Jump to content

Les rivières pourpres II - Olivier Dahan, 2004


Kerozene
 Share

Recommended Posts

Wouah la vache !

Grosse poilade que voila, ces RIVIERES POURPRES II!

Le film porte les stygmates bessoniens, puisque fat Luc est en poste à l'écriture. Du coup il recycle ses potos yamakazis pour se glisser dans la défroque de curés voltigeurs amateurs de kickfighting et de trampoline et livre ainsi des moments de pure anthologie invraissemblable où Benoit Magimal se fritte la face tel un Chuck Norris. Le plus fou c'est qu'il est convaincant. Autre moment de grande inspiration, une tourelle armée de mitrailleuses surgit du sol au milieu d'un bois pour transformer la caisse de Jean Réno en passoire. Surprenant, on touche quasiment au surréalisme science-fictionnel ! Côté dialogue, on est gâté, surtout lors de cette scène où le clône de Jésus se fait renverser par une voiture et à qui le flic dit: "Hé Jésus, faut rester dans les clous." Mortel

 

Pour faire bref: non, ce n'est pas un très bon film car c'est tout de même passablement con, mais c'est plutôt bien emballé et fortement dynamique. Dahan soigne sa mise en scène, les acteurs sont pas mal du tout (sauf l'experte en religion) et Christopher Lee y parle très bien le français.

Link to comment
Share on other sites

Le calvaire pour moi ce truc. C'est filmé joliment, mais alors qu'est-ce que c'est con et chiant. Je le reverrais surement un jour au second degré, car la première fois j'avoue que le coup de la potion magique et Lee qui meurt comme une merde, plus la Marie INSUPPORTABLE, j'ai plutôt eu envie de pleurer.

 

"MAIS C'EST QUOI S'DELIRE ??"

Link to comment
Share on other sites

Le film est lui même n'est pas spécialement horrible. C'est une grosse mogolerie qui peut faire sourire.

 

Cependant, la désagréable impréssion que le réalisateur se fout tout le temps de notre gueule laisse un gout amère dans la bouche.

 

Dahan avait tout pour faire une bonne petite série B bien couillue et il bousille tout en se foutant royalement de son sujet (qu'il survole à peine) en balançant des caméos ultra naze (Putain Johnny Halliday, fallait oser ! ) et de scènes de merde (La course poursuite et la scène du supermarché, non, là c'est vraiment pas possible !).

 

Reste quelques effets gores sympas, un Christopher Lee imperial malgré ses 30 secondes de présence à l'écran et ses 3 lignes de texte et Maginel qui ne s'en sort pas trop mal.

 

 

Regardable, mais tout de même profondément haissable.

Link to comment
Share on other sites

Le scénario est nul à chier de briques.

Les dialogues sont nuls à se pisser dessus.

Les acteurs sont nuls à pleurer.

C'est réalisé hype-hystéro.

Mais que reste-t-il ? Les tentatives de se la jouer Argento ? Aie !

 

Putain, mais c'est tellement ridicule que c'en est presque drôle. Quand le coté mode sera passé on aura un splendide nanar, un truc à regarder bourré entre potes, histoire de se dire que dans ce temps là aussi on claquait du blé dans de grosses merdes.

 

Ah si, y'a quelques beaux décors.

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

Putain, mais c'est tellement ridicule que c'en est presque drôle. Quand le coté mode sera passé on aura un splendide nanar, un truc à regarder bourré entre potes, histoire de se dire que dans ce temps là aussi on claquait du blé dans de grosses merdes.

 

Tu es un peu a coté de la plaque Riton

Ce film a tout de suite eu un rang de nanar, faut pas prendre les amateurs de film récent (dans les yeux de riton c'est tout les films fait après les années 70 ) pour des idiots incapables de reconnaître une merde quand ils en voient une.

Link to comment
Share on other sites

Ben pour l'instant c'est trop à la mode pour être ringue. C'est comme les portables en pleine rue.

 

Ou pire l'électricité à domicile !!

On se chauffe à la bougie et on se raconte des histoires pour passer le temps !!!

