n'y a pas logntemps et je peux vraiment pas...

 

Autant j'ai réussis à revoir resident evil et à l'apprécier autant là je n'y arrive pas et même si il se laisse suivre c'est quand même assez chiant, ça n'exploite presque pas le sujet ou alors juste dans une scène lors du flash back avec la bataille sur la pyramide qui en plus est pour moi pompé sur un passage de "the one", on remplace les aliens par les prisonniers et les prédator par Jet Li et hop c'est pareil.

 

On a juste une baston soft, des face hugger en bullet time, une amitié débile (franchement fallait oser ) et une reine qui se prend pour le t-rex de jurassik park

 

Dommage car les bestioles sont quand même visuellement très jolies c'est du gachis.

Link to comment
Share on other sites

Non, on est au moins trois .

 

je l'ai vu avec beaucoup d'appréhension aux regards des commentaires mauvais lus ça et là. Et bon, je l'ai plutot apprécié. pas un incunable, mais une oeuvre tout à fait honorable.

le picth de départ est bien vu, la photo vraiment très chouette sur grand écran. c'est un vrai film pour le cinéma, beaucoup de scènes se déroulent dans l'ombre, les semi-ténèbres : je pense qu'il n'a pas du etre simple à éclairer (un peu comme Relic, d'ailleurs, auquel l'atmosphère m'a un peu fait penser). L'édition pour petit ecran va etre délicate à transposer.

 

Le film manque de rythme dans la première demi-heure mais prend pleinement son essor. Les personnages...on s'en fiche complètement (mais en même temps, bon, ils ne sont qu'accessoires dans la narration-ça ne m'a pas dérangé plus que cela une fois le fait acquis).

 

SPOILERS

 

j'ai trouvé les SFX bien vus, mélange adroit de numérique et d'animatronique (je confirme : la reine a vraiment de la gueule). les combats entre les deux espèces demeurent dynamiques et le parallèle entre l'humain et le predator (look, démarche au finish) là aussi adroits. Le côté rappel du 1er (notamment pour la disposition de la chambre des sacrifices Vs la disposition de la salle de réveil) est un hommage habile...vraiment pas mal.

 

Le fait d'avoir trouvé une héroïne black, c'est inattendu et en faire une sorte de Diane Chassesresse, j'aime bien.

 

END SPOILERS

 

 

En clair, j'ai passé un bon moment dans une salle de cinéma. Le manque de gore, je m'en suis totalement tamponné. Il n'est pas franchement nécessaire ici. Le film se concentre sur l'action après avoir posé les bases et je n'en demandais pas plus. Anderson a rempli le cahier des charges de la Fox. D'ailleurs le film a marché partout où il sort, c'est que meme si certains sont déçus (par rapport à leurs attentes et non pas par rapport au film lui-même, je pense), c'est que le concept a tapé dans le mille du public.

 

En le revoyant ensuite en DVD, j'ai plus ou moins pensé la même chose, meme si l'impact est moindre sur un petit écran. Un produit manufacturé correspodnant à ce que la Fox voulait, pas du tout un produit pensé pour etre autre chose que ce dont il est destiné à être. De consommation courante. Mais il y a largement pire comme postulat de base.

Link to comment
Share on other sites

J'avais trouvé le film très mauvais au ciné mais en le revoyant le cul dans mon canapé à la maison c'est mieux passé.

 

Pas de quoi crier au génie, c'est juste un divertissement correctement troussé, plutôt joli à regarder et aux SFX réussis.

Les personnages sont archétypaux mais c'est le cas de 99% des films de ce genre alors bon.

 

Voilà, ça passe, même si dans la double "saga" je le mettrais en avant-dernière place, juste devant Alien 4.

Link to comment
Share on other sites

  • 9 months later...

Bon j'ai beau donner tout l'amour que j'ai pour les deux franchises, y aller avec les meilleurs intentions possibles, pret à pardonner certains trucs, mais c'est impossible, je peux pas, meme apres une seconde vision. Difficile de sauver beaucoup de choses dans le film, c'est reellement pas passionant à suivre, pas d'enjeux majeurs, rien.

Ils se sont sentis obligé de foutre une pseudo histoire pour justifier la rencontre entre les deux alors que dans les deux Predator y'avait pas d'histoire juste un E.T venu foutre la merde chez nous et ça passait nickel. Quoi, c'était pas dur de foutre deux bestiaux dans la rue qui se foutent sur la tronche, on s'en battait un peu les raisins de leurs Histoireset leur CV. Les combats sont meme pas marrants.

 

Meme le DVD pu des fesses, le seul truc à sauver est la fabuleuse interview de McFarlane.

Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...
  • 2 weeks later...
  • 1 year later...
×
×
  • Create New...