Jump to content

Tintin et les oranges bleues de Philippe Condroyer (1964)


Dragonball
 Share

Recommended Posts

"Tintin et les oranges bleues"

 

 

 

 

Tintin, le capitaine Haddock et Milou partent a la recherche d'une orange bleue envoyee par un savant au professeur Tournesol et qui a mysterieusement disparu une nuit a Moulinsart.

 

Source : Allociné.

 

 

Difficile de juger un tel film, seconde adaptation live, 2 ans après "Tintin et le mystère de la toison d'or", d'une des bandes déssinée les plus populaire du monde et véritabkle objet de culte dans de nombreux pays dont évidement la france et la Belgique.

 

Autant le résultat peut laisser légérement perplexe (le jeu outrancier des acteurs, l'aspect ultra kitch du film, etc, etc ....) autant, à vrai dire, on ne peut nier qu'il aurait été difficile de faire autrement, la plupart des personnages de Tintin n'étant pas des models de sobriété.

 

On peut cependant faire un gros reproche au film, son scénario, très basique, s'essouffle au bout d'une demi heure. Après, il ne se passe plus grand chose à l'écran et le film ne redémarre que vers la fin.

 

On a même le droit à un combat entre Tintin et un des méchants qu'on croirait tout droit sortie d'un match de catch !

 

Le casting est très sympa et je serais curieux de savoir ce qu'est devenu Jean-Pierre Talbot, incarnation live de Tintin, et uniquement de Titin, puiqu'il n'a tourné dans aucun autre film.

 

 

Une curiosité à découvrir.

Link to comment
Share on other sites

Ce n’est pas très bis !

Faut apprendre à savoir ou poster dragon

Ah moi je trouve qu'au contraire, c'est très bis !

 

Enfin, dans le sens de "décalé", en marje de la production classique.

 

Evidement, y a pas de morts vivants dans le films ni de mecs tout droit sorties de Mad Max 2 !

Link to comment
Share on other sites

Le casting est très sympa et je serais curieux de savoir ce qu'est devenu Jean-Pierre Talbot, incarnation live de Tintin

Je cite Christophe Lemaire dans le dernier Brazil qui parle justement de Tintin et le mystère de la toison d'or :

"Selon divers sites Internet, Jean-Pierre Talbot accepte volontiers de parler de cette expérience dans divers festivals et conventions. On l'aurait ainsi aperçu entre le 7 et le 9 octobre 2005 aux "Rencontres Tintinophiles de Chabeuil".

 

Et sinon, comme on peut le lire dans le lien posté par Jerry Lewis, il est directeur d'école.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...