Jump to content

Cannibalis - Umberto Lenzi (1973)


Léo
 Share

Recommended Posts

cannibalis.jpg

 

que ce soit bien clair, Cannibalis a toujours été vendu comme un enième splatter rital insoutenable alors qu'il ne s'agit que d'un petit film d'aventure. si ce n'est qu'il fut le 1er film de cannibales à contenir quelques rituels barbares et de scènes snuff sur les animaux. si l'on excepte les quelques arrachages de langues beaucoup trop softs, ce Cannibalis pourrait presque etre classé tous public ! pourtant il fait parti des mes films de cannibales preferés. on y retrouve Yvan Rassimov en grande forme et surtout Me Me Lai, plus sublime que jamais ! nue pendant quasiment 1 heure, dans des scènes érotiques très softs mais très belle. les personnages sont plutot attachants, la photo et les décors naturels sont agréables et on ne s'ennuie pas une seconde. un excellent petit film d'aventure donc, loin des sympathiques zèderies gore et racoleuses de Lenzi. il faut avouer que ça fait du bien un film aussi mignon et naif, ça change des kilos de barbaques de CH ou CF ! je rajouterai meme qu'il est 100 fois meilleur que La Montagne Du Dieu Cannibale qui s'inscrit plus ou moins dans le meme registre du film d'aventure vendu comme un splatter ultra controversé !

 

sinon, le dvd Néo rend plutot bien hommage à la photo du film en nous gratifiant d'une assez belle copie...

Link to comment
Share on other sites

  • 13 years later...
  • 6 months later...

10 ans avant Kickboxer et 30 ans avant youtube, le père Lenzi nous filme un combat de boxe thaï pas piqué des vers.

Cet aspect documentaire, inhérent au genre et aujourd'hui suranné, est peut être l'un des rares voire unique intérêt du film, qui est quand même bien mauvais : indigènes bien peignés, cannibales passés au cirage, bluette sauvage assez niaise...le côté précurseur empêche visiblement les excès que connaîtront le registre (Lenzi montera lui même les potards dans Cannibal Ferox)....4 ans après la Nuit des Morts Vivants et 2 ans avant Massacre à la Tronçonneuse, on a peine à croire que le film a été interdit aux mineurs.

 

Un film bien triste et ennuyeux, malgré Me Me L'ai à poil. Je préfère La montagne du dieu Cannibale, qui a le mérite d'enculer un cochon.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...