Jump to content

Prince of darkness - John Carpenter (1987)


Creepers
 Share

Recommended Posts

 

Une église espagnole d'un quartier de Los Angeles est le cadre d'événements inexpliqués. Deux hommes, un prêtre et un scientifique vont devoir unir leurs forces pour comprendre l'origine de ces événements mystérieux et contrecarrer les plans d'un « anti-Dieu » prêt à régner sur l'humanité.

 

Enfin vu aujourd'hui l'un des Carpenter qui me manquait et c'est du très très bon que nous avont là d'ailleurs il va juste après "the thing" qui est pour moi son meilleur (voir l'un des meilleus film que j'ai vu...).

 

Big John installe une ambiance assez malsaine dans son film et le tout est vraiment oppressant la tension ne redescend jamais et d'ailleurs la musique participe beaucoup à la tension du film elle est vraiment réussie.

 

Un grand Carpenter, un excellent film d'horreur !

Link to comment
Share on other sites

Carrement l'un de mes Carpenter preferes (s'il n'y avait pas "The Thing" et "L'antre de la folie" ).

Des sequences reellement flippantes (le reve, le miroir, ...) et inoubliables. Et une putain de fin !!

Titanesque !!

Pareil.

 

Un must qui démontre avec brio tout le génie de Carpenter pour créer des ambiances uniques avec 3 bouts de ficelles.

Link to comment
Share on other sites

du très bon Carpenter qui a tout de meme pris un petit coup de vieux...un scénar original, une ambiance lourde et pesante, des possedés plutot flippant sans oublier la présence de Pleasance et d'Alice Cooper ! par contre il faut le regarder dans de bonnes conditions pour l'apprécier à sa juste valeur: dans une copie nickel et surtout pas en vf.

Link to comment
Share on other sites

A ranger aux cotés d'Halloween et The Thing dans la catégorie chef-d'oeuvres de Carpenter, avec pour les trois l'instauration d'une terreur pure, viscérale et passionnante dans des espaces réduits ou un quotidien.

Un de mes films préférés.

Link to comment
Share on other sites

Ce film dantesque (on en est vraiment très proche) est simplement le meilleur film de Carpenter avec Halloween et Prince of Darkness.

 

C'est le film de Carpenter que je revois le plus facilement et avec toujours le même plaisir.

 

J'adore surtoût le milieu du film où il dérape bien dans le surnaturel.

 

Et les scènes du cycliste (Carpenter lui même sauf erreur de ma part) me donnent encore des frissons des années après l'avoir vu en salles!

Link to comment
Share on other sites

pour moi, même si je trouve Prince of Darkness très bon, le must de Carpenter reste et restera toujours THE THING, fabuleux sur tous les points, et malgré ses presque 25 ans d'âge, il n'a pas pris une ride (contrairement à Prince of Darkness)

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...

 

Revu l'autre jour sur le dvd Studio Canal avec un ami. Toujours aussi classe ce petit huis-clos.

Non seulement la mixture tenant à la fois de The Thing (contamination en huis-clos) et de L'exorciste (possession, antechrist et tout le bazar) fonctionne à merveille, mais le petit budget n'entache en rien ce petit bout d'apocalypse : c'est saisissant à quel point Carpenter capte ce "changement dans l'air", avec ses plans crépusculaires sur L.A, ce long couloir tamisé où se profile des ombres livides, ces rues vides où se traînent des carcasses de clodo zombifiés.

Et puis c'est surtout l'un des plus beaux plans du cinema fantastique : la belle figée dans un long cri muet, voyant la lumière de notre monde s'éteignant à tout jamais sur un ailleurs démoniaque et glacé dont elle ne sortira plus jamais. Rien que pour ça

Link to comment
Share on other sites

en salles à l'époque. Parce que si je connaissais bien Carpenter, je ne savais pas du tout ce que j'allais voir (oui bla bla discours de vieux bla bla... peut-être... mais je maintiens que notre surinformation actuelle nous écarte des plaisirs les plus simples, et finira par nous éloigner progressivement du cinéma que pourtant on défend à corps et à cri. D'ailleurs y-a qu'à voir les réactions obligatoirement négatives sur des films trop attendus, soit 99% des films. C'est une des raisons de ma passion pour Cloverfield ).

 

Donc un Carpenter fait de bric et de broc, un scénario digne d'une série B des années 50, des effets spéciaux cheap mais qui fonctionnent treize milles fois mieux que les débauches de CGI aussi "up to date" soient-ils. Mais surtout la maitrise d'un grand cinéaste, dans le cadre, les acteurs, la passion pour son sujet. Et puis surtout, au milieu d'un truc balisé, des idées de grand malade comme ces flash-forward qui m'ont tétanisés dans mon fauteuil... Avec rien. Pis l'apocalypse... avec rien.

Ce film est un trip total que je place dans mon top 4 des films de Carpenter.

Un chef-d'oeuvre au sens le plus strict.

 

Jeremie en parle tres tres bien.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Vu là y'a pas 2 minutes et contrairement à Jeremie j'étais pas avec un ami, mais tout seul et ça je pense que tout le monde s'en branle furieusement.

 

Bon c'est du lourd, c'est du bon Jean Charpentier, c'est bien foutu, y'a de l'ambiance, c'est pas hystérique, il le dit lui même dans le dvd que le silence c'est vachement important et il a raison pépère.

Bon par contre l'histoire moi perso elle m'a fait chié vu que les sataneries c'est clairement un truc que je déteste. Mais il n'empêche que c'est du lourd.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...
 Share

×
×
  • Create New...