Jump to content

Tribute to : Another World & Flashback


Cyril
 Share

Recommended Posts

Another World

 

Another World (Out of this World) est un jeu vidéo d'action aventure développé par Éric Chahi en 1990. Son gameplay très diversifié utilisant des séquences cinématiques et mettant l'accent sur la réflexion pour la survie positionne le jeu comme un survival horror se déroulant sur une planète extra-terrestre.

 

 

Synopsis

 

Lester Chaykin, chercheur en physique des particules se rend à son bureau vers minuit une idée en tête. Alors qu'il lance son expérience sur un accélérateur de particules, la foudre s'abat sur le laboratoire et détraque l'appareillage. Le pauvre chercheur — et une partie du mobilier — est projeté dans une autre dimension... un autre monde.

 

Histoire du développement

 

Après avoir vu les vidéos du jeu Dragon's Lair, Éric Chahi eut l'inspiration d'utiliser des images vectorielles pour les séquences animées dans le but de réduire leur encombrement mémoire. Il voulait créer un jeu très interactif où le personnage principal aurait pour but premier le besoin de survivre dans un univers de science-fiction inspiré par Star Wars et par les bandes dessinées de Richard Corben. Muni de son idée et surtout de la cinématique d'introduction de Another World, il contacta plusieurs éditeurs mais aucun ne répondit favorablement à son projet, car les graphismes étaient trop déroutants pour l'époque. Il décida de finir seul le travail (courant pour l'époque) dans la maison de ses parents. Vers l'été 1990, ayant fini les 3/4 du travail, il décrocha un contrat d'édition avec Delphine Software. Jean-François Freitas ajouta les ambiances sonores, et le reste de la programmation et du graphisme fut fini pour les fêtes de noël.

 

Bien que Virgin n'ait pas voulu du projet à son origine, elle racheta un an après la sortie du jeu les droits pour plusieurs millions de francs français.

 

Aux États-Unis d'Amérique, le jeu est édité par Interplay sous le nom de Out of this World pour éviter la confusion avec un soap opera aussi nommé Another World, mais ironie de l'histoire, au même moment sortait une série télévisée de science-fiction nommée Out of this World.

 

Interplay conçut une suite nommé Heart of the Alien sur la console Sega Mega-CD qui sortit en 1994. Éric Chahi participa à sa réalisation et dirigea les grandes lignes du jeu mais à distance en utilisant fax et modem ce qui ne contribua pas au succès commercial du jeu vidéo.

 

Dates de sortie

 

* 1990 : Amiga, Atari

* 1991 : DOS, Macintosh, Megadrive, Super Nintendo (cette version contient un niveau supplémentaire)

* 2005 : Éric Chahi et le site Foxysofts ont co-développé une version gratuite du jeu pour Game Boy Advance, qui n'est jouable qu'avec un émulateur ou bien flashée avec une cartouche adéquate.

 

Gameplay

 

C'est un jeu d'action qui révolutionna le genre lors de sa sortie. S'inspirant de l'approche de Prince of Persia : créer des animations réalistes et fluides afin que le joueur s'immerge dans l'action et s'identifie davantage au personnage contrôlé ; il innove et enrichie cependant les concepts de gameplay de Prince of Persia en découpant le jeu en plusieurs scènes où le contrôle du joueur sur les actions du personnage et son environnement changent, rendant le jeu d'action et de plate-forme plus réaliste et moins répétitif qu'il ne l'était dans Prince of Persia ou dans l'ensemble des jeux du même genre.

 

En effet, les phases de jeu ne sont pas seulement constituées de course et de saut. Le joueur se trouvera par exemple enfermé dans une cage suspendue et devra se balancer pour se libérer (voir image ci-contre). Cette simple séquence coupe avec l'interactivité « pauvre » qui existait dans Prince of Persia et dans les autres jeux du genre. Couplé avec de nombreuses cinématiques, l'immersion du joueur est plus riche qu'il ne l'avait été auparavant dans un jeu vidéo.

 

Ce jeu au premier abord très difficile, peut se finir en moins d'une heure.

 

 

Flashback

 

Flashback: The Quest for Identity (littéralement Rétrospective : La quête de l'identité) est un jeu d'action/aventure réalisé par Delphine Software en 1992. À l'époque ce jeu était une référence des jeux d'action. Il est aujourd'hui un abandonware.

 

 

Présentation

 

Ce jeu de plate-forme s'inspire de la conception de Prince of Persia mais dans un monde futuriste. Il se rapproche toutefois plus de Another World pour sa scénarisation de l'action et la présence de scènes cinématiques. Ce n'est donc pas étonnant de constater que Delphine Software a également participé à la réalisation de ce projet.

