Jump to content

Trop de sexe pour le FBI


Cyril
 Share

Recommended Posts

Fait relativement rare, la chaîne CBS et une centaine de stations affiliées sont sous la menace d’une amende historique de 3,6 millions de dollars (oui, oui, vous avez bien lu). La FCC (Federal Communications Commission, l’équivalent américain de notre CSA national) estime en effet qu’un épisode de la série à succès FBI : Portés disparus, qui cartonne chaque dimanche soir sur France 2 (cf. news), contenait des images indécentes. Les faits ne sont pas récents, et l’histoire un peu compliquée.

 

« Our sons and daughters » (Ces chers enfants), l’épisode incriminé, est le sixième de la deuxième saison, et contient une scène de sexe, d’orgie pour être plus spécifique, entre adolescents. Sa première diffusion sur CBS remonte au 6 novembre 2003 et il avait déjà choqué à l’époque par son contenu. Il n’y avait alors pas eu d’amende officielle, car le groupe Viacom, maison mère de CBS au moment des faits, avait signé un chèque de trois millions et demi de dollars pour régler à l’amiable diverses complaintes, dont celle concernant FBI : Portés disparus.

 

L’épisode a cependant été rediffusé (récidive, le dossier s’aggrave !) le 31 décembre 2004 (une riche idée pour une nuit de Saint-Sylvestre), et c’est pour cette occasion que la FCC a décidé de sévir. Une question se pose alors : Pourquoi verbaliser maintenant et pas à l’époque ?

 

Un des éléments de réponse serait l’horaire précis de diffusion. En effet, compte tenu du décalage horaire entre la Côte Est et la Côte Ouest des États-Unis, des stations ont passé le programme avant 22h, heures locales, s’attirant ainsi les foudres des autorités. CBS pensait avoir cependant pris les devants en catégorisant l’épisode TV-14 (qui pourrait être l’équivalent de notre « – 12 » en France), et en l’introduisant par un avertissement aux parents, les invitant à exercer un contrôle supplémentaire vis-à-vis de leurs chères têtes blondes. Cela n’a de toute évidence pas été suffisant.

 

La FCC estime de plus que la fameuse scène d'orgie décrivait de « longues et explicites scènes d’activité sexuelle, ainsi que d‘apparents rapports » allant « bien au-delà des besoins de l’histoire ».

 

Bien évidemment, les associations activistes anti-indécences, la PTC en tête (Parents Television Council, branche dure des excités de la calotte voulant faire interdire tout un tas de programmes aux États-Unis, dont une des cibles de prédilections ces trois dernières années a été, et est toujours, Nip / Tuck (on se demande bien pourquoi d’ailleurs), et qui émet chaque année un Top10 / Worst 10 absolument hilarant des programmes les plus recommandables et indécents), font leur gorges chaudes de cette amende et sont prêtes à envoyer les coupables à l’échafaud.

 

Cette sanction de la FCC envers FBI : Portés disparus vient en même temps que la confirmation de l’amende de 3,5 millions de dollars pour indécence à cause du fameux « dysfonctionnement vestimentaire » de Janet Jackson durant le Super Bowl 2004. La FCC en a aussi profité pour sanctionner d’autres programmes sur d’autres chaînes. Cela va des simples termes « shit » et « fuck », que la FCC considère comme indécents quel que soit le contexte, à des gens trop dévêtus au goût des censeurs et se livrant à quelques ébats bien anodins autour d’une piscine. La FCC a estimé à cet égard une scène de l’émission de télé-réalité The Simple Life, avec Nicole Ritchie et Paris Hlton, bien trop explicite malgré la pixellisation des images, et verbalisé à hauteur de 27 500 dollars.

 

CBS ne s’est déclaré guère enchantée, tant par l’amende envers FBI : Portés disparus qu’envers celle du Super Bowl. Le network a donc déclaré son intention d’utiliser tous les recours à sa disposition afin de faire valoir ses droits, arguant notamment du fait que des millions de téléspectateurs accordaient leur confiance à la série chaque semaine (en 2004/2005, la série était 8ème au classement annuel des shows TV les plus regardés avec une moyenne de 18,9 millions de téléspectateurs).

 

On leur souhaite bon courage.

 

Et en France, à quand les amendes pour les émissions en prime sur les grandes chaînes qui nuisent gravement à la santé mentale des téléspectateurs ?

 

Source: Ecran Large

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
Today, the FCC notified broadcasters that fines for “indecent” material would be increased up to ten times.

 

Previously, the maximum fine for “indecency” was $32,500 per occurrence. That fine can now be as high as $325,000. This fine does not apply to cable or satellite broadcasters. Alarmingly, the measure does not specify what “indecency” actually is.

 

From AP:

"This is a victory for children and families," said Senate sponsor Sen. Sam Brownback, R-Kan. The higher fines were needed, he said, "in a world saturated with violent and explicit media."

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Comme prévu, le président Bush a signé jeudi la loi qui permet d'accroitre par dix fois le montant des amendes distribuées aux chaînes de télés US si elles enfreignent les règles de décence de la FCC. A la cérémonie de signature, Bush a fait remarquer que "les chaînes de télé et l'industrie electronique doivent jouer un rôle essentiel dans la protection de nos enfants contre les programmes obscenes et indécents". Avec la nouvelle loi, l'amende maximum est fixée à $325,000 par violation. Par conséquent, le réseau CBS qui avait été condamné à $3,250,000 pour avoir diffusé une scène choquante de "FBI : Portés Disparus" aurait du payer $32,500,000 sous la nouvelle réglementation - soit à peu à quoi revient la production d'une saison de la série.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...