Vive le monde moderne

Link to comment
Share on other sites

n'empêche que le film est moyen, c'est vrai, mais y a une super poursuite pédestre !!!! elle est super nerveuse, vachement bien montée et cadrée..

 

C'est super difficile de rendre intéressant et prenant une course qui ne soit que à pied.... celle qui ouvre LA N UIT DES JUGES et super bien filmée également...

Link to comment
Share on other sites

C'est super difficile de rendre intéressant et prenant une course qui ne soit que à pied.... celle qui ouvre LA N UIT DES JUGES et super bien filmée également...

 

Y en a une super bien filmé dans le premier Rivière Pourpre.

Mais surtout la mythique scène de course (puis de vélo) dans Running Out of Time (le 1 ou 2 je sais plus)

Link to comment
Share on other sites

Bien filmé ? Soigné sa mise en scène ?

 

Je suis tombé sur une séquence, celle où ils dévalent un escalier et où la bagnole explose, mais bordel c'est tellement mal filmé (caméra qui tremble "je filme de l'action-style, cadres en dépit du bon sens, aucune dynamique d'ensemble, raccords foireux) que même Steven en voudrait pas pour l'Affaire Van Aken 3

 

Même pas voulu voir la suite

Link to comment
Share on other sites

Bien filmé ? Soigné sa mise en scène ?

 

Je suis tombé sur une séquence, celle où ils dévalent un escalier et où la bagnole explose, mais bordel c'est tellement mal filmé (caméra qui tremble "je filme de l'action-style, cadres en dépit du bon sens, aucune dynamique d'ensemble, raccords foireux) que même Steven en voudrait pas pour l'Affaire Van Aken 3

 

Même pas voulu voir la suite

 

je en suis pas d'accord. la poursuite à pied est super dynamique... la cam est rarement statique, ne tremble pas (j'ai pas vu qu'elle tremblait en dépit du bon sens moi) et le montage suit le rythme....

 

 

la course est super ! ...

 

le reste...

Link to comment
Share on other sites

On peut difficilement repprocher au film d'avoir une caméra qui file dans tous les sens façon GLADIATOR, comme il a été dit, cette scène de poursuite, hormis le fait qu'elle fasse très Bioman (m'enfin c'est ce qui est drôle) est proprement haletante. Les gunfights sont bien torchés aussi...

Link to comment
Share on other sites

je en suis pas d'accord. la poursuite à pied est super dynamique... la cam est rarement statique, ne tremble pas (j'ai pas vu qu'elle tremblait en dépit du bon sens moi) et le montage suit le rythme....

 

Je parle où de la poursuite à pieds là ?

 

Je sais pas où se situe la scène, ça dure 2 minutes, ils descendent un escalier en courant, Magimel plaque Reno et la bagnole explose. J'ai pas vu le contexte, mais ces 2 minutes étaient nazes, c'est tout

Link to comment
Share on other sites

C'est un peu n'importe quoi ce film. Je sauverai la baston sur fond d'Iggy Pop, le reste est un magma incompréhensible. Mal filmé, mal écrit, mention spéciale à Jean Reno qui semble avoir gagné un concours d'insomnie. Je n'avais pas vue des cernes pareilles depuis le rendu de mon mémoire de fin d'étude.

 

Qu'est ce que Christopher Lee est allez faire là dedans...

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

Devant tant de commentaires élogieux (merci en particulier à Riton ), je n'ai eu qu'une envie aprés 2 ans c'est de le voir...

Au bout de 10 minutes, je n'ai pas pu décrocher

Déjà Riaboukine, j'apprécie son jeu tout en finesse (le nouveau Depardieu c'est lui), Magimel qui en fait des tonnes reste pourtant transparent, certains plans sont abominables (les plans de ciel multicolores sortis de flash gordon ou encore la scène de l'appart et ses éclairages mystico-clippesques).

Sinon le recyclage de tout l'attirail chrétino-chrétien, les prêtres similo extra-terrestres dopés, les bastons et même le titre du film Les rivières pourpres 2 (pourquoi ce titre d'ailleurs ?), j'adore.

J'allais dire Dahan, je vais regarder de plus prés ce que tu as fait d'autres...mais je vois la mome Piaf

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...