 

Gameplay

 

Le joueur dirige un personnage dans une vue 2d de profil. Contrairement à des jeux de plate-forme comme Super Mario Bros les animations se veulent réalistes (à la manière de Prince of Persia) et la jouabilité s'en trouve marquée: il y a par exemple un temps de latence entre le moment où le bouton est pressé et où le saut est effectué. Le joueur peut sauter sur place et en avant, s'accroupir, faire une roulade en avant, utiliser des objets de son inventaire, sortir un pistolet (l'animation du personnage change alors, il se déplace prudemment), armer et se préparer à tirer, et tirer.

 

Il est possible d'aborder certaines situations de différentes manières. Ainsi, si le joueur est sur une plate-forme au dessus d'un garde, il peut:

 

* sortir son pistolet, descendre et le tuer immédiatement, profitant de l'effet de surprise, ou

* lancer un caillou trouvé plus tôt et placé dans l'inventaire, dont le bruit attirera le garde et le fera se découvrir, et le tuer à ce moment ou passer sans qu'il s'en rende compte.

 

Scénario

 

En 2142, le joueur incarne un chercheur Conrad B. Hart, qui découvre l'existence d'entités extra-terrestres infiltrées au sein de la population. Après s'être fait kidnappé par ces derniers qui effacent sa mémoire, il réussit à s'enfuir et à atterrir en catastrophe sur une lune de Saturne, Titan.

 

Le jeu commence à ce moment, où le joueur doit affronter les dangers de la jungle. Il fera tout pour déjouer ce complot planétaire.

 

Équipe de développement

 

* Programmeurs : Benoist Aron, Philippe Chastel, Paul Cuisset, Frédéric Savoir

* Graphistes : Patrick Daher, Thierry Levastre, Denis Mercier, Thierry Perreau, Christian Robert, Fabrice Visserot

* Hardware Engineer : Thierry Gaerthner

* Scenario : Paul Cuisset

* Level Design' : Paul Cuisset, Patrick Daher, Denis Mercier, Frédéric Savoir, Fabrice Visserot

* Musique : Jean Baudlot, Raphaël Gesqua, Fabrice Visserot

* Effets sonores : Benoist Aron, Philippe Chastel, Paul Cuisset, Fabrice Visserot

* Acteurs : Benoist Aron, Patrick Daher, Thierry Levastre, Denis Mercier, Thierry Perreau, Christian Robert, Fabrice Visserot

* Réalisateurs vidéo : Patrick Daher, Thierry Perreau, Fabrice Visserot

* Co-réalisateur vidéo : Thierry Levastre, Denis Mercier, Christian Robert

* Effets vidéo : Paul Cuisset, Thierry Perreau, Fabrice Visserot

* Testeurs : Phil Bradley, Patricia Cuisset, Simon Hadlington, Daniel Llewellyn, Jean-Pierre Luck, Martin Smith, Jason Sheldon

* Réalisation : Paul Cuisset

 

À noter

 

* Les versions Mega CD et 3DO, sorties plus tard, contiennent en plus du jeu original des scènes cinématiques en 3D, rares à l'époque.

* Flashback est l'un des précurseurs de l'utilisation du motion capture, ce qui a contribué à sa popularité.

* Ce jeu a connu une suite en 1995, Fade to Black, qui ne rencontra pas autant de succès que son prédécesseur.

* On peut remarquer que les deux titres, en plus d'avoir une forte consonance, sont des noms de techniques cinématographiques.

 

 

Source des textes: Wikipedia

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Flashback_%28jeu_vid%C3%A9o%29

http://fr.wikipedia.org/wiki/Another_World

 

 

 

Pour ma part deux pilier de ma culture vidéo ludique, des jeux qui on su m'émerveiller et me captiver comme jamais, je sais pas si ça as pus influencer ma vie telle qu'elle est actuellement mais force est de constater que ces deux merveilles restent gravé dans ma mémoire comme on pus le faire certain film ou certaine musique.

 

Le jeu vidéo est un art, ces deux jeux en sont des oeuvre maîtresse.

Link to comment
Share on other sites

Ce sont des jeux qui représentent des dates dans le monde vidéoludique.

 

Another World dans mes souvenirs était le premier jeu avec "cinématique" que je voyais.

En tout cas je me rappelle que les deux jeux étaient trèèèès durs, surtout pour une brêle comme moi.

En même temps ça compensait la durée de vie très courte, surtout du premier.

Link to comment
Share on other sites

Me souviens de la découverte des premières images de Another World dans un envoyé spécial sur France 2, émission qui avait consacrée un sujet sur les jeux vidéo.

Le lendemain au collège c'était le grand sujet de discutions car tout le monde se demandait quelle était ce jeux révolutionnaire, sur quel machine il pouvais tourner etc ...

 

Un des piliers de mon Amiga 500

Link to comment
Share on other sites

arf, le jeux qui m'avait le plus impressionné sur Atari ST mais que c'était dur, je sais même plus si j'avais dépassé le 1er niveau.... je me souviens trop bien de ce passage, flallait s'accrocher à la liane et avec l'élan repartir dans l'autre sens au dessus de la bestiole qui recommençait à te courser, tout en évitant les grosses sangsues qui trainaient par terre....l'animation était terrible!

