Jump to content

le fantôme de Milburn - John Irvin - 1981


tomtom

Recommended Posts

j'ai ça dans ma collec, mais je ne l'ai jamais vu....

 

qq l'a vu ? Un avis ? Un fantôme avec 1000 burnes, ca doit être costaud non ? arf ! Surtout avec Fred Astaire ! Il fait des claquettes pour faire fuir le fantôme ?

 

 

Link to comment
Share on other sites

Vu a sa sortie en salle (donc il y a un bout de temps) et pas revu depuis, bien que j'ai le DVD zone 1.

 

Un excellent film de malédiction fantomale planant sur un groupe de vieillards. Très old school, avec un casting de rêve quand même. Pour l'anecdote, le premier Mad Movies en couleur en kiosque avait en couverture la photo du fantôme. Car le fantome est cool. Moche en femme mais cool en machin décharné qui fait des apparitions de plus en plus flippantes (enfin ça c'est mon souvenir, niveau flippe faut que je le revoie).

 

Je conseille vivement aux amateurs d'horreur gothique à l'ancienne.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...

Vu hier soir...un peu mou du genou mais chouette casting (Alice Krige est envoûtante!),ambiance et les quelques apparitions du spectre revanchard font leur petit effet!

Moins beau que "Full Circle" of course mais pas mal du tout cette adaptation de Peter Straub!

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

C'est depuis la lecture des "80 Grands succes du Cinema Fantastique" par Pierre Tchernia que je voulais voir ce fantôme. La longue attente n'aura sans doute pas été bénéfique à l'appréciation de la chose dont la facture ultra-classique et le rythme qui traine la patte manquent inévitablement de piment. Le récit n'est pas désagréable pour autant et les maquillages de Dick Smith sont impressionnants (il s'agit là de l'atout majeur du film, aucun doute là-dessus), et il est assez poilant de voir cette vieille crapule de Fred Astaire balader sa carcasse rouillée et son regard torve dans un film d'épouvante. Étrangement, l'actrice principale, qui tient le rôle d'une femme fatale, ressemble à une vieille fille échappée d'un couvent et dégage une aura anti-érotique étonnamment radicale. Tellement radicale d'ailleurs que ça en devient presque flippant. Sans doute est-ce là que se situe la véritable dimension fantastique du film.

Une actrice qui était finalement plus excitante en Borg dans Star Trek

 

Link to comment
Share on other sites

Très beau visuellement, assez inquiétant , un peu chiant aussi. Au délà du casting rétro, c'est surtout Alice Kridge qui emporte la mise. Et je pense tout le contraire de Kero en ce qui concerne cet "anti-érotisme", ici je l'a trouve incroyablement séduisante et vénéneuse.

L'affiche française m'avait traumatisé quand j'étais chiard

 

Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...
  • 4 years later...

Fantôme de mes burnes oui.

J'ai lu le bouquin de Straub avant d'attaquer la copie HD de film. Grosse douche froide.

Je sais pas s'il est considéré comme son chef d'oeuvre (à moins qu'il ne s'agisse de Julia/Full Circle), mais ça m'a bien pété les couilles. C'est plutôt posé et flippant dans la première partie puis ça deglingue : trop de personnages, de sous-intrigues, de fantômes chelous (bordel de réincarnations, serviteurs fantômes capable de se transformer en animaux...), de personnages sans interêts...c'est bien simple, je ne comprenais plus rien du tout. Et même côté ambiance, bof bof. On sent quand même que King y a puisé son inspiration pour IT (une créature du passé revenant hanter un groupe d'amis), sauf que là c'est un putain de chef d'oeuvre.

 

Du coup, est ce qu'une adaptation pouvait sauver tout ça ?

Non

Le film dégage toutes les aspects les plus too much du roman (et dans un sens, tant mieux), mais mon dieu qu'est ce que c'est chiant visuellement ça se tient, mais entre ça et Le cercle infernal, à tout hasard, y'a pas photo...

La seule bonne chose (parce que les vieux croulants qui tirent la tronche osef), c'est Alice Krige (et les maquillages crado de Dick Smith).

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...