Aller au contenu

Xtro - Harry Bromley Davenport (1983)


Messages recommandés

MV5BOGZhY2I4M2MtMDlkYS00ZDEyLWIyNjctM2Vj

Citation
Sam Phillips, un père de famille tranquille, disparaît de chez lui au beau milieu d'un après-midi ensoleillé.

Trois années après sa disparition, et au moment même où une créature étrange commet plusieurs crimes horribles dans la région, Sam est de retour.

Enlevé par des extra-terrestres, Sam a été modifié physiologiquement et psychologiquement et il va transmettre à son fils Tony ses pouvoirs qui permettront à l'enfant de matérialiser ses rêves les plus insolites et les plus horribles.

Grand Prix du 13ème festival du film Fantastique et de Science-fiction, "X-tro" est une oeuvre d'une violence inouïe, un cauchemar éveillé, un thriller futuriste qui frappe au coeur de nos peurs les plus intimes.

Ames sensibles(sérieusement)s'abstenir..

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Découvert sur grand écran lors du dernier Etrange Festival.

Très beau film qui a son univers bien a lui, des SFPX vraiment bon malgré le manque évident de moyen.

Musique agréable, casting très correct, un très bon film on ne peux plus original.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu en salles à l'époque... très alléché par les articles que l'Ecran avait fait sur le film, j'y suis allé confiant et le slip bien serré....

 

 

ben j'aurais du serrer vachement plus tellement XTRO m'a traumatisé !!!

L'ambiance est une des plus étrange et malsaine qu'il m'ait été donné de voir dans un film estampillé "science-fiction horrifique". Bien que les acteurs frisent parfois l'amateurisme (la faute à une VF exécrable), XTRO fonctionne vraiment bien.

 

L'atmosphère est pesante, dégoulinante même parfois. Et le film de Dravenport s'offre le luxe de deux ou trois scènes chocs, dont le summum est assurément l'accouchement !

 

 

pas vraiment sanglant, mais plutôt dégoulinant, XTRO est un film rare qui plonge un sujet universel et propre (l'amour d'un père pour son fils) dans une ambiance de film glauque...

 

 

géant. Tout simplement géant...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vu en salles à l'époque... très alléché par les articles que l'Ecran avait fait sur le film, j'y suis allé confiant et le slip bien serré....

 

 

ben j'aurais du serrer vachement plus tellement XTRO m'a traumatisé !!!

L'ambiance est une des plus étrange et malsaine qu'il m'ait été donné de voir dans un film estampillé "science-fiction horrifique". Bien que les acteurs frisent parfois l'amateurisme (la faute à une VF exécrable), XTRO fonctionne vraiment bien.

 

L'atmosphère est pesante, dégoulinante même parfois. Et le film de Dravenport s'offre le luxe de deux ou trois scènes chocs, dont le summum est assurément l'accouchement !

 

 

pas vraiment sanglant, mais plutôt dégoulinant, XTRO est un film rare qui plonge un sujet universel et propre (l'amour d'un père pour son fils) dans une ambiance de film glauque...

 

 

géant. Tout simplement géant...

 

Bienvenu au club!!

Ayant moins de 13 ans lors de sa sortie en salles j'avais du frauder!

J'en ai fait des cauchemars pendant des mois!

 

Des années après, avec 3 copains en revenant chez nous après une rave, sur une route en pleine campagne, je m'étais déguisé avec un masque de monstre blanc à cornes et une combinaison d'apiculteur du père de l'un de mes copains.

Et je m'amusais à marcher lentement et courbé au milieu de la route en pleine nuit dès qu'il y avait une voiture qui arrivait!!!

Je crois en y réflechissant que ce genre de connerie vient de mes souvenirs du film X TRO avec sa bestiole qui terrorisait les automobiliste sla nuit !!!!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le film de Dravenport

 

Lapsus révélateur ?

 

Un des meilleurs bis des années 1980, ni plus ni moins..... J'exagère peut-être un poil, mais c'en n'est pas très loin, Davenport adopte un ton qui n'a pas perdu beaucoup de son mordant, et c'est tant mieux.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Etrange film que ce X-Tro qui captive par son atmosphère malsaine et ses scènes improbables.

 

Eprouvant lors de la scène de l'accouchement, bizarre et délirant lorsque les jouets de Sam s'animent, souvent effrayant... de nombreux adjectifs conviennent à ce film qui brille surtout par sa grande originalité et fascine jusqu'à ce final aussi prévisible que traumatisant.

 

Les FX sont très réussis, les synthés omniprésents collent bien à l'ambiance... et puis j'aime beaucoup la jeune française

 

Très bon film.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 years later...
  • 1 month later...

Je m'attendais à un film ricain d'invasion alien neuneu à base de craignos monster chez les ploucs genre Critters en premier degré.

 

Rien à voir Je savais même pas que le film était anglais; ça se voit surtout dans la seconde partie avec le clown (un peu too-much et pas vraiment dans le ton global du film, mais ces passages m'ont rappelé le Funny-Man, film anglais lui aussi).

 

C'est poisseux, malsain (les amateurs de Freud vont se régaler ) et y a Myriam D'abo qui joue une française (Analise ) à base de "Fais chier ce con" et "Putain j'en ai marre" (en français dans le texte).

 

Les anglais n'ont pas leur pareil pour créer des ambiances décalées avec 3 livres et 6 pennys.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Keep Case

Anamorphic Widescreen - 16:9

Audio:

Mono - English

Additional Release Material:

Alternate Endings

Production Interviews - Harry Davenport - Director

Photo Gallery:

Photo Stills

 

ça çi tritri bien

 

A noter un scénario signé Robert Smith le chanteur des The Cure peu de gens le savent

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

je sais c'est nulle comme blague, mais c'est vrai le gars au scénar s'appelle comme ça

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 year later...
  • 10 years later...
  • Benj changed the title to Xtro - Harry Bromley Davenport (1983)

Vu hier sur Prime avec sa VF dégueu.

Malheureusement j'ai pas pris le film sérieusement quand le ventre mou au milieu arrive. Le père qui revient, le clown, etc... Cette partie m'a ennuyé alors que ça partait bien dans le dégeu et le malsain.

Mais au final j'ai bien aimé l'ambiance relou et craspec. Je le reverrais bien avec plaisir.

 

C'est étrange qu'aucun éditeur ne l'ai édité en France. En Germanie ils ont eu une pelleté d'éditions avec moult goodies moches et inutiles, mais avec des bonus intéressants.

Étonnant qu'ESC ne se soit pas déjà jeté dessus.

71W78V4knxL._AC_SL1500_.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...