Link to comment
Share on other sites

Fade to black , c'était pas la suite de flashback?

J'ai joué à l'un des deux et je n'ai pas dépassé le stade où l'on remplit des missions pour gagner de l'argent.

Mon plus beau souvenir sur amiga 500 ça reste Indiana jones et la derniere croisade "the graphic adventure"

Link to comment
Share on other sites

je me souviens trop bien de ce passage, flallait s'accrocher à la liane et avec l'élan repartir dans l'autre sens au dessus de la bestiole qui recommençait à te courser, tout en évitant les grosses sangsues qui trainaient par terre....l'animation était terrible!

 

De toute façon il était impossible d'anticiper quoi que ce soit avec ce jeu.

La seule façon d'avancer c'était de se faire buter, de repérer pourquoi, et d'essayer de l'éviter la fois suivante. Et tu recommançais le truc à chaque tableau.

 

Ca me fait d'ailleurs penser à Rick Dangerous qui était un peu pareil. "Donc la y'avait des piques à gauche, la prochaine fois quand je tombe je me dirige vers la droite !".

Un grand classique !

Link to comment
Share on other sites

Ca me fait d'ailleurs penser à Rick Dangerous qui était un peu pareil. "Donc la y'avait des piques à gauche, la prochaine fois quand je tombe je me dirige vers la droite !".

 

c'est vrai mais au moins Rick Dangerous je l'avais fini (ultra culte ce jeux à l'époque, pourtant je suis sûr que je le trouverais tout naze aujourd'hui...) Another World me fait plutot penser aux Dragon's Lair ou Space Ace ou tu devais faire telle action à tel moment à la seconde près...ça casse un peu le plaisir de jouer, dommage.

Link to comment
Share on other sites

Another World me fait plutot penser aux Dragon's Lair ou Space Ace ou tu devais faire telle action à tel moment à la seconde près...ça casse un peu le plaisir de jouer, dommage.

 

Relis l'Histoire du développement que j'ai recopié plus haut concernant Another World.

 

Fade 2 Black est bien la suite (en 3D) de Flashback, d'abord sortis sur pc puis sur Psx dans une version amélioré, le jeux était loin loin d'être convaincant, de plus certain passage était bâclé (le pilotage de la navette) et le jeux ou tu gagne de l'argent Célia c'est Flashback (la partie petit boulot et une merveille)

 

Pour ceux qui on vu la fin d'Another World (j'en fais partis ) ça reste un grand moment (superbe cinématique et music qui donne des frissons)

Link to comment
Share on other sites

Si tu es coincé demande moi, je me souviens d'a peut prés tout.

Par contre quand tu sera dans l'arène avec le vaisseau je ne pourrais pas te dire ce qu'il faut faire, j'ai toujours procédé au pif (de toute façon c'est la dernière épreuve avant la fin)

 

Putain quel jeu !!!!!

Link to comment
Share on other sites

Il peut aussi les trouver sur des sites d'émulation de console, genre Mondemul.net, un site bien complet au niveau des jeux qui apparement s'est mis aussi à l'émulation PSX.

 

Je n'ai joué à Another World que récemment grace à l'emulation, il m'avait echappé à l'époque parce que je n'étais pas équipé d'une console ou d'un ordi qui le faisait tourner.

Par contre je savais que le jeu était une tuerie vu que j'achetais des mag genre Generation 4 ou Joystick alors que j'étais pas équipé.

 

Flashback m'a marqué à vie, les animations, le gameplay, le scenario, la musique, les sons ont crée une ambiance que j'oublierais jamais. J'y ai rejoué aussi il y a pas longtemps et ça n'a pas pris une ride.

 

Alors j'attendais l'arlesienne Heart of Darkness puis quand il est arrivé sur PSX j'ai été déçu à mort, trop court, trop rien quoi. Alors qu'il y avait des jeux excellent du meme genre, Oddworld, Fear Effect...

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Apparemment les meilleures versions (meilleures couleurs, meilleurs sons etc. ... en plus des cinématiques refaites) seraient les versions MegaCD et 3DO. Il y aurait même une version Deluxe sortie sur PC.

 

Quelques infos anyone ?

 

SInon il se pourrait que je vous en donne un peu plus ce soir

 

EDIT :

On m'a passé hier soir la version CD sortie pour PC en 95.

Jeu identique sauf les cinématiques.

 

Tourne nickel sur XP (j'ai utilisé VDM Sound). Les cinématiques sont plutôt saccadées. Je pense que j'ai encore des choses à faire car il manque quelques bruitages (tirs de pistolet). La manette est prise en compte sans problème.

 

vala

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...