Jump to content

Marebito - Takashi Shimizu - 2004


Basculo Cui Cui
 Share

Recommended Posts

Je n'aime pas THE GRUDGE et je dois dire que MAREBITO est encore pire !

C'est insupportablement chiant alors que le concept de base est on ne peut plus alléchant. Du gros gâchis, y a pas à dire. Ca me fait même mal au coeur de voir Tsukamoto se fourvoyer dans pareille entreprise

Link to comment
Share on other sites

[FebioFest 2006]

 

Bon, et bien j'ai decouvert ca ce matin, et ma foi j'ai trouve ca interessant quand meme.

 

J'avais aime les Ju-On (pas vu le remake, mais peu importe), et il est facile de comprendre ce qui a pu attirer Shimizu dans ce film legerement experimental sur la peur et les images. Autant dans Ju-On, il s'y interessait de maniere formelle (les scenes fantomesques etaient toujours recherchees, variees, travaillees), autant la c'est plus theorique, et donc un peu chiant si on part sur l'idee qu'on va voir un film d'horreur. Y'a des idees et des images interessantes quand meme dans ce "Marebito" qui font que je ne me suis jamais ennuye, personnellement. Tout depend si on est receptif au cote un peu branchouille du film de Shimizu, qui pose plus une reflexion sur la peur dans la societe contemporaine (legendes urbaines, cote voyeuriste, etc...) et les alibis qu'elle cree pour repousser les limites de la morale. Une plutot bonne surprise en ce qui me concerne, etant donne l'unaminite negative que j'avais percu ici et la.

Link to comment
Share on other sites

  • 5 years later...

je viens de le terminer et je sais pas trop quoi en penser...

 

je ne pensais pas voir de "genre" de film, car ce n'est pas du tout un film d'horreur (mais alors de l'horreur sociale) et encore moins d'épouvante (même si certaines séquences au début laissent présager un climat angoissant).

 

Finalement j'ai beaucoup pensé à Peeping tom de Powell et cela m'a donné envie de ressortir la revue Simulacre ayant pour thématique "filmer la peur".

 

Bref je voulais du frisson et j'ai eu de la réflexion... et malgré la fatigue je ne me suis pas endormi... de la à le revoir j'ai comme un doute.

 

mon premier shimizu me laisse perplexe

Link to comment
Share on other sites

mon premier shimizu me laisse perplexe

 

Pas vu tous ses films, mais j'avais vraiment bien aimé les 4 premiers Ju-On (les japonais donc) en tant que corpus cohérent, mais visiblement, il y a peu d'amateurs.

 

En revanche, je te conseille sans retenue son Réincarnation, ambiant et efficace.

Bill Murray en parle bien ici : viewtopic.php?f=36&t=9173&p=131372&hilit=rinne#p131372